Podcasts d'histoire

Résultat de l'élection présidentielle américaine de 2008

Résultat de l'élection présidentielle américaine de 2008

L'élection en Amérique - tenue le 4 novembree 2008 - le premier Américain non blanc a été élu président - Barack Obama. Alors que les élections de novembre approchaient, de nombreux sondages prédisaient une victoire d'Obama sur son rival républicain John McCain. Ces sondages avaient raison, mais peu prédisaient l'étendue de la victoire si les sièges du Collège électoral étaient pris en considération, par opposition au nombre de personnes qui ont voté pour chaque candidat.

Barack Obama a réussi dans les États suivants (avec les votes du Collège électoral entre parenthèses):

Californie (55)

Colorado (9)

Connecticut (4)

Delaware (3)

Floride (27)

Hawaï (4)

Illinois (11)

Indiana (11)

Iowa (7)

Maine (4)

Maryland (10)

Massachusetts (4)

Michigan (17)

Minnesota (10)

Nevada (5)

New Hampshire (4)

New Jersey (15)

Nouveau-Mexique (5)

New York (31)

Ohio (20)

Oregon (7)

Pennsylvanie (21)

Rhode Island (3)

Vermont (3)

Virginie (13)

Washington (11)

Washington DC (3)

Wisconsin (10)

John McCain a réussi dans les États suivants (avec les sièges du Collège électoral entre parenthèses)

Alabama (9)

Alaska (3)

Arkansas (6)

Arizona (10)

Géorgie (15)

Idaho (4)

Kansas (6)

Kentucky (8)

Louisiane (9)

Mississippi (6)

Missouri (11)

Montana (3)

Nebraska (5)

Caroline du Nord (15)

Dakota du Nord (3)

Oklahoma (7)

Caroline du Sud (8)

Dakota du Sud (3)

Texas (34)

Tennessee (11)

Utah (5)

Virginie-Occidentale (5)

Wyoming (3)

Résultat final:

Barack Obama 365 Electoral College vote avec 53% des voix (66 882 230)

John McCain 173 Electoral College vote avec 46% des voix (58,343,671)

Chaque candidat avait besoin de 270 sièges au Collège électoral pour gagner. Ayant remporté six des sept `` grands '' États (la Californie, la Floride, New York, l'Illinois, l'Ohio et la Pennsylvanie ont une valeur combinée du Collège électoral de 175 sièges / votes), il est vite devenu clair que John McCain avait perdu et Barack Obama avait gagné.

Pourquoi Obama a-t-il gagné?

Beaucoup en Amérique croient que McCain a été victime de l'impopularité de George W. Bush et qu'en raison de leur lien républicain, McCain ne pouvait rien faire pour secouer cette association. McCain a annoncé qu'il serait un président «très différent» de Bush, mais le message que cela a envoyé à l'aile droite du parti était qu'il pouvait devenir un franc-tireur. Dans quelle mesure ils ont influencé la sélection par McCain de Sarah Palin comme son colistière est difficile à savoir. Cependant, son point de vue sur l'avortement, la possession d'armes à feu et l'environnement aurait trouvé grâce auprès d'eux. Le rôle que Palin a joué dans la défaite de McCain sera également difficile à évaluer. Son image de «maman de hockey» s'est d'abord bien déroulée, mais elle n'a pas pu être maintenue lorsqu'il a été annoncé que 150 000 $ avaient été dépensés pour sa garde-robe. Lors d'entretiens très publics, il est également apparu clairement que sa connaissance des affaires étrangères était plus limitée que son homologue Joe Biden. Ceux qui allaient voter républicain n'auraient pas changé d'avis à cause de Palin. Cependant, elle n'a pas réussi à gagner le groupe même dont les républicains avaient besoin - ceux qui n'avaient pas encore pris la décision de voter. Les sondages d'après-vote ont suggéré que jusqu'à 60% des Américains pensaient qu'elle n'était pas apte à être présidente alors que 38% pensaient qu'elle l'était.

Obama était très associé au mot «changement» et il l'a utilisé avec une certaine fréquence dans son discours de victoire tenu à Grant Square, Chicago, devant 240 000 personnes. Seul le temps nous dira si l'utilisation des technologies modernes par Obama a été gagnante. Il a certainement utilisé Internet plus que la campagne McCain et il est devenu courant de voir Obama utiliser son Blackberry pendant la campagne électorale. Ses deux principaux collaborateurs pendant la campagne étaient David Axelrod (stratège en chef) et David Plouffe (directeur de campagne). Axelrod est crédité de se focaliser sur la stratégie de «changement» tandis que Plouffe est crédité de superviser l'ensemble de l'organisation de la campagne. Dans son discours de victoire, Obama a appelé Plouffe «le héros méconnu de cette campagne».

La composition de l'électorat était également en faveur d'Obama par rapport au passé. En 1980, 88% des suffrages exprimés lors de l'élection de cette année étaient des Américains blancs. 10% des suffrages exprimés étaient des Noirs américains et 2% des Américains d'origine hispanique. Aux élections de 2008, l'électorat était très différent. 74% des suffrages exprimés étaient des Américains blancs (une baisse de 14%) tandis que les Noirs américains ont augmenté à 13%, les Américains d'origine hispanique à 9% et les «autres» à 4%. Par conséquent, l'augmentation du vote des non-Blancs a été de 14% au cours des 28 dernières années.

55% des Américains blancs ont voté pour McCain et 43% pour Obama.

95% des Noirs américains ont voté pour Obama et 5% pour McCain.

66% des Américains d'origine hispanique ont voté pour Obama et 31% pour McCain.

62% des Américains d'origine asiatique ont voté pour Obama et 35% pour McCain.

56% des femmes qui ont voté l'ont fait pour Obama et 43% pour McCain.

49% des hommes ont voté pour Obama et 48% pour McCain.

66% des 18 à 29 ans ont voté pour Obama; 31% pour McCain.

53% des 30 à 44 ans ont voté pour Obama; 46% pour McCain.

49% des 45 à 49 ans ont voté pour Obama; 49% pour McCain.

52% des 60 ans et plus ont voté pour Obama; 46 pour McCain.