Podcasts sur l'histoire

USS Dallas (DD-199)

USS Dallas (DD-199)

USS Dallas (DD-199)

USS Dallas (DD-199) était un destroyer de classe Clemson qui a participé à l'opération Torch, à l'invasion de la Sicile et au débarquement de Salerne, ainsi qu'à des missions d'escorte.

Les Dallas était nommé d'après Alexander J. Dallas, un officier de la marine américaine qui a combattu pendant la guerre de 1812, a fondé le Pensacola Navy Yard, puis a commandé le West India Squadron et enfin le Pacific Squadron.

Les Dallas a été déposé à Newport News le 25 novembre 1918, lancé le 31 mai 1919 et mis en service le 29 octobre 1920. Il était basé à Charleston, en Caroline du Sud, et opérait le long de la côte est, avant d'être mis hors service à Philadelphie le 26 juin 1922.

Contrairement à beaucoup de ses sister-ships, le Dallas n'a pas passé longtemps hors de service. Au lieu de cela, il a été remis en service le 14 avril 1925 et est resté en service presque continuellement jusqu'en 1945 (avec une courte pause en 1939).

Entre le 14 avril 1925 et juin 1927, son capitaine était Carl Townsend Osburn, qui fut l'athlète olympique américain le plus titré jusqu'aux années 1970. Il a servi avec un certain nombre d'escadrons de destroyers et en tant que navire amiral des escadrons 9, 7 et 1. Au cours de la période entre 1925 et 1931, il était basé sur la côte est et dans les Caraïbes, et a participé à la routine normale de la marine américaine de exercices d'été au large de la côte est des États-Unis et exercices d'hiver dans les Caraïbes. Elle a également passé quelque temps en tant que navire expérimental à la Naval Torpedo Station, Newport, Rhode Island.

En janvier-mars 1932, le Dallas déplacé vers la côte ouest et une nouvelle base à San Diego. Elle était basée sur la côte ouest pendant la majeure partie des six années suivantes, prenant part à des exercices et à des visites à Hawaï et en Alaska (y compris un voyage en Alaska en 1937 aux côtés du Longue (DD-209) et Wasmuth (DD-338)). Elle est retournée sur la côte est en 1934 pour participer à la Presidential Review of the Fleet à New York en juin 1934 et a passé la majeure partie du reste de l'année à participer à des exercices au large de la côte est et des Caraïbes, avant de retourner à San Diego en Novembre.

Les Dallas était basé dans la zone du canal de mai à novembre 1938, où il a soutenu l'escadron de sous-marins 3 et a effectué une série de visites dans les ports locaux. À la fin de l'année, il déménage à Philadelphie, où il est désarmé le 23 mars 1939.

En quelques mois, la guerre a éclaté en Europe et la marine américaine a recommencé à se développer. Les Dallas est remis en service le 25 septembre 1939, et devient le vaisseau amiral du Destroyer Squadron 41 puis du Squadron 30 de la Flotte de l'Atlantique. Elle était basée le long de la côte atlantique et a passé 1940 et la première partie de 1941 à participer à des exercices d'entraînement.

Cela a pris fin le 7 juillet 1941 quand elle est partie pour Argentia, Newfound. Entre le 11 juillet 1941 et le 10 mars 1942, il opère depuis Argentia et Halifax, escortant des convois jusqu'à Reykjavik et plus tard jusqu'à Londonderry. Toute personne ayant servi à son service entre le 10 juillet et le 31 juillet, le 18 août et le 18 octobre ou le 28 octobre et le 28 novembre 1941 s'est qualifiée pour l'American Defence Service Medal.

L'entrée en guerre des États-Unis a amené la guerre sur la côte est des États-Unis. Entre le 1er avril et le 3 octobre 1942, le Dallas a aidé à escorter la navigation côtière entre New York, Norfolk, la Floride, le Texas, Cuba, les Bermudes et les Caraïbes. Il est ensuite affecté aux forces participant à l'opération Torch et quitte Norfolk le 25 octobre 1942 pour rejoindre la Task Force 34.

Au cours de l'opération Torch, elle a été utilisée pour débarquer 75 hommes d'un bataillon de Raider de l'armée américaine à l'aéroport de Lyautey. Il s'agissait d'un dangereux voyage en amont d'une rivière peu profonde, le Oued ou Oued Sebou, piloté par René Malavergne, un pilote civil français qui avait été emprisonné par les Français de Vichy mais s'est échappé et a atteint la Grande-Bretagne. Les Dallas était sous le feu pendant une grande partie de la course et a dû faire face à des eaux peu profondes, à des navires coulés et à d'autres obstacles, ainsi qu'à se frayer un chemin à travers un câble traversant la rivière, avant de finalement débarquer ses troupes près de l'aéroport. Le 10 novembre à 10 h 30, les premiers P-40 avaient atterri sur l'aérodrome de Lyautey depuis les porte-avions d'escorte en mer. Les Dallas a reçu une Presidential Unit Citation pour cet exploit, tandis que Malavergne est devenu le premier civil étranger à recevoir la Navy Cross.

Les Dallas ne resta pas longtemps en Afrique du Nord après l'opération Torch et partit pour les États-Unis le 15 novembre. Au cours de la première moitié de 1943, elle passa la plupart de son temps à des missions d'escorte entre Norfolk, New York et New London, brisant la routine avec un voyage à Gibraltar entre le 3 mars et le 14 avril.

En mai 1943, il retourne en Méditerranée, prêt à participer à l'invasion de la Sicile. Il atteint Oran le 23 mai et passe quelque temps à patrouiller au large des côtes nord-africaines. Le 9 juillet, il rejoint la Task Force 81 et fait partie de l'écran lors des débarquements à Scoglitti en Sicile (10-12 juillet). Cela a été suivi d'une autre période d'escorte et de patrouille.

Le 7 septembre, il rejoint une partie de l'escorte d'un convoi se dirigeant vers Salerne, et le 9 septembre, il masque le groupe de transport qui y atterrit. Après deux jours au large de Salerne, il rejoint un convoi en direction du sud, ramassant deux aviateurs britanniques abattus en chemin. Elle a escorté des renforts se dirigeant par mer à Salerne, est restée ensuite dans la Méditerranée jusqu'au 11 décembre, quand elle est partie pour la Côte Est américaine.

Après avoir subi une refonte, le Dallas a escorté deux convois se dirigeant vers l'Afrique du Nord entre le 23 février et le 9 juin 1944. Le 11 mai, il a aidé à repousser une attaque aérienne de l'Axe sur le deuxième convoi, revendiquant un avion ennemi.

Les Dallas est revenu alors à la Côte Est américaine, où elle a exécuté un mélange d'escorte de convoi et de devoirs de formation. Le 31 mars 1945, il est rebaptisé USS Alexandre Dallas, pour libérer son nom d'origine pour le nouveau croiseur USS Dallas (CA-140).

Après la fin de la guerre en Europe, le Dallas était excédentaire aux besoins. Le 7 juin 1945, il déménage à Philadelphie, où il est désarmé le 28 juillet 1945. Il est vendu à la ferraille le 30 novembre 1945.

Les Dallas a reçu quatre étoiles de bataille pendant la Seconde Guerre mondiale, pour l'opération Torch, l'invasion de la Sicile, le débarquement de Salerne et la défense du convoi UGS-40 le 11 mai 1944.

Déplacement (standard)

1 190 t

Déplacement (chargé)

1 308 t

Vitesse de pointe

35 nœuds
35,51 nœuds à 24 890 shp à 1 107 t à l'essai (Préble)

Moteur

Turbines à engrenages Westinghouse à 2 arbres
4 chaudières
27 000 shp (conception)

Varier

2 500 nm à 20 nœuds (conception)

Armure - ceinture

- plate-forme

Longueur

314 pieds 4 pouces

Largeur

30 pieds 10,5 pouces

Armement

Quatre canons de 4 pouces/50
Un pistolet 3 pouces/23 AA
Douze torpilles de 21 pouces dans quatre montages triples
Deux chenilles de grenades sous-marines
Un projecteur de grenade sous-marine Y-Gun

Complément d'équipage

114

Lancé

31 mai 1919

Commandé

29 octobre 1920

Déclassé

28 juillet 1945

Vendu à la ferraille

30 novembre 1945


Avant la Seconde Guerre mondiale

Dallas a opéré sur la côte est des États-Unis, participant à des exercices et à des manœuvres depuis sa base de Charleston, en Caroline du Sud. Elle est arrivée à Philadelphie le 12 avril 1922 et y a été désarmée le 26 juin.

Remis en service le 14 avril 1925, Dallas servi avec divers escadrons de destroyers, agissant comme navire amiral pour les escadrons 9, 7 et 1. Jusqu'en 1931, il a navigué le long de la côte est des États-Unis et dans les Caraïbes, s'engageant dans des exercices d'artillerie, des exercices de torpilles de combat, des manœuvres de flotte et des problèmes de flotte participant à armée commune des États-Unis et des États-Unis Des exercices de la marine entraînent les membres de la Réserve navale des États-Unis et servent de navire expérimental à la Naval Torpedo Station, Newport, Rhode Island. [1]

Le 9 janvier 1932, Dallas a quitté Charleston, Caroline du Sud, à destination de la côte ouest des États-Unis, arrivant à San Diego, Californie, le 21 mars 1932. Elle a opéré le long de la côte ouest des États-Unis et dans les îles Hawaï, menant des exercices de force et tactiques et participant à une flotte combinée des exercices. [1]

Dallas a quitté San Diego le 9 avril 1934 pour la revue présidentielle de la flotte en juin 1934 à New York et des exercices tactiques sur la côte est des États-Unis et dans les Caraïbes. De retour à San Diego le 9 novembre 1934, Dallas a continué à opérer dans l'océan Pacifique jusqu'en 1938, naviguant vers Hawaï et l'Alaska. [1]

Dallas exploité dans la zone du canal de Panama entre mai et novembre 1938, visitant les ports de la République du Panama, rendant service à l'escadron de sous-marins 3 et faisant une escale de bonne volonté à Buenaventura, en Colombie. Le 17 novembre 1938, il leva l'ancre pour la côte est des États-Unis et arriva à Philadelphie le 23 novembre 1938. Il fut de nouveau mis hors service le 23 mars 1939. [1]

La Seconde Guerre mondiale

Avec le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale en Europe le 1er septembre 1939, Dallas a été remis en service le 25 septembre 1939 et affecté à la flotte de l'Atlantique des États-Unis, servant de navire amiral pour les escadrons de destroyers 41 et 30. le Dominion de Terre-Neuve, où il est arrivé le 11 juillet 1941. Entre le 11 juillet 1941 et le 10 mars 1942, il a patrouillé entre Argentia et Halifax, en Nouvelle-Écosse, et a escorté des convois vers Reykjavik, en Islande, et Derry, en Irlande du Nord. [1]

Du 1er avril 1942 au 3 octobre, Dallas escorté la navigation côtière de New York et Norfolk, Virginie vers la Floride, le Texas, Cuba, les Bermudes et les ports des Caraïbes. Le 25 octobre elle a autorisé Norfolk au rendez-vous avec la Force opérationnelle 34 à destination des débarquements amphibies d'Opération Torche en Afrique du Nord. Dallas devait transporter un bataillon de Raider de l'armée américaine et les débarquer le long de la rivière Sebou, étroite, peu profonde et obstruée, pour prendre un aérodrome stratégique près de Port Lyautey, au Maroc français. Le 10 novembre 1942, elle entreprend sa remontée du fleuve sous la direction de René Malvergne, un pilote civil qui deviendra plus tard le premier civil étranger à recevoir la Navy Cross. Sous le feu des canons et des armes légères tout au long de son voyage sur la rivière, elle s'est frayée un chemin dans la boue et les eaux peu profondes, manquant de peu de nombreux navires coulés et autres obstacles, et a coupé un câble traversant la rivière pour débarquer ses troupes en toute sécurité juste à côté de l'aérodrome. Son succès exceptionnel dans l'accomplissement de cette mission avec ses nombreuses complications inattendues lui a valu la Presidential Unit Citation. Le 15 novembre 1942, elle a quitté la côte africaine pour Boston, Massachusetts, où elle est arrivée le 26 novembre 1942. [1]

Dallas avait un service de convoi entre Norfolk, New York, et New London, Connecticut — faisant également un voyage à Gibraltar du 3 mars au 14 avril 1943 — jusqu'au 9 mai 1943, quand elle a quitté Norfolk pour Oran, Algérie, y arrivant le 23 mai 1943. Il patrouilla au large des côtes nord-africaines, puis le 9 juillet 1943 rejoignit la Task Force 81 pour le contrôle lors de la bataille de Gela du 10 au 12 juillet lors de l'opération Husky, l'invasion alliée de la Sicile. [2] Elle est revenue aux devoirs de convoi et de patrouille jusqu'au 7 septembre 1943, quand elle a rejoint l'escorte pour un convoi à destination des débarquements amphibies sur le continent d'Italyin Opération Avalanche. Dallas a masqué le groupe de transport lors des débarquements à Salerne le 9 septembre 1943 et a rejoint un convoi en direction du sud le 11 septembre 1943, sauvant deux aviateurs britanniques abattus sur son chemin vers Oran. Elle escorta des renforts jusqu'à Salerne, puis servit dans l'escorte et la patrouille en Méditerranée jusqu'au 11 décembre 1943, date à laquelle elle se mit en route pour la côte est des États-Unis, arrivant à Philadelphie le 24 décembre 1943. [1]

Après une révision en profondeur à Charleston, en Caroline du Sud, Dallas a escorté deux convois vers l'Afrique du Nord entre le 23 février et le 9 juin 1944. Lors du deuxième voyage, les escortes ont été attaquées par des avions lance-torpilles ennemis le 11 mai 1944, mais ont réussi à défendre le convoi Dallas abattu au moins un avion et endommagé d'autres. Elle a servi sur la côte est des États-Unis dans le cadre de diverses missions d'entraînement et de convoi. Le 31 mars 1945, son nom a été changé en Alexandre Dallas pour éviter toute confusion avec le projet de croiseur lourd USS   Dallas   (CA-150) , nommé d'après Dallas, Texas, plutôt que Alexander J. Dallas. [1]

Arrivé au Philadelphia Navy Yard le 7 juin 1945, Alexandre Dallas y a été désarmé le 28 juillet 1945. Retiré du registre de la marine le 13 août 1945, il a été vendu le 30 novembre 1945 à la Boston Metals Company de Baltimore, Maryland, pour mise au rebut pour 8 700,00 $ US. [1]


USS Dallas (DD-199) - Histoire

Le Dallas (SSN 700) est le 13e sous-marin d'attaque de la classe Los Angeles et le premier navire de la marine américaine à porter le nom de la ville de Dallas, au Texas. La quille était posée sur 9 octobre 1976. Elle a été baptisée et lancée le 28 avril 1979, par Mme William P. Clements, Jr., et a été commandé le 18 juillet 1981, avec le capitaine Donald R. Ferrier aux commandes. Le SSN 700 est le premier sous-marin de la classe Los Angeles à être construit à l'origine avec un système de contrôle de tir (pistage et arme) entièrement numérique et un système de sonar.

27 août 1981 L'USS Dallas a endommagé son gouvernail inférieur lorsqu'il s'est échoué alors qu'il approchait du site du centre d'essais et d'évaluation sous-marins de l'Atlantique sur l'île d'Andros, aux Bahamas. Le sous-marin s'est libéré après plusieurs heures et est revenu à la surface à Groton, Connecticut, pour des réparations mineures à son groupe avant de réservoirs de ballast principaux et au gouvernail.

Le 19 octobre, le SSN 700 a commencé un exercice de guerre anti-sous-marine de trois semaines (ASWEX) 1-82. A terminé son premier examen de sauvegarde du réacteur opérationnel (ORSE) le 24 novembre.

18 décembre, Cmdr. Warren A. Rawson, Jr., a relevé le capitaine Donald R. Ferrier en tant que commandant du Dallas.

2 janvier, l'USS Dallas a quitté la Naval Submarine Base New London pour une disponibilité de cinq mois après le shakedown (PSA) à Newport News, en Virginie.

À l'automne 1982, le sous-marin d'attaque de la classe Los Angeles est entré quatre fois en cale sèche pour des réparations urgentes de son moteur de propulsion secondaire.

3 décembre, l'USS Dallas a quitté Groton, Connecticut, pour son premier déploiement.

29 avril 1983 Le SSN 700 est retourné au port d'attache après un déploiement méditerranéen de cinq mois. Le Dallas a fait des escales à La Maddalena, en Italie, à Naples, en Italie et à Toulon, en France.

Début décembre, l'USS Dallas s'est rendu à Galveston, au Texas. A commencé une disponibilité restreinte sélectionnée (SRA) de deux mois en janvier 1984.

18 mai, l'USS Dallas a quitté son port d'attache pour un déploiement de sept mois dans l'océan Indien. Il a fait le tour du monde en transitant par les escales du Cap de Bonne-Espérance et du port du canal de Panama à Diego Garcia, territoire britannique de l'océan Indien HMAS Stirling et Albany, Australie.

4 février 1985 Cmdr. Francis W. LaCroix soulagé le Cmdr. Warren A. Rawson, Jr., en tant que 3e commandant de Dallas.

En juin, l'USS Dallas est entré en cale sèche pour des réparations urgentes de son moteur de propulsion secondaire. En septembre, le sous-projet CNO a soutenu le projet d'Exuma Sound au large des Bahamas et a fait une escale à Port Everglades, en Floride.

2 janvier 1986 Le Dallas a quitté Groton pour un déploiement méditerranéen de quatre mois.

En octobre, le sous-marin d'attaque de classe Los Angeles est entré dans le chantier naval de bateaux électriques à Groton pour une disponibilité restreinte sélectionnée (SRA) de deux mois.

En janvier 1987, l'USS Dallas s'est rendu à Sainte-Croix, dans les îles Vierges américaines. Entré en cale sèche fin janvier pour corriger un problème matériel avec le dôme sonar En cours de mars à avril pour un exercice ASW majeur dans l'Atlantique Ouest En cours pour les opérations du PCO en mai.

18 juin, Cmdr. Carl B. Dunn soulagé le Cmdr. Francis W. LaCroix comme commandant du Dallas.

En septembre, l'USS Dallas a participé à un grand exercice de l'OTAN Ocean Safari dans l'Atlantique Nord et SHAREM 71 au large des côtes norvégiennes. Visite du port de Brest, France, début octobre.

De janvier à avril 1988, le SSN 700 a effectué l'entretien, les bilans et la certification du mouvement pré-outre-mer (POM).

De mai à juillet, l'USS Dallas a été déployé dans l'Atlantique Nord. En septembre, il a participé à l'opération Fertile Virgo et est arrivé au chantier naval de Portsmouth à Kittery, dans le Maine, pour une période de modernisation du dépôt (DMP) de 11 mois. Retourné à Groton en septembre 1989. A participé à l'ASWEX 1-90 en novembre En cours à l'appui du CNO en décembre et janvier, pour évaluer le nouveau système de sonar BQQ-5D.

7 août 1990 L'USS Dallas a quitté son port d'attache pour un déploiement méditerranéen prévu de six mois.

18 décembre 1992 Cmdr. John J. Schwanz soulagé le Cmdr. Richard P. Terpstra comme 6e CO de Dallas.

D'octobre à décembre 1993, le sous-marin d'attaque de classe Los Angeles a été déployé dans l'Atlantique Nord. En cours pour les essais acoustiques à Exuma Sound en mars 1994 En cours pour le déploiement dans l'océan Atlantique de juin à septembre Début d'un SRA de deux mois en octobre Déploiement à nouveau d'avril à juillet 1995.

1 août, Cmdr. John C. Kamp soulagé le Cmdr. John J. Schwanz comme commandant de l'USS Dallas.

En septembre 1995, l'USS Dallas est entré dans le chantier naval de Portsmouth à Kittrery, dans le Maine, pour une révision de ravitaillement technique (ERO) de deux ans et demi.

4 avril 2000 L'USS Dallas a quitté NSB New London pour un déploiement méditerranéen prévu de six mois. Il s'agira du tout premier déploiement d'un abri de pont sec (DDS) d'un sous-marin d'attaque de classe Los Angleles. Le DDS peut permettre aux forces d'opérations spéciales, y compris les Navy SEALs, de se déployer sans être détectées à partir des sous-marins déployés.

Le 30 août, l'USS Dallas a effectué le tout premier échange du DDS contre un véhicule de sauvetage en submersion profonde (DSRV) dans un port étranger.

Le 7 septembre, le SSN 700 est de nouveau arrivé à la base navale d'Aksaz en Turquie pour une brève escale après avoir soutenu l'exercice triennal d'évacuation et de sauvetage de sous-marins majeurs (SMER) de l'OTAN Sorbet Royal 2000.

Du 14 au 17 novembre, le Dallas était en cours à l'appui de l'USS Augusta (SSN 710) POMCERT dans le Narragansett Bay Op. Zone. En cours à l'appui de l'évaluation opérationnelle de l'USS Seawolf (SSN 21) du 28 novembre au 11 décembre En cours pour les opérations locales du 1er au 12 février 2001 Début d'un SRA de deux mois le 8 mars En cours pour ISE du 22 au 26 mai.

Du 11 au 29 juin, l'USS Dallas était en route pour l'évaluation de l'état de préparation tactique (TRE). Inport Port Canaveral, Floride, du 23 au 26 juin en cours à l'appui de l'USS Theodore Roosevelt (CVN 71) BG's Joint Task Force Exercise (JTFEX) du 30 juillet au 23 août en cours pour l'ORSE du 24 au 26 août en cours pour les locaux opérations du 5 au 7 septembre En cours pour ISE du 8 au 21 décembre Brève escale à Port Canaveral le 17 décembre.

4 avril 2002 L'USS Dallas a quitté la Naval Submarine Base New London pour un déploiement prévu.

Le 19 juillet 2004, le SSN 700 a quitté la baie de Souda, en Crète, en Grèce, après une brève escale au port. Elle est actuellement sur un déploiement de six mois à l'appui de la guerre mondiale contre le terrorisme.

29 juillet 2006 L'USS Dallas, commandé par le Cmdr Gard Clark, a quitté Groton, Connecticut, pour un déploiement prévu au Moyen-Orient.

Le 21 septembre, le sous-marin d'attaque de classe Los Angeles a quitté la baie de Souda, en Crète, après une escale de trois jours.

Le 11 novembre, le SSN 700 a quitté Manama, à Bahreïn, après une visite au port d'une semaine qui a permis à l'équipage d'effectuer la maintenance à mi-déploiement et de profiter d'une liberté bien méritée.

Le 8 mai 2008, l'USS Dallas s'est rendu à l'installation de soutien de la marine Diego Garcia pour effectuer une période de réparation de voyage.

4 août, le Dallas amarré à HMNB Gibraltar, territoire britannique d'outre-mer, pour une escale de routine.

21 août, l'USS Dallas est retourné à son port d'attache après un déploiement de six mois dans les 5e et 6e zones de responsabilité de la flotte américaine (AoR).

28 octobre, Le Dallas a récemment conclu un exercice de torpillage de huit jours TACDEVEX 08-08, dans les zones d'opérations de Cape Cod, avec l'USS Nicholas (FFG 47) et le sous-marin néerlandais HNLMS Walrus (SSK S802).

Le 3 décembre, le SSN 700 est arrivé au chantier naval de Portsmouth pour une révision de ravitaillement technique (ERO).

3 août 2009 Cmdr. George Arnold a soulagé le Cmdr. David Roberts en tant que commandant de l'USS Dallas lors d'une cérémonie de passation de commandement au Squalus Memorial Park à Kittery, Maine.

27 février 2011 Le Dallas a récemment participé à l'Initiative de formation à l'intégration de la guerre anti-sous-marine (ASWITI) au large des côtes de la Floride, avec les navires du Destroyer Squadron 24, en vue du déploiement à venir.

Le 8 septembre, l'USS Dallas est arrivé à la Navy Support Fclity (NSF) de Diego Garcia, sur le territoire britannique de l'océan Indien, pour obtenir le soutien d'appel d'offres de l'USS Emory S. Land (AS 39).

Le 26 novembre, le SSN 700 a récemment amarré à la base navale de Toulon, en France, pour une escale de routine.

14 décembre, l'USS Dallas est retourné à la Naval Submarine Base New London après un déploiement de six mois dans le Central Command AoO. L'équipage a effectué des escales à Rota, en Espagne, à Manama, à Bahreïn, à Fujaihra et à Jebel Ali, aux Émirats arabes unis.

23 février 2012 Cmdr. Jack E. Houdeshell soulagé le Cmdr. George Arnold en tant que commandant du SSN 700 lors d'une cérémonie à la chapelle Shepherd of the Sea de NSB New London. Le sous-marin d'attaque de classe Los Angeles a récemment participé à un exercice d'assaut amphibie multinational Bold Aligator 2012.

Le 25 avril, l'USS Dallas a amarré à l'extérieur de l'USS Gettysburg (CG 64) à Port Everglades, en Floride, pour une escale de cinq jours afin de participer à la 22e Broward Navy Days' Fleet Week.

3 mai 2013 L'USS Dallas a quitté Groton, Connecticut, pour son dernier déploiement majeur.

Le 1er juillet, le sous-marin d'attaque de la classe Los Angeles amarré au port de Khalifa Bin Salman (KBSP) à Hidd, Bahreïn, pour une escale de huit jours à Inport KBSP du 13 au 19 août est retourné en Méditerranée le 25 août.

Le 24 septembre, l'USS Dallas participe actuellement à un exercice de guerre anti-sous-marine (ASW) avec les navires du Royal Navy Response Force Task Group (RFTG) et l'USS Bulkeley (DDG 84), dans le golfe d'Oman.

Le 6 octobre, le SSN 700 est arrivé à Diego Garcia, dans le territoire britannique de l'océan Indien, pour une escale de routine.

25 novembre, l'USS Dallas est retourné à son port d'attache après un déploiement de près de sept mois dans les 5e et 6e AoR de la flotte américaine. Il a parcouru plus de 34 000 milles marins et a également fait des escales en Espagne et au Portugal.

Du 26 au 29 janvier 2014, le Dallas a participé à l'exercice de guerre anti-sous-marine (ASW) Atlantic Shield avec les navires de la Marine canadienne NCSM Windsor (SSK 877) et NCSM Halifax (FFH 330).

Le 21 juillet, l'USS Dallas a amarré à la base navale des sous-marins de la CIAMA à Rio de Janeiro pour une escale d'une semaine, en collaboration avec la célébration du centenaire des sous-marins de la marine brésilienne, avant de participer à des exercices avec le HMS Ambush (S120), FS Amethyste (S 605 ) et les sous-marins de la marine brésilienne.

14 novembre, Cmdr. Edward K. Byers soulagé le Cmdr. Jack E. Houdeshell en tant que commandant de l'USS Dallas lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du sous-marin à Naval Submarine Base New London.

2 février 2016 Le capitaine Oliver T. Lewis, commandant de l'Escadron de sous-marins (SUBRON) 12 relevé de ses fonctions Le Cmdr. Edward Byers en raison d'une "perte de confiance dans sa capacité à commander." Le capitaine Jack E. Houdeshell, commandant adjoint du SUBRON 4, a pris le commandement temporaire du SSN 700.

Avril ?, l'USS Dallas a quitté la Naval Submarine Base New London pour un déploiement programmé.

Le 21 avril, le Dallas a quitté la base navale de Sa Majesté (HMNB) Clyde à Faslane, en Écosse, après une brève escale à la suite de sa participation à un exercice multinational biannuel Joint Warrior 16-1 a traversé le canal de Suez en direction du sud en mai ?.

Le 9 août, le SSN 700 a amarré à l'extérieur du câble USS Frank (AS 40) au poste d'amarrage 58, quai 9 du port de Jebel Ali, aux Émirats arabes unis, pour une disponibilité de maintenance de la flotte (FMAV) de deux semaines. A traversé le détroit d'Ormuz en direction sud le 23 août. .

Du 25 au 29 août, l'USS Dallas a participé à un exercice bilatéral de mesure de préparation et d'évaluation de la guerre anti-sous-marine (SHAREM) dans le nord de la mer d'Arabie.

Le 30 octobre, l'USS Dallas a transité par le canal de Suez en direction nord, escorté par l'USS Mason (DDG 87).

6 novembre, Le Dallas a récemment amarré au quai Milhaud 5W à la base navale de Toulon, en France, pour une escale de Liberty.

22 novembre, USS Dallas amarré au quai 8S sur NSB New London à la suite d'un déploiement prolongé de sept mois et demi dans les 5e et 6e AoR de la flotte américaine. Le sous-marin a parcouru 37 000 milles marins et a également fait escale à Brest, France Hidd, Bahreïn et Duqm, Oman.

15 décembre, Cmdr. David I. Kaiser a soulagé le capitaine Jack E. Houdeshell en tant que dernier commandant de l'USS Dallas, lors d'une cérémonie de passation de commandement à la Naval Submarine Base New London's Shepherd of the Sea chapelle.

22 février 2017 Le Dallas a amarré à Trident Wharf à Port Canaveral, en Floride, pour une brève escale.

Le 24 mars, l'USS Dallas a quitté Groton pour la dernière fois en route vers Bremerton, Washington, pour commencer un processus d'inactivation d'un an au chantier naval de Puget Sound.

9 avril, SSN 700 amarré à Trident Wharf à Port Canaveral pour une escale de deux jours A traversé le canal de Panama en direction sud le 17 avril Amarré à November Pier South sur la base navale de Point Loma à San Diego, Californie, du 28 avril au 2 mai et du 8 au 11 mai Amarré au N/S/I Mike Pier du 1er au 19 mai.

22 mai, USS Dallas amarré au quai 4, Delta Pier sur la base navale de Kitsap-Bremerton déplacé au quai 2 le 2 mai ?.

Le 15 juin, le Dallas est inactivé et placé en statut Réserve (Stand Down).

Le 5 décembre, l'USS Dallas a organisé une cérémonie de déclassement au Trident Ballroom sur la base navale de Kitsap-Bangor, après plus de 36 ans de service actif.


USS Dallas (DD-199) - Histoire

Alexander J. Dallas, né le 15 mai 1791 à Philadelphie, Pennsylvanie, est entré dans la Marine comme aspirant de marine le 22 novembre 1805. Il a servi avec distinction dans la guerre de 1812, les opérations contre Alger en 1815, et dans la répression de la piraterie dans le Antilles. Il créa et commanda le Pensacola Navy Yard de 1832 à 1843. Le 16 juillet 1835, il reçut l'ordre de prendre le commandement de l'escadron des Indes occidentales en soutenant le général Scott pendant la guerre contre les Indiens Séminoles en Floride, rendant un service si efficace que le Le gouvernement a donné son nom à un fort sur la côte est de la Floride. Commandant l'escadron du Pacifique, le capitaine Dallas est décédé à Callao, au Pérou, le 3 juin 1844 dans le sloop Vandalia. DD-199 a été nommé en son honneur.

Texas. CA-140 et CA-150 devaient honorer Sallas,
dp. 1190, 1. 314'5", né 31'9", dr. 9'3", s. cpl. 101 a. 4 4", 4 21" tt. cl. Clemson)

Dallas (DD-199) a été lancé le 31 mai 1919 par Newport News Shipbuilding Co., Newport News, VA., parrainé par Mlle W. D. Strong, arrière-petite-fille du capitaine Dallas et commandé le 29 octobre 1920, le lieutenant E. H. Roach en commande temporaire. Le lieutenant A. R. Early prend le commandement le 10 novembre 1920.

Dallas a navigué sur la côte est, participant à des exercices et à des manœuvres depuis sa base de Charleston S .C. Elle est arrivée à Philadelphie le 12 avril 1922 et y a été mise hors service le 26 juin. Recommandé le 14 avril 1925, le Dallas a servi avec divers escadrons de destroyers, agissant comme navire amiral pour les escadrons 9 et 1. Jusqu'en 1931, il a navigué sur la côte est et dans les Caraïbes, s'engageant dans des exercices de tir, des exercices de torpilles de combat, des manœuvres de flotte et des problèmes de participation à l'armée conjointe. Exercices de la marine, formation des membres de la Réserve navale et servant de navire expérimental à la Naval Torpedo Station, Newport, RI

Le 9 janvier 1932, le Dallas appareilla de Charleston, en Caroline du Sud, pour la côte ouest, et arriva à San Diego le 21 mars. Elle a opéré le long de la côte ouest et dans les îles hawaïennes, menant des exercices de force et des exercices tactiques et participant à des exercices de flotte combinés.

Dallas a navigué de San Diego le 9 avril 1934 pour la revue présidentielle de la flotte en juin 1934 à New York, et des exercices tactiques sur la côte est et dans les Caraïbes. De retour à San Diego le 9 novembre, le Dallas a continué à opérer dans le Pacifique jusqu'en 1938, naviguant vers Hawaï et l'Alaska.

Le Dallas a opéré dans la zone de la zone du canal entre mai et novembre 1938, visitant les ports de la République du Panama, rendant service à l'escadron de sous-marins 3 et faisant une escale de bonne volonté à Buenaventura, en Colombie. Le 17 novembre elle a levé l'ancre pour la côte est en arrivant à Philadelphie 6 jours plus tard. Il est à nouveau mis hors service le 23 mars 1939.

Avec le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale en Europe, Dallas a été remis en service le 26 septembre 1939 et affecté à la flotte de l'Atlantique, servant de navire amiral pour les escadrons de destroyers 41 et 30. Elle a patrouillé la côte atlantique et a mené des exercices d'entraînement jusqu'au 7 juillet 1941, date à laquelle elle est partie Argentia, Terre-Neuve, arrivée quelques jours plus tard. Entre le 11 juillet 1941 et le 10 mars 1942, il patrouille entre Argentia et Halifax et escorte des convois vers Reykjavik, en Islande, et Londonderry, en Irlande du Nord.

Du 1er avril 1942 au 3 octobre, le Dallas a escorté la navigation côtière de New York et de Norfolk jusqu'en Floride, au Texas, à Cuba, aux Bermudes et dans les ports des Caraïbes. Le 25 octobre elle a autorisé Norfolk au rendez-vous avec TF 34 lié pour les débarquements d'invasion sur l'Afrique du Nord. Dallas devait transporter un bataillon de Raider de l'armée américaine et les faire atterrir le long de la rivière étroite, peu profonde et obstruée pour prendre un aéroport stratégique près de Port Lyautey, au Maroc français. Le 10 novembre, elle entame sa remontée de l'Oued Sebou sous la direction magistrale de René Malavergne, un pilote civil qui sera le premier civil étranger à recevoir la Croix de la Marine. Sous le feu des canons et des armes légères pendant toute la course, elle s'est frayée un chemin dans la boue et les eaux peu profondes, ratant de peu les nombreux navires coulés et autres obstacles, et a coupé un câble traversant la rivière, pour débarquer ses troupes en toute sécurité juste à côté de l'aéroport. . Son brillant succès dans l'accomplissement de cette mission avec ses nombreuses complications inattendues lui a valu la Presidential Unit Citation. Le 16 novembre elle a quitté la côte africaine pour Boston, en arrivant le 26 novembre.

Le Dallas avait un service de convoi entre Norfolk, New York et New London, faisant un voyage à Gibraltar du 3 mars au 14 avril 1943, jusqu'au 9 mai, date à laquelle il quitta Norfolk pour Oran, Algérie, arrivant le 23 mai. Elle a patrouillé de la côte nord-africaine, puis le 9 juillet a rejoint TF 81 pour le devoir de filtrage pendant l'invasion de Scoglitti, Sicile, du 10 au 12 juillet. Elle est revenue aux devoirs de convoi et de patrouille jusqu'au 7 septembre où elle a rejoint l'escorte pour un convoi à destination de l'invasion du continent italien. Le Dallas a masqué le groupe de transport lors des débarquements à Salerne le 9 septembre et a rejoint un convoi en direction du sud 2 jours plus tard, sauvant deux aviateurs britanniques abattus en route vers Oran. Elle a escorté des renforts à Salerne, a ensuite servi sur l'escorte et la patrouille dans la Méditerranée jusqu'au 11 décembre quand elle est devenue en route pour la côte est, en arrivant, à Philadelphie la veille de Noël.

Après une révision complète à Charleston, Caroline du Sud, Dallas a escorté deux convois vers l'Afrique du Nord entre le 23 février et le 9 juin 1944. Lors du deuxième voyage, les escortes ont été attaquées par des avions lance-torpilles ennemis le 11 mai, mais ont défendu avec succès le convoi Dallas représentait au moins un avion et en endommager d'autres. Elle a servi sur la côte est dans diverses missions d'entraînement et de convoi jusqu'au 7 juin 1945, date à laquelle elle s'est présentée à Philadelphie. Son nom a été changé en Alexander Dallas le 31 mars pour éviter toute confusion avec le croiseur Dallas alors en construction. Alexander Dallas a été désarmé le 28 juillet 1946 et vendu à la ferraille le 30 novembre 1946.

En plus de sa citation d'unité présidentielle, Dallas a reçu quatre étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.


Contenu

Dallas navigué sur la côte est, participant à des exercices et à des manœuvres depuis sa base de Charleston, en Caroline du Sud. Elle est arrivée à Philadelphie, Pennsylvanie le 12 avril 1922 et y a été désarmée le 26 juin. Remis en service le 14 avril 1925, Dallas servi avec divers escadrons de destroyers, agissant comme navire amiral pour les escadrons 9, 7 et 1. Jusqu'en 1931, il a navigué sur la côte est et dans les Caraïbes, se livrant à des exercices de tir, à des exercices de torpilles de combat, à des manœuvres de flotte et à des problèmes de participation à l'armée conjointe. Des exercices de la Marine entraînent les membres de la Réserve navale et servent de navire expérimental à la Naval Torpedo Station, Newport, Rhode Island.

Le 9 janvier 1932, Dallas a navigué de Charleston, pour la côte ouest, arrivant à San Diego, Californie, le 21 mars. She operated along the west coast and in the Hawaiian Islands, conducting force practice and tactical exercises and participating in combined fleet exercises.

Dallas sailed from San Diego 9 April 1934 for the Presidential Review of the Fleet in June 1934 at New York City, and tactical exercises on the east coast and in the Caribbean. Returning to San Diego 9 November, Dallas continued to operate in the Pacific until 1938, cruising to Hawaii and Alaska.

Dallas operated in the Panama Canal Zone area between May and November 1938, visiting ports of the Republic of Panama rendering service to Submarine Squadron 3 and making a good-will call at Buenaventura, Colombia. On 17 November she weighed anchor for the east coast, arriving at Philadelphia 6 days later. She was again placed out of commission 23 March 1939.

With the outbreak of World War II in Europe, Dallas was recommissioned 25 September 1939 and assigned to the Atlantic Fleet, serving as flagship for Destroyer Squadrons 41 and 30. She patrolled the Atlantic coast and conducted training exercises until 7 July 1941 when she got underway for NS Argentia, Newfoundland, arriving 4 days later. Between 11 July 1941 and 10 March 1942 she patrolled between Argentia and Halifax, Nova Scotia and escorted convoys to Reykjavík, Iceland, and Derry, Northern Ireland.

From 1 April 1942 to 3 October, Dallas escorted coastal shipping from New York and Norfolk, Virginia to Florida, Texas, Cuba, Bermuda, and ports in the Caribbean. On 25 October she cleared Norfolk to rendezvous with TP 34 bound for the invasion landings on North Africa. Dallas was to carry a U.S. Army Raider battalion, and land them up the narrow, shallow, obstructed river to take a strategic airport near Port Lyautey, French Morocco. On 10 November, she began her run up the Sebou River under the guidance of Rene Malavergne, a civilian pilot (who would later be the first foreign civilian to receive the Navy Cross). Under cannon and small arms fire throughout, she plowed her way through mud and shallow water, narrowly missing the many sunken ships and other obstructions, and sliced through a cable crossing the river, to land her troops safely just off the airport. Her outstanding success in completing this mission with its many unexpected complications won her the Presidential Unit Citation. On 15 November, she departed the African coast for Boston, Massachusetts, arriving 26 November.

Dallas had convoy duty between Norfolk, New York and New London, Connecticut making one voyage to Gibraltar from 3 March to 14 April 1943, until 9 May when she departed Norfolk for Oran, Algeria, arriving 23 May. She patrolled off the North African coast, then on 9 July joined TF 81 for screening duty during the Amphibious Battle of Gela, Sicily, from 10 to 12 July. [ 1 ] She returned to convoy and patrol duties until 7 September when she joined the escort for a convoy bound for the invasion of the Italian mainland. Dallas screened the transport group during the landings at Salerno 9 September, and joined a south-bound convoy 2 days later, rescuing two downed British airmen on her way to Oran. She escorted reinforcements to Salerno, then served on escort and patrol in the Mediterranean until 11 December when she got underway for the east coast, arriving at Philadelphia on Christmas Eve.

Following a thorough overhaul at Charleston, Dallas escorted two convoys to North Africa between 23 February and 9 June 1944. On the second voyage, the escorts came under attack by enemy torpedo planes on 11 May, but successfully defended the convoy Dallas shot down at least one plane, and damaged others. She served on the east coast on various training and convoy assignments until 7 June 1945, when she reported to Philadelphia. Her name was changed to Alexander Dallas 31 March to avoid confusion with cruiser Dallas, then under construction. Alexander Dallas was decommissioned 28 July 1945 and sold for scrap 30 November 1945.


Military Dependents

Growing up as military dependents, our family members were used to getting a crisp salute from the Military Police at the gate when we entered any Naval base. Showing our identification cards allowed us access to the Commissary where we bought our household groceries. The Base Exchange (BX) provided many of our back-to-school clothes and we often went to the Saturday matinee on the Navy base where movies were only ten cents.

As children, we took Judo Classes on the base and participated in tournaments against other students. The Navy was our world and most of our friends were also military dependents.


9 Things to Know About the History of Juneteenth

Juneteenth is the oldest known celebration honoring the end of slavery in the United States.

On June 19, 1865, Union General Gordon Granger led thousands of federal troops to Galveston, Texas to announce that the Civil War had ended, and slaves had been freed. Approximately 250,000 Texan slaves had no idea that their freedom had been secured by the government.

However, the history of freedom in this country can be tangled, and this is no exception.

Here are nine facts about the historical moment, and what led up to it.

1. You may recall Abraham Lincoln’s Emancipation Proclamation from elementary social studies classes. In the condensed version, many learn that this executive order meant immediate freedom for slaves throughout the nation. However, since the country was in the midst of the Civil War, those states that had seceded from the Union did not adhere to the Proclamation, and slaves in those states remained unfree.

2. Though much of the language in the Emancipation Proclamation suggests otherwise, Lincoln’s primary objective was not to ameliorate the lives of those in bondage. Rather, his intent was preserving the Union.

In August 1862, Horace Greely, the editor of the New York Tribune, published an editorial addressed to Lincoln pressuring his stance on slavery and urging him to abolish it. Lincoln responded in an open letter to Greely, published in the Tribune that same August:

“My paramount object in this struggle is to save the Union and is not either to save or destroy Slavery,” Lincoln wrote. “What I do about Slavery and the colored race, I do because I believe it helps to save this Union. "

3. Lincoln and the Union army used slavery as a political motive to justify strengthened military endeavors against the Confederacy. Black soldiers were able to fight for the Union when Lincoln passed the Proclamation. Though they faced discrimination and often performed menial roles because of presumed incompetence, they increased the Union army in size.

4. The Civil War ended in April of 1865. In June of that year, General Gordon Granger and his troops traveled to Galveston, Texas to announce “General Orders No. 3” It stated: “The people of Texas are informed that, in accordance with a proclamation from the Executive of the United States, all slaves are free.

5. Throughout the war, Texas was not as closely monitored as other battle states. For this reason, many slave owners went to Texas with their slaves. With its relatively negligible Union presence, slavery continued there for much longer. After the Emancipation Proclamation went into effect, slaves in wartorn states often escaped behind Union lines or fought on its behalf

6. The slaves who got the news were jubilant to hear of their freedom on Juneteenth. In the book, “Lone Star Pasts: Memory and History in Texas,” Felix Haywood, a former slave who gave a testimony about Juneteenth as part of a New Deal project recalled:

"The end of the war, it come jus’ like that—like you snap your fingers….Hallelujah broke out….Soldiers, all of a sudden, was everywhere—comin’ in bunches, crossin’, walkin’ and ridin’. Everyone was a-singin.’ We was all walkin’ on golden clouds….Everybody went wild. We was free. Just like that we was free.”

7. Freedom did not come at the “snap of a finger” for everyone in Texas. Some people who should’ve been freed continued to work through the harvest season because their masters withheld this announcement to reap more wages out of their slaves. This left many former slaves treated as though they were still in bondage.

In “Lone Star Pasts” Susan Merritt reported:

“Lots of Negroes were killed after freedom. bushwhacked, shot down while they were trying to get away. You could see lots of Negroes hanging from trees in Sabine bottom right after freedom."

8. In the 1870s, a group former slaves pooled $800 together through local churches to purchase ten acres of land and create Emancipation Park to host future Juneteenth celebrations in modern-day Houston.

9. In 1980 “Emancipation Day in Texas” became a legal state holiday in recognition of Juneteenth. However state offices do not completely close, as it is considered a "partial staffing holiday." Elsewhere, the holiday is also referred to as Emancipation Day, Freedom Day, and Black Independence Day.

Many continue to celebrate Juneteenth 151 years later. Throughout the nation people host cookouts, parades, and other gatherings to commemorate.


Family dynasty protects a ‘killer’ Kennedy

Environmentalist Robert F. Kennedy Jr. kept secret diaries that were found by his wife, Mary, who committed suicide last year in the midst of a contentious divorce. The Post, which was provided copies of the journals by a source, previously reported how the volumes detailed RFK’s “lust demons” while chronicling his sexual conquests with 37 women. Now, newly revealed entries show the family’s reaction to JFK Jr.’s death in 1999.

The tragic death of John F. Kennedy Jr. was marked by deep sorrow — and intense family bickering over the funerals before the bodies were even recovered, according to Robert F. Kennedy Jr.’s secret diary.

The journal’s entries in the aftermath of the July 16, 1999, plane crash that killed Kennedy, 38, wife Carolyn Bessette, 33, and sister-in-law Lauren Bessette, 34, provide a rare eyewitness account of the intensely private scene at the Kennedy compound and the petty, tense squabbling over whether Carolyn deserved the royal Kennedy treatment.

Kennedy reports on a heated meeting in New York City, three days after the crash, during which other Kennedy family members tell Ann Freeman, Carolyn Bessette’s grieving mother, that JFK Jr. would be buried in the family plot in Brookline, Mass., and “that they could do with Carolyn as they pleased.”

The heart-wrenching drama of JFK Jr.’s death was one of many private family moments Kennedy chronicled in thick, red journals reviewed by The Post.

In mid-July 1999, the family was coming together at their Hyannis Port, Mass., retreat for the wedding of RFK Jr.’s sister Rory Kennedy, the youngest child of assassinated Sen. Robert F. Kennedy.

RFK Jr.’s wife had visited JFK Jr. and Bessette a week earlier and Bessette told her that her husband was “so depressed” because he was fighting with his sister, Caroline, over furniture at the Martha’s Vineyard home that once belonged to their mother and had been left to them when Jacqueline Kennedy Onassis died in 1994. JFK Jr. was in the process of buying out his sister’s share in the Red Gate Farm estate.

Kennedy notes that “John confided to me also about how hurt he was by Caroline’s actions.” (Last spring, Caroline Kennedy, who is about to be sworn in as the US ambassador to Japan, put part of the estate on the market for $45 million.)

Kennedy also mentions JFK Jr.’s struggles with George magazine, which he co-founded, and the uproar caused when he invited Hustler publisher Larry Flynt to join his table at that year’s White House Correspondents’ Dinner. Sen. Ted Kennedy had written nephew John a “disappointed letter” about the decision and “John was hurt by that because his family is so important.”

Kennedy doesn’t say anything about the marital troubles between John and Carolyn, strife that largely came to light after their deaths.

“Mary and I resolved we will go see them this weekend and spend a lot of time with them,” RFK Jr., now 59, wrote of his cousin, who was seven years his junior.

The couple stopped by JFK Jr.’s house in Hyannis Port before the wedding rehearsal dinner the next night, at 6 p.m., but he wasn’t there.

They went back at 9, 10 and 11:30 that night, Kennedy writes. A friend and the housekeeper were there and had prepared dinner expecting to eat together, but John and Carolyn were nowhere to be found.

“I wasn’t worried at all because anything can happen with John,” he writes.

But at 3 a.m., Kennedy writes, he was awakened by his sister Kerry, who said their cousin’s plane was missing.

“I knew then that John was dead,” he writes.

He looked over to the porch light burning at his cousin’s house and felt empty and sad.

The next day, Sen. Ted Kennedy announced Rory’s wedding had been postponed, as the press gathered at the compound.

“The water was 68 degrees so some people had hope they might still be alive but I had none,” Kennedy writes.

The bickering over the bodies began the next day, July 18, before they were even recovered.

The Bessette family was “very upset” about where the trio would be buried, with the girls’ mother preferring a plot in Greenwich, Conn., close to her home.

“Ann wants them close by and is terrified that the K family might try to spirit them to Brookline,” Kennedy writes.

The Holyhood Cemetery in Brookline is the resting place of Joseph and Rose Kennedy, the family patriarch and matriarch.

After more frantic phone calls, Kennedy says a meeting in New York City was arranged with Ann Freeman and Caroline Kennedy. Instead, Kennedy sent her husband, Ed Schlossberg, along with Vicky Reggie, Ted Kennedy’s wife, RFK Jr. notes.

“All the Bessette family knows that Ed hated Carolyn and did everything in his power to make her life miserable and . . . he bullied, bullied, bullied the shattered grieving mother,” he writes.


USS Dallas (DD-199) - History

Alexander J. Dallas, born 15 May 1791 in Philadelphia, Pa., entered the Navy as a midshipman 22 November 1805. He served with distinction in the War of 1812, the operations against Algiers in 1815, and in the suppression of piracy in the West Indies. He established and commanded the Pensacola Navy Yard from 1832 to 1843. On 16 July 1835 he was ordered to additional duty in command of the West India Squadron in supported General Scott during the war with the Seminole Indians in Florida, rendering such efficient service that the Government gratefully named a fort after him on the eastern coast of Florida. Commanding Pacific Squadron, Captain Dallas died at Callao, Peru, 3 June 1844 in the sloop Vandalia. DD-199 was named in his honor.

Texas. CA-140 and CA-150 were to have honored Sallas,
dp. 1,190, 1. 314'5", b. 31'9", dr. 9'3", s. cpl. 101 a. 4 4", 4 21" tt. cl. Clemson)

Dallas (DD-199) was launched 31 May 1919 by Newport News Shipbuilding Co., Newport News, VA., sponsored by Miss W. D. Strong, great grand-daughter of Captain Dallas and commissioned 29 October 1920, Lieutenant E. H. Roach in temporary command. Lieutenant A. R. Early assumed command 10 November 1920.

Dallas cruised on the east coast, participating in exercises and maneuvers from her base at Charleston S .C. She arrived at Philadelphia 12 April 1922 and was placed out of commission there 26 June. Recommissioned 14 April 1925 Dallas served with various destroyer squadrons, acting as flagship for Squadrons 9 and 1. Until 1931 she cruised on the east coast and the Caribbean, engaging in gunnery exercises, battle torpedo practice, fleet maneuvers and problems participAting in joint Army-Navy exercises, training members of the Naval Reserve and serving as experimental ship at the Naval Torpedo Station, Newport, R.I.

On 9 January 1932 Dallas sailed from Charleston,S.C., for the west coast, arriving at San Diego, 21 March. She operated along the west coast and in the Hawaiian Islands, conducting force practice and tactical exercises and participating in combined fleet exercises.

Dallas sailed from San Diego 9 April 1934 for the Presidential Review of the Fleet in June 1934 at New York City, and tactical exercises on the east coast and in the Caribbean. Returning to San Diego 9 November,Dallas continued to operate in the Pacific until 1938, cruising to Hawaii and Alaska.

Dallas operated in the Canal Zone area between May and November 1938, visiting ports of the Republic of Panama rendering service to Submarine Squadron 3 and making a good-will call at Buenaventura, Colombia. On 17 November she weighed anchor for the east coast arriving at Philadelphia 6 days later. She was again placed out of commission 23 March 1939.

With the outbreak of World War II in Europe, Dallas was recommissioned 26 September 1939 and assigned he Atlantic Fleet, serving as flagship for Destroyer Squadrons 41 and 30. She patrolled the Atlantic coast and conducted training exercises until 7 July 1941 when she got underway for Argentia, Newfoundland, arriving, days later. Between 11 July 1941 and 10 March 1942 she patrolled between Argentia and Halifax and escorted convoys to Reykjavik, Iceland, and Londonderry, Northern Ireland.

From 1 April 1942 to 3 October, Dallas escorted coastal shipping from New York and Norfolk to Florida, Texas, Cuba, Bermuda, and ports in the Caribbean. On 25 October she cleared Norfolk to rendezvous with TF 34 bound for the invasion landings on North Africa. Dallas was to carry a U.S. Army Raider battalion, and land them up the narrow, shallow, obstructed river to take a strategic airport near Port Lyautey, French Morocco. On 10 November she began her run up the Oued Sebou under the masterful guidance of Rene Malavergne, a civilian pilot who was to be the first foreign civilian to receive the Navy Cross. Under fire by cannon and small arms during the entire run, she plowed her way through mud and shallow water, narrowly missing the many sunken ships and other obstructions, and sliced through a cable crossing the river, to land her troops safely just off the airport. Her brilliant success in completing this mission with its many unexpected complications won her the Presidential Unit Citation. On 16 November she departed the African coast for Boston, arriving 26 November.

Dallas had convoy duty between Norfolk, New York and New London, making one voyage to Gibraltar from 3 March to 14 April 1943, until 9 May when she departed Norfolk for Oran, Algeria, arriving 23 May. She patrolled off the North African coast, then on 9 July joined TF 81 for screening duty during the invasion of Scoglitti, Sicily, from 10 to 12 July. She returned to convoy and patrol duties until 7 September when she joined the escort for a convoy bound for the invasion of the Italian mainland. Dallas screened the transport group during the landings at Salerno 9 September, and joined a south-bound convoy 2 days later, rescuing two downed British airmen on her way to Oran. She escorted reinforcements to Salerno, then served on escort and patrol in the Mediterranean until 11 December when she got underway for the east coast, arriving, at Philadelphia on Christmas Eve.

Following a thorough overhaul at Charleston, S.C, Dallas escorted two convoys to North Africa between 23 February and 9 June 1944. On the second voyage the escorts came under attack by enemy torpedo planes on 11 May but successfully defended the convoy Dallas accounted for at least one plane, and damaging others. She served on the east coast on various training and convoy assignments until 7 Juno 1945 when she reported to Philadelphia. Her name was changed to Alexander Dallas 31 March to avoid confusion with the cruiser Dallas then under construction. Alexander Dallas was decommissioned 28 July 1946 and sold for scrap 30 November 1946.

In addition to her Presidential Unit Citation Dallas received four battle stars for World War II service.


Radiopaedia’s mission is to create the best radiology reference the world has ever seen and to make it available for free, pour toujours, pour tous.

The ultrasound appearances are of testicular malignancy. A right orchiectomy was undertaken.

A right orchiectomy specimen comprises 110 mm of spermatic cord with testis 70 x 45 x 40 mm. The testis is almost completely replaced by a solid white tumor. There are no areas of cystic degeneration…

What is Radiopaedia.org?

Radiopaedia is a rapidly growing open-edit educational radiology resource that has been primarily compiled by radiologists and radiology trainees from across the world. Our mission is to create the best radiology reference, and to make it available for free, forever. Find out more here or watch the history of Radiopaedia video below.

Impacter

Since its inception in 2005, Radiopaedia has grown to become one of the most important medical resources for literally millions of individuals from around the world, particularly those from low and middle-income regions who do not have access to traditional pay-wall resources. Find out stats and stories.

Your first edit

You can update (and write) articles on Radiopaedia. If you see a typo or missing link to an existing article, it's easy to make an edit as soon as you see it. The best way to start is to go to our Editing Radiopaedia Articles Learning Pathway.

Content types

Radiopaedia.org comprises two fundamental content types (articles and cases) and playlists (ordered collections of cases).

Des articles

Articles are collaborative efforts to provide a single canonical page on any and all topics relevant to the practice of radiology. Every edit counts, so don't hesitate to jump in and share what you know. Find out more.

Cas

Exceptional cases and up-to-date articles are vital for Radiopaedia.org. Please consider helping by uploading your cases. There is no better way to show your appreciation for the site than by making it even more informative. Add cases by following the case publishing guidelines.

Playlists

Create and share playlists to help advance medical information around the globe. Curate focused playlists on specific topics for presentations to help other medical professionals teach radiology, or formulate quiz playlists to support medical students in their education. Find out more.

Editorial standards

The accuracy of Radiopaedia.org content is overseen by a dedicated group of volunteer editors who constantly review additions and changes to articles and cases, something that is facilitated by being spread around the globe through a variety of time zones.

Our editors also draw upon the knowledge of our expert advisers. Our expert advisers are known to not only be experts in their field and educators but to also support the radiology free open access medical education movement (#FOAMrad).

Support Radiopaedia.org

UNE Radiopaedia.org Supporter is someone who values what we are trying to accomplish, and is willing to help with small periodic financial contributions to help build:

  • innovative educational features
  • enhanced medical information in the radiology reference section
  • enhanced teaching facilities such as new presentation and quiz features
  • continuous improvement of the website
  • accessibility of radiology information to medical professionals in developing countries

If you believe in Radiopaedia.org's mission to create the best possible radiology reference and teaching site and make it available to everyone, forever, for free, then please consider becoming a supporter.

Feature sponsor

We are proud to announce that Advanced Radiology Services Foundation is our inaugural Feature Sponsor.

With their generous support over the coming 12 months, we will be carrying out substantial development of our case upload and display functionality. Find out more.


Voir la vidéo: USS Dallas DD-199 (Novembre 2021).