Podcasts sur l'histoire

Robert L Wilson DD-847 - Histoire

Robert L Wilson DD-847 - Histoire

Robert L Wilson DD-847

Robert L. Wilson (DD-847 : dp. 2425, 1. 390'6", b. 41'1", dr. 18'6", s. 35 k.cpl. 367; a. 6 5", 10 20mm., 10 21" tt., 6 dcp., 2 dct.;cl. Gearing)Robert L. Wilson (DD-847) a été posé par Bath Iron Works Corp., Bath, Maine, 2 juillet 1945; lancé 5 janvier 1946, parrainé par Mme Joe Wilson, et commandé au Boston Navy Yard le 28 mars 1946, le commandant John T. Probaseo, commandant. Période de service de 6 mois avec la 6e flotte en Méditerranée. De retour aux États-Unis en février 1947, il passe les 2 années suivantes à Newport, RI, opérant au large de la côte atlantique et dans les Caraïbes. Après révision à Boston, il s'est distingué de Hampton Roads lors d'une croisière d'aspirant à Plymouth, en Angleterre, à Cherbourg, en France et à Guantanamo Bay, à Cuba. Le 4 mars 1950, Robert L. Wilson a été redésigné destroyer d'escorte (DDE847). croisière d'entraînement vers l'Europe du Nord e, devoir en Méditerranée qui comprenait des démonstrations spéciales de guerre anti-sous-marine et des opérations de chasseurs-tueurs le long de la côte est de Norfolk.Le 1er janvier 1951, à la suite d'une réorganisation de la flotte, Robert L. Wilson est devenu une unité de F,scort Squadron 4 et a hissé le fanion du commandant de la division d'escorte 4i. Au 30 juin 1960, il avait effectué huit périodes de service en Méditerranée depuis sa mise en service, dispensé une formation aux cadets de l'Académie militaire américaine le long de la côte est et dirigé les croisières d'été annuelles des aspirants pour l'Académie navale des États-Unis, mettant l'accent sur les tactiques anti-sous-marines. Le 1er juillet 1956, il est affecté au nouveau Destroyer Squadron 36, composé de destroyers d'escorte spécialement configurés pour les missions anti-sous-marines tout en conservant la capacité de gérer toutes les missions de destroyer. Au cours de la dernière semaine de novembre et de la première partie de décembre 1959, Robert L. Wilson et deux autres destroyers d'escorte ont participé à l'opération « Monsoon », en équipant des stations de sauvetage aéronaval pour le vol présidentiel vers l'Europe en provenance des États-Unis. Elle a ensuite opéré dans l'Atlantique ouest et les Caraïbes jusqu'à une révision du Norfolk Navy Yard à l'été 1960. Rehlrning aux opérations dans les Caraïbes et l'Atlantique, en janvier 1961, Robert L. Wilson a poursuivi le paquebot portugais SS Santa Maria qui avait été saisi par un groupe de révolutionnaires. . Une poursuite de 8 jours a conduit Wilson à travers l'équateur jusqu'à Recife, au Brésil. De retour à Norfolk, Wilson a subi un mois de préparation, puis est parti le 8 juin pour sa neuvième croisière méditerranéenne. Elle passa l'automne et l'hiver 1961 à opérer dans l'Atlantique Ouest à partir de Norfolk. En janvier 1962, Wilson participa aux opérations de récupération d'une capsule spatiale habitée Projeet Mereury. Wilson a été déployé avec le Groupe opérationnel Bravo en Europe du Nord en février, retournant à Norfolk à la mi-juin 1962. Le 1er août 1962, il a de nouveau été classé DD-847. En septembre 1962, le Wilson et les autres navires de la division Destroyer 362 se sont déployés dans la baie de Guantanamo, à Cuba, en tant qu'unité sous le commandement du commandant de la base navale aux fins de la défense de la base, et étaient à Guantanamo et dans les eaux adjacentes pendant la crise cubaine en Octobre. Wilson est retourné à Norfolk fin novembre et a opéré localement jusqu'en mars 1963 quand il est entré dans le Philadelphia Navy Yard pour une modernisation FRAM I. Au sortir de sa période de révision en 1964, il a continué à servir avec la flotte de l'Atlantique pour le reste de cette année et tout au long de 1965.Après avoir servi comme navire d'appui à Guantanamo Bav Cuba, fin janvier et début février 1966, Robert L Wilson a abort station fo" le premier tir spatial d'Apollo sans pilote. En avril et juin, il a été le destroyer de sauvetage du Wasp (CVS-18), premier navire de récupération de la mission spatiale Gemirfi 9. À la suite d'exercices ASW, il a effectué son 12e déploiement en Méditerranée 22 Juillet 1966, retour à Norfolk le 17 décembre. Après avoir servi comme école pour la Fleet Sonar School en janvier et février, Wilson a passé le reste de 1967 à opérer dans l'Allantie et les Caraïbes.Robert L. Wilson a poursuivi ces opérations jusqu'en mai 1968 lorsqu'elle a rejoint le recherche du sous-marin nucléaire Scorpion à la recherche du plateau continental au large des côtes de Norfolk an] puis en suivant la trace du Scorpion jusqu'à sa dernière position signalée au sud-ouest des Açores sans ut sueess. De retour à Norfolk le 13 juin, Wilson a opéré dans l'Atlantique jusqu'au 6 septembre pour un déploiement dans l'ouest du Pacifique. Touchant à San Diego, Pearl Harbor, Midway, Guam et Subie Bay, Robert L. Wilson a entrepris une mission d'appui aux tirs navals sur 36 milles. au sud de Hue, l'ancienne capitale du Sud Vietnam. Elle a entrepris alors le devoir de recherche et de sauvetage dans le Golfe de Tonkin après le 28 octobre, en détruisant deux sampans avec le feu de mitrailleuse de calibre .50 et les grenades dures. Début novembre, Wilson a été affecté comme garde d'avion pour le Constellation (CVA-64) sur la station Yankee. Elle est restée dans l'Extrême-Orient jusqu'à la fin de l'année. Wilson est revenu à San Diego de l'Extrême-Orient le 27 mars 1969 et a opéré de la côte ouest jusqu'au passage du Canal de Panama et à l'arrivée à Norfolk le 21 juin. Il a ensuite opéré dans l'Atlantique Ouest et les Caraïbes jusqu'à son déploiement en Méditerranée le 5 mars 1970. Au cours de cette croisière en Méditerranée, Robert L. Wilson a participé à deux exercices combinés de l'OTAN, DAWN PATROL et MEDTACEX, et a été, pendant un certain temps, détourné vers le Bassin Levantin en raison d'une autre crise au Moyen-Orient. Elle est retournée à Norfolk le 16 septembre pour un congé, un entretien et une formation qui s'est poursuivie jusqu'à la fin de l'année. À la fin de la révision, de la formation de recyclage et d'autres opérations dans l'Atlantique, Robert L. Wilson a commencé un autre déploiement dans la sixième flotte , au départ de Norfolk le 17 septembre. Après six mois loin de Norfolk, elle est revenue le 17 mars 1972 et a accompli l'année fonctionnant hors de ce port. Cet emploi s'est poursuivi tout au long de 1973 et 1974 trouve Robert L. Wilson dans le port de son nouveau port d'attache, Phfladelphia, Pa.Robert L. Wilson a obtenu trois étoiles de bataille pour avoir servi dans le conflit du Vietnam.


USS Robert L. Wilson (DD-847)

USS Robert L. Wilson (DD/DDE-847) était un Engrenage-class destroyer de la marine des États-Unis, nommé en l'honneur du soldat de première classe Robert L. Wilson (1920–82111944), qui a reçu à titre posthume la Médaille d'honneur pour « bravoure remarquable » lors de la bataille de Tinian.

Les Engrenage classer était une série de 98 destroyers construits pour la marine américaine pendant et peu après la Seconde Guerre mondiale. Les Engrenage la conception était une modification mineure de la Allen M. Sumner classe , où la coque a été allongée de 14 & 160 pieds (4,3 & 160 m) au milieu du navire, ce qui a entraîné plus d'espace de stockage de carburant et augmenté la plage de fonctionnement.

Dans la terminologie navale, un destructeur est un navire de guerre rapide et maniable à longue endurance destiné à escorter les plus gros navires d'une flotte, d'un convoi ou d'un groupement tactique et à les défendre contre de plus petits attaquants puissants à courte portée. Ils ont été développés à l'origine à la fin du 19ème siècle par Fernando Villaamil pour la marine espagnole comme une défense contre les torpilleurs, et au moment de la guerre russo-japonaise en 1904, ces « destroyers de torpilleurs » (TBD) étaient « grands, rapides , et des torpilleurs puissamment armés conçus pour détruire d'autres torpilleurs". Bien que le terme « destroyer » ait été utilisé de manière interchangeable avec « TBD » et « torpilleur destroyer » par les marines depuis 1892, le terme « torpilleur destroyer » avait été généralement raccourci à simplement « destroyer » par presque toutes les marines par la Première Guerre mondiale .

Les Marine des États-Unis (USN) est la branche du service de guerre navale des forces armées des États-Unis et l'un des sept services en uniforme des États-Unis. C'est la marine la plus grande et la plus performante au monde et il a été estimé qu'en termes de tonnage de sa seule flotte de combat active, elle est plus grande que les 13 prochaines marines combinées, qui comprennent 11 alliés des États-Unis ou pays partenaires. avec le tonnage de flotte de combat combiné le plus élevé et la plus grande flotte de porte-avions au monde, avec onze en service, et deux nouveaux porte-avions en construction. Avec 319 421 personnes en service actif et 99 616 dans la réserve prête, la Marine est la troisième plus grande des branches de service. Elle compte 282 navires de combat déployables et plus de 3 700 avions opérationnels en mars 2018, ce qui en fait la deuxième force aérienne au monde, après l'armée de l'air des États-Unis.


USS Robert L. Wilson DD/DDE 847

peut répondre avec beaucoup de fierté et de satisfaction,

J'ai servi dans la marine des États-Unis & rdquo

John Fitzgerald Kennedy

L'USS Robert L. Wilson DD 847 a été posé par la Bath Iron Works Corporation de Bath, Maine le 2 juillet 1945. L'USS Robert L. Wilson DD 847 a été lancé le 5 janvier 1946. Le Wilson a été mis en service au chantier naval de Boston le 28 Mars 1946 avec le commandant John T. Probasco, USN aux commandes. La marraine était Mme Joe Wilson, mère du soldat de première classe Wilson. La cérémonie de mise en service a marqué la transition de la construction au service actif en tant qu'unité de la flotte américaine. Au moment du hissage du fanion de mise en service, l'USS Robert L. Wilson DD 847 est devenu la responsabilité de son commandant. Lui, avec les officiers et l'équipage, se chargea de la préparer et de la tenir constamment prête à tout service actif exigé par son pays en temps de guerre ou de paix.

Robert Lee Wilson, en l'honneur duquel l'USS Robert L. Wilson a été nommé, est né à Centralia, Illinois, le 24 mars 1921. Il s'est enrôlé dans le Marine Corps à Chicago le 9 septembre 1941 et a été appelé au service actif le 12 septembre 1941. Il a reçu sa formation à la base du Corps des Marines, base d'opérations navale des États-Unis, à San Diego, en Californie. À la fin de cet entraînement vigoureux, il a été envoyé dans la zone avancée le 20 janvier 1942. Alors qu'il servait dans la First Marine Division en août 1942, il a reçu la Presidential Unit Citation lors d'une action à Guadalcanal et aux îles Salomon. De nouveau en novembre 1943, avec la deuxième division de marine, il a reçu une deuxième citation d'unité présidentielle pour ses performances exceptionnelles au combat à Tarawa des îles Gilbert. Le soldat de première classe Wilson portait également la Médaille de la campagne Asie-Pacifique, la Médaille du service de la défense américaine, le Purple Heart et une étoile d'or au lieu d'un deuxième Purple Heart. Il a reçu la médaille d'honneur à titre posthume avec la citation suivante.

&ldquoPour sa bravoure et son intrépidité au risque de sa vie au-delà de l'appel du devoir alors qu'il servait avec le deuxième bataillon, sixième marines, deuxième division de marines, lors d'une action contre les forces japonaises ennemies sur l'île de Tinian, groupe des Mariannes le 3 août 1944. Faisant partie d'un groupe de Marines avançant à travers des broussailles denses pour neutraliser des points de résistance isolés, le soldat de première classe Wilson a audacieusement précédé ses compagnons vers un tas de rochers où les troupes japonaises étaient censées se cacher. Pleinement conscient du danger encouru, il avançait tandis que le reste de l'escouade armé de fusils automatiques se refermait sur l'arrière, lorsqu'une grenade ennemie atterrit au milieu du groupe. Rapide à agir, le soldat de première classe Wilson a crié un avertissement aux hommes et s'est jeté sans hésiter sur la grenade, sacrifiant héroïquement sa propre vie pour que les autres puissent vivre et accomplir leur mission. Sa valeur exceptionnelle, sa loyauté courageuse et son dévouement inébranlable au devoir face à de graves périls reflètent le plus grand honneur pour le soldat de première classe Wilson et le service naval des États-Unis. Il a courageusement donné sa vie pour son pays.»

À la suite d'une croisière d'essai dans les eaux cubaines, l'USS Robert L. Wilson a quitté Norfolk, en Virginie, le 23 juillet 1946 pour une période de service de six mois avec la 6 e flotte en mer Méditerranée. Elle est retournée aux États-Unis en février 1947, passant les deux années suivantes à Newport, RI. Pendant ce temps, elle a opéré au large de la côte atlantique et dans la mer des Caraïbes.

Après avoir été révisé au Boston Navy Yard, il s'est distingué de Hampton Roads, en Virginie, lors d'une croisière d'aspirants à Plymouth, en Angleterre, à Cherbourg, en France et à Guatanamo Bay, à Cuba. Le 4 mars 1950, l'USS Robert L. Wilson a été rebaptisé destroyer d'escorte, DDE 847. Il a terminé l'année avec une croisière de formation d'aspirants de marine vers l'Europe du Nord et un service dans la mer Méditerranée. Cette croisière comprenait des démonstrations spéciales de guerre anti-sous-marine et des opérations de chasseurs-tueurs le long de la côte est des États-Unis au départ de Norfolk, en Virginie.

Le 1er janvier 1951, à la suite de la réorganisation de la flotte, l'USS Robert L. Wilson est devenu une unité de l'escadron d'escorte 4 et a hissé le fanion du commandant de la division d'escorte 42. Au 30 juin 1960, il avait effectué huit périodes de service en Méditerranée. Sea depuis la mise en service, a assuré la formation des cadets de l'Académie militaire américaine et dirigé les croisières annuelles d'aspirants de marine d'été pour l'Académie navale des États-Unis, mettant toujours l'accent sur les tactiques anti-sous-marines. Le 1er juillet 1956, il a été affecté au nouveau Destroyer Squadron 36. Cet escadron était composé de navires d'escorte de destroyers spécialement configurés pour les missions anti-sous-marines tout en conservant la capacité de gérer toutes les missions de destroyer. Au cours de la dernière semaine de novembre et de la première partie de décembre 1959, l'USS Robert L. Wilson et deux autres destroyers d'escorte ont participé à l'opération « Monsoon », en équipant des stations de sauvetage aéronaval pour le vol présidentiel vers l'Europe en provenance des États-Unis. Il a ensuite opéré dans l'océan Atlantique occidental et dans la mer des Caraïbes jusqu'à ce qu'il entre au Norfolk Navy Yard pour une révision à l'été 1960. Une croisière d'essai et une formation d'équipage à Guantanamo Bay, à Cuba, ont suivi cette révision.

De retour aux opérations de la mer des Caraïbes et de l'océan Atlantique en janvier 1961, l'USS Robert L. Wilson a poursuivi le paquebot portugais SS Santa Maria qui avait été saisi par un groupe de révolutionnaires. Une poursuite de 8 jours a emmené Wilson à travers l'équateur jusqu'à Recife, au Brésil. De retour à Norfolk, Wilson a subi un mois de préparation, puis est parti le 8 juin pour sa neuvième croisière méditerranéenne. Elle passa l'automne et l'hiver 1961 à opérer dans l'Atlantique Ouest à partir de Norfolk.

En janvier 1962, Wilson a participé aux opérations de récupération de la capsule spatiale habitée du projet Mercury. Wilson déployé avec le groupe opérationnel Bravo en Europe du Nord en février, retournant à Norfolk à la mi-juin 1962. Wilson et les autres navires de la division Destroyer 362 déployés à Guantanamo Bay, Cuba en tant qu'unité sous le commandement du commandant de la base navale à cet effet de la défense des bases. Il était à Guantanamo Bay et dans les eaux adjacentes à la fin de novembre 1962 et a opéré localement jusqu'en mars 1963 lorsqu'il est entré dans le chantier naval de Phildelphie pour une modernisation FRAM I. Au sortir de sa période de révision en 1964, il a continué à servir avec la flotte de l'Atlantique pour le reste de cette année et tout au long de 1965.

Après avoir servi de navire d'appui aux tirs à Guantanamo Bay, à Cuba, fin janvier et début février 1966, l'USS Robert L. Wilson a été affecté à la station d'arrêt pour le premier tir spatial Apollo sans pilote. En avril et juin 1966, il était le destroyer de sauvetage de l'USS Wasp CVS-18, premier navire de récupération de la mission spatiale Gemini 9. Après des exercices ASW, elle a fait son douzième déploiement en Méditerranée le 22 juillet 1966, retournant à Norfolk le 17 décembre 1966. Après avoir servi comme navire-école pour la Fleet Sonar School en janvier et février, Wilson a passé le reste de 1967 à opérer dans le Atlantique et mer des Caraïbes.

L'USS Robert L. Wilson a poursuivi ces opérations jusqu'en mai 1968, date à laquelle il a rejoint la recherche du sous-marin nucléaire Scorpion. Il a fouillé le plateau continental au large des côtes de Norfolk et a suivi la piste du Scorpion jusqu'à sa dernière position signalée au sud-ouest des Açores sans succès. De retour à Norfolk le 13 juin 1968, Wilson a opéré dans l'Atlantique jusqu'au 6 septembre 1968 pour un déploiement dans le Pacifique occidental.

Touchant à San Diego, Pearl Harbor, Midway, Guam et Subic Bay, l'USS Robert L. Wilson a entrepris une mission navale d'appui-feu à 36 milles au sud de Hue, l'ancienne capitale du Sud-Vietnam. Elle a entrepris alors le devoir de recherche et de sauvetage dans le Golfe de Tonkin après le 28 octobre 1968, détruisant deux sampans avec le feu de mitrailleuse de calibre .50 et les grenades à main. Début novembre 1968, Wilson a été affecté comme garde d'avion pour l'USS Constellation CVA-64 sur Yankee Station. Elle est restée en Extrême-Orient jusqu'à la fin de l'année.

Wilson est retournée à San Diego depuis l'Extrême-Orient le 27 mars 1969 et a opéré au large de la côte ouest jusqu'à son transit par le canal de Panama et son arrivée à Norfolk le 21 juin 1969. Elle a ensuite opéré dans l'océan Atlantique occidental et la mer des Caraïbes jusqu'à son déploiement dans le Mer Méditerranée le 5 mars 1970. Au cours de cette croisière en Méditerranée, l'USS Robert L. Wilson a participé à deux exercices combinés de l'OTAN DAWN PATROL et MEDTACEX. Elle a été, pendant un certain temps, détournée vers le bassin levantin en raison d'une autre crise au Moyen-Orient. Elle est retournée à Norfolk le 16 septembre 1970 pour un cycle de congé, d'entretien et de formation, qui s'est poursuivi jusqu'à la fin de l'année.

À la fin de la révision, de la formation de recyclage et d'autres opérations dans l'Atlantique, l'USS Robert L. Wilson a commencé un autre déploiement dans la sixième flotte, au départ de Norfolk le 17 septembre 1971. Après six mois d'absence, il est revenu le 17 mars 1972 et a terminé l'année de fonctionnement de Norfolk. Elle a continué à opérer de Norfolk tout au long de 1973 et 1974. On lui a alors assigné un nouveau port d'attache à Philadelphie, PA. Cela s'est avéré être le dernier port de ce navire de guerre de la marine américaine. Il a été désarmé et rayé de la liste de la Marine le 30 septembre 1974. Bien que désigné comme cible de destruction en juillet 1976 et transféré à Norfolk, en Virginie, ce n'est que le 25 janvier 1980 qu'il a été coulé comme cible à 3 010 brasses ( 18 060 pi) d'eau. Son dernier lieu de repos est à l'emplacement 020 degrés, 00 minutes, 00.7 secondes de latitude nord et 062 degrés, 00 minutes, 00.2 secondes de longitude est, 286 milles au nord-est de San Juan PR, 857 milles à l'est de la baie de Guantanamo, Cuba et 1227 milles au sud-est de Miami, Floride dans l'océan Atlantique. C'étaient les mêmes eaux où elle avait navigué pendant tant d'années, accompli d'innombrables missions réussies au nom des États-Unis d'Amérique et fourni un foyer sûr à tant de marins de la marine américaine.

L'USS Robert L. Wilson DD/DDE 847 est né de la plus grande guerre connue de l'homme et a servi le pays qui l'a créé et habité, en temps de paix et en temps de guerre, pendant plus de 28 ans. L'USS Robert L. Wilson DD/DDE 847 a remporté trois étoiles de bataille pour son service dans le conflit du Vietnam et le respect éternel de ceux qui ont servi à son bord.

En témoignage durable d'elle et de l'amitié partagée par son équipage, l'association USS Robert L. Wilson DD/DDE 847 a été fondée en 1982 à Norfolk, en Virginie. Les membres de l'association, les conjoints et les invités continuent de se réunir chaque année pour le plaisir, la détente et surtout pour échanger des histoires de mer sur leurs journées d'aventure à bord du &ldquoWilly Boat.&rdquo

Compilé par John E. Scully, ancien Seaman & Fire Control Technician 3 rd Class à bord de l'USS Robert L. Wilson, 1960-1962 et ancien président et secrétaire/trésorier de l'USS Robert L. Wilson DD/DDE 847 Association.


Citation de la médaille d'honneur [ modifier | modifier la source]

Le président des États-Unis est fier de remettre la MÉDAILLE D'HONNEUR à titre posthume à

PRIVÉ DE PREMIÈRE CLASSE ROBERT L. WILSON
CORPS DES MARINS DES ÉTATS-UNIS

pour le service tel qu'énoncé dans la CITATION suivante :

Pour bravoure et intrépidité remarquables au risque de sa vie au-delà de l'appel du devoir alors qu'il servait avec le deuxième bataillon de la sixième division de marines, lors d'une action contre les forces japonaises ennemies sur l'île de Tinian, groupe des Mariannes, le 3 août 1944. Comme un seul d'un groupe de Marines avançant à travers des broussailles denses pour neutraliser des points de résistance isolés, le soldat de première classe Wilson a audacieusement précédé ses compagnons vers un tas de rochers où les troupes japonaises étaient censées se cacher. Pleinement conscient du danger encouru, il avançait tandis que le reste de l'escouade armé de fusils automatiques se refermait sur l'arrière, lorsqu'une grenade ennemie atterrit au milieu du groupe. Rapide à agir, le soldat de première classe Wilson a crié un avertissement aux hommes et s'est jeté sans hésiter sur la grenade, sacrifiant héroïquement sa propre vie pour que les autres puissent vivre et accomplir leur mission. Sa valeur exceptionnelle, sa loyauté courageuse et son dévouement inébranlable au devoir face à de graves périls reflètent le plus grand honneur pour le soldat de première classe Wilson et le service naval des États-Unis. Il a courageusement donné sa vie pour son pays.


Robert L Wilson DD-847 - Histoire

Robert Lee Wilson est né le 21 mai 1920 à Centralia, dans l'Illinois. Il s'est enrôlé dans le Corps des Marines des États-Unis à partir de cet État en septembre 1941. Après une formation de recrues au dépôt de recrues du Corps des Marines à San Diego, en Californie, il s'est rendu dans le Pacifique pour des missions de combat contre les Japonais. Entre août 1942 et mi-1944, Wilson a participé à la campagne de Guadalcanal, la lutte sanglante pour Tarawa dans les îles Gilbert et l'invasion des Mariannes. Il a également été promu au grade de soldat de première classe.

Le 3 août 1944, Wilson servait avec le deuxième bataillon, sixième marines, deuxième division marine au combat sur l'île de Tinian, groupe Marianas. Alors qu'il avançait à travers les broussailles denses pour neutraliser la résistance japonaise, une grenade ennemie a soudainement atterri au milieu de son groupe de Marines. Avertissant ses camarades, Wilson se jeta sur la grenade, sacrifiant sa vie pour sauver les autres. Pour sa " galanterie et intrépidité remarquables " à cette occasion, il a reçu à titre posthume la Médaille d'honneur. Robert L. Wilson est enterré à Hillcrest Memorial Park, Centralia, Illinois.

L'USS Robert L. Wilson (DD-847), 1946-1980, a été nommé en l'honneur du soldat de première classe Robert L. Wilson.

Cette page contient la seule image que nous ayons concernant Robert L. Wilson.

Si vous souhaitez des reproductions à plus haute résolution que les images numériques de la "bibliothèque en ligne", consultez : "Comment obtenir des reproductions photographiques."

Cliquez sur la petite photo pour afficher une vue plus grande de la même image .

Soldat de première classe Robert L. Wilson, USMC

Reproduction en demi-teinte d'une photographie, copiée à partir de la publication officielle "Medal of Honor, 1861-1949, The Navy", page 283.
Robert L. Wilson a reçu à titre posthume la Médaille d'honneur pour " bravoure et intrépidité remarquables " alors qu'il servait avec le deuxième bataillon de la sixième marine de la deuxième division de marine en action contre les Japonais sur l'île de Tinian, groupe des Mariannes, le 4 août 1944.


Robert L Wilson DD-847 - Histoire

(DD-847 : dp. 2425, l. 390'6", b. 41'1", dr. 18'6", s. 35 k. cpl. 367 a. 6 5", 10 20mm., 10 21 " tt., 6 dcp., 2 dct. cl. Gearing)

Robert L. Wilson (DD-847) a été établi par la Bath Iron Works Corp., Bath, Maine, le 2 juillet 1945 lancé le 5 janvier 1946, parrainé par Mme Joe Wilson et commandé au Boston Navy Yard le 28 mars 1946, Comdr . John T. Probasco, commandant.

Après le shakedown dans les eaux cubaines, Robert L. Wilson a navigué de Norfolk le 23 juillet 1946 pour une période de service de 6 mois avec la 6ème Flotte en Méditerranée. De retour aux États-Unis en février 1947, elle passa les 2 années suivantes à Newport, R.I., opérant au large de la côte atlantique et dans les Caraïbes.

Après une révision à Boston, il s'est distingué de Hampton Roads lors d'une croisière d'aspirant à Plymouth, en Angleterre, à Cherbourg, en France et à Guantanamo Bay, à Cuba. Le 4 mars 1950, Robert L. Wilson a été redésigné destroyer d'escorte (DDE-847). Elle a terminé l'année avec une croisière d'entraînement d'aspirant de marine en Europe du Nord, un service en Méditerranée qui comprenait des démonstrations spéciales de guerre anti-sous-marine et des opérations de chasseurs-tueurs le long de la côte est de Norfolk.

Le 1er janvier 1951, à la suite d'une réorganisation de la flotte, Robert L. Wilson est devenu une unité de l'escadron d'escorte 4 et a hissé le fanion du commandant de la division d'escorte 42. Au 30 juin 1960, il avait effectué huit tours de service en Méditerranée. depuis sa mise en service, a assuré la formation des cadets de l'Académie militaire américaine le long de la côte est et a dirigé les croisières estivales annuelles des aspirants pour l'Académie navale des États-Unis, mettant l'accent sur les tactiques anti-sous-marines. Le 1er juillet 1956, il est affecté au nouveau Destroyer Squadron 36, composé de types de destroyers d'escorte spécialement configurés pour les missions anti-sous-marines tout en conservant la capacité de gérer toutes les missions de destroyer. Au cours de la dernière semaine de novembre et de la première partie de décembre 1959, le Robert L. Wilson et deux autres destroyers d'escorte ont participé à l'opération "Monsoon", mettant en place des stations de sauvetage maritime et aérien pour le vol présidentiel vers l'Europe en provenance des États-Unis. Il a ensuite opéré dans l'Atlantique Ouest et les Caraïbes jusqu'à une révision du Norfolk Navy Yard à l'été 1960.

De retour aux opérations dans les Caraïbes et l'Atlantique, en janvier 1961, Robert L. Wilson a poursuivi le paquebot portugais SS Santa Maria qui avait été saisi par un groupe de révolutionnaires. Une poursuite de 8 jours a conduit Wilson à travers l'équateur jusqu'à Recife, au Brésil. De retour à Norfolk, Wilson a subi un mois de préparation, puis est parti le 8 juin pour sa neuvième croisière méditerranéenne. Elle passa l'automne et l'hiver 1961 à opérer dans l'Atlantique Ouest à partir de Norfolk.

En janvier 1962, Wilson a participé aux opérations de récupération d'une capsule spatiale habitée du projet Mercury. Wilson a été déployé avec le Groupe opérationnel Bravo en Europe du Nord en février, retournant à Norfolk à la mi-juin 1962. Le 1er août 1962, il a été de nouveau classé DD-847. En septembre 1962, le Wilson et les autres navires de la division Destroyer 362 se sont déployés dans la baie de Guantanamo, à Cuba, en tant qu'unité sous le commandement du commandant de la base navale aux fins de la défense de la base, et étaient à Guantanamo et dans les eaux adjacentes pendant la crise cubaine en Octobre. Wilson est retourné à Norfolk fin novembre et a opéré localement jusqu'en mars 1963 quand il est entré dans le Philadelphia Navy Yard pour une modernisation FRAM I. Au sortir de sa période de révision en 1964, il a continué à servir avec la flotte de l'Atlantique pour le reste de cette année et tout au long de 1965.

Après avoir servi de navire d'appui aux tirs à Guantanamo Bay à Cuba, fin janvier et début février 1966, Robert L Wilson a été affecté à la station d'interruption pour le premier tir spatial sans pilote d'Apollo. En avril et juin, il était le destroyer de sauvetage du Wasp (CVS-18), premier navire de récupération de la mission spatiale Gemini 9. Suite aux exercices ASW, elle a fait son 12ème déploiement en Méditerranée le 22 juillet 1966, en revenant à Norfolk le 17 décembre. Après avoir servi comme navire-école pour la Fleet Sonar School en janvier et février, Wilson passa le reste de 1967 à opérer dans l'Atlantique et les Caraïbes.

Robert L. Wilson a poursuivi ces opérations jusqu'en mai 1968, date à laquelle il a rejoint la recherche du sous-marin nucléaire Scorpion en recherchant le plateau continental au large des côtes de Norfolk, puis en suivant la piste du Scorpion jusqu'à sa dernière position signalée au sud-ouest des Açores sans succès. En revenant à Norfolk le 13 juin, Wilson a opéré dans l'Atlantique jusqu'au 6 septembre pour un déploiement dans le Pacifique occidental.

Touchant à San Diego, Pearl Harbor, Midway, Guam et Subic Bay, Robert L. Wilson a entrepris une mission navale d'appui-feu à 36 miles au sud de Hue, l'ancienne capitale du Sud-Vietnam. Elle a entrepris alors le devoir de recherche et de sauvetage dans le Golfe de Tonkin après le 28 octobre, en détruisant deux sampans avec le feu de mitrailleuse de calibre .50 et les grenades à main. Début novembre, Wilson a été affecté comme garde d'avion pour le Constellation (CVA-64) sur la station Yankee. Elle est restée en Extrême-Orient jusqu'à la fin de l'année.

Wilson est revenu à San Diego de l'Extrême-Orient le 27 mars 1969 et a opéré au large de la côte ouest jusqu'à ce qu'il transite par le canal de Panama et arrive à Norfolk le 21 juin. Il a ensuite opéré dans l'Atlantique Ouest et les Caraïbes jusqu'à son déploiement en Méditerranée le 5 mars 1970. Au cours de cette croisière en Méditerranée, Robert L. Wilson a participé à deux exercices combinés de l'OTAN, DAWN PATROL et MEDTACEX, et a été, pendant un certain temps, détourné vers le Bassin Levantin en raison d'une autre crise au Moyen-Orient. Elle est revenue à Norfolk le 16 septembre pour un cycle de congé, d'entretien et de formation qui s'est poursuivi jusqu'à la fin de l'année.

À la fin de la révision, de l'entraînement de remise à niveau et d'autres opérations dans l'Atlantique, Robert L. Wilson a commencé un autre déploiement dans la Sixième Flotte, en partant de Norfolk le 17 septembre. Après six mois loin de Norfolk, elle est revenue le 17 mars 1972 et a accompli l'année fonctionnant hors de ce port. Cet emploi s'est poursuivi tout au long de 1973 et 1974 trouve Robert L. Wilson dans le port de son nouveau port d'attache, Philadelphie, Pennsylvanie.

Robert L. Wilson a obtenu trois étoiles de bataille pour avoir servi dans le conflit du Vietnam.


Robert Lee Wilson (1920 - 1944)

Le soldat de première classe Robert Lee Wilson, 23 ans, de l'Illinois, a reçu à titre posthume la Médaille d'honneur pour héroïsme au prix de sa vie, le 3 août 1944, dans les Mariannes.

Le jeune Marine décédé sur Tinian a reçu la plus haute distinction de notre nation pour avoir sauvé la vie de ses camarades en se jetant sur une grenade à main ennemie juste avant qu'elle n'explose au milieu d'eux.

Robert Lee Wilson est né le 21 mai 1920 à Centralia, Illinois, et s'est enrôlé dans le Corps des Marines, le 9 septembre 1941. Il est allé à Chicago puis à San Diego, en Californie, pour s'entraîner.

Au moment de sa mort, le PFC Wilson a servi avec la compagnie D, 2e bataillon de pionniers, 18e Marines, 2e division de marine. Il a combattu dans pratiquement tous les engagements majeurs dans le Pacifique jusqu'au jour de sa mort. Une Presidential Unit Citation signée par Frank Knox, secrétaire à la Marine, en date du 4 février 1943, lui a été décernée en tant que membre de la 1st Marine Division (Reinforced), dans les Salomon en août 1942.

Au service de la 2e division de marine (renforcée), le PFC Wilson a reçu une deuxième citation d'unité présidentielle signée par le secrétaire à la Marine James Forrestal "pour ses performances exceptionnelles au combat lors de la saisie et de l'occupation de l'atoll de Tarawa, aux îles Gilbert, détenu par les Japonais, 20-24 novembre 1943." De plus, PFC Wilson a reçu le Purple Heart avec une étoile d'or.

L'un des huit enfants, PFC Wilson était considéré comme le bras droit de son père autour de la ferme, avant de s'enrôler à l'automne 1941. "C'était l'un des meilleurs travailleurs que j'aie jamais vu", a déclaré le père du garçon en parlant de ses 23 ans. -vieux fils. "Aucun de mes garçons ne croyait à l'attente du repêchage. Ils se sont portés volontaires", a-t-il ajouté.

La Médaille d'honneur a été remise à sa mère lors d'une cérémonie qui s'est tenue le 26 juillet 1945, au cottage de la Légion américaine à Centralia.

Le soldat de première classe Wilson a d'abord été enterré dans le cimetière militaire de Tinian, mais a été réinhumé au cimetière de Hillcrest, Centralia, Illinois, en 1948.

Le destroyer de classe Gearing, USS Robert L. Wilson (DD-847) a été lancé le 5 janvier 1946. L'USS Robert Wilson a obtenu trois étoiles de bataille pour son service pendant la guerre du Vietnam. Il a été désarmé le 30 septembre 1974.


Robert L Wilson DD-847 - Histoire

Photo aérienne de Sainte-Marie par les chasseurs d'ouragans



Toujours plus
Photographies aériennes

pris par Life Magazine

pendant la Santa Maria
incident de piratage



Première rencontre avec
Santa Maria en mer



Sainte Marie
Photo de John Lemongelli



Les troupes se préparent
pour le pire

Gearing Launch Leaves
for Santa Maria


Negotiations Proceed



Idiot Parachutist from
Paris Match Magazine
[Read the full story]



Ken Kollai "Demands
Galvao's Surrender."


Santa Maria Docked in Recife


Galvao Surrenders
to Brazilian Authorities


Galvao's Press
Conference in Recife

Henry Zeiger's

History of Chase
in Acrobat

Photos of
Santa Maria Incident
de
Solant Amity Cruise Book


How We Recaptured
the Pirated Vessel
Sainte Marie

USS Gearing's

***DD-710 Travel Log

Admin Remarks****
LCDR S.F. McMurray,

Chronologie
Split Resouces
Congo-Sainte Marie
Eastern & Western
Atlantique Sud
Incidents

All the photos of
3rd Platoon
while aboard the
États-Unis Gearing DD-710


3rd Herd returns to
the Graham County

* Familygrams #4 and #5 were sent to the families of Gearing's crew, including Marines, by Captain, CDR J. E. Tingle . #4 was furnished to website by former L/Cpl James J. McCarthy and #5 by then Pfc. BARman Trevor E. Davies, who left the Corps in 1965 as a Corporal.
** Copy of "Personal" form letter provided by Captain Tingle of the USS Gearing to families of Marine crew, each member was provided an opportunity to add personal comments before sending it. Great concept.
***Travel Logs: 3rd Platoon, G-2-6 AND the USS Gearing provided by then L/Cpl George Bitsoli. Please note the discrepancy: the 3rd Herd's log omitted a refueling stop in Freetown, Sierra Leone. Gearing arrived 2100 on 26Jan61 and departed 1100 on 27Jan61, sailing then to intercept the Santa Maria.
****Administrative Remarks of Gearing's Executive Officer. Provided by then Pfc. Joseph Teklits. Another copy with same content was obtained from former L/Cpl James J. McCarthy. Thank you both.

I f you've any questions or can add anything to enhance this page, please contact the site webmaster .

Vers la page d'accueil. Rencontrez le 1er peloton 2e peloton 3e peloton peloton d'armes ou quartier général et le personnel H&S. See Solant Amity Cruise or r ead the Comments of visitors to the site or a tribute to the Marines aboard the Hermitage or of the Corp's Discipline Problems in the 1970s. Or, perhaps you would just like to see some recent photos of the Corps' Parris Island Training Center or an array of Military Anecdotes from the 60's . Puis , maybe you'd just like to see some Links and Things.


Robert L Wilson DD-847 - History

USS Robert L. Wilson DD/DDE 847 Association
Commissioned 1946 - Decommissioned 1974

  • Lifetime Members
  • First Time Visitors
  • Page d'accueil
  • Past Reunions
    • 2016 Myrtle Beach, SC
    • 2015 Nashville, TN
    • 2014 Groton, CT
    • 2013 Jacksonville FL
    • 2012 Norfolk VA
    • 2011 San Diego CA
    • 2010 St Louis MO
    • 2009 Charleston SC
    • 2008 Honalulu HI
    • 2007 Las Vegas NV
    • 2006 Chicago IL
    • 2005 Washington DC
    • 2004 San Antonio TX
    • 2003 Savannah GA
    • 2002 Kissimmee FL
    • 2001 Niagara Falls NY
    • 1999 Hampton VA
    • 1998 Lancaster PA
    • 1997 Baton Rouge LA
    • 1996 Norfolk VA
    • 1995 Myrtle Beach VA

    • Current Officers
    • By-Laws 2017
    • Histoire du navire
    • Annual Meeting Minutes
      • Minutes 2017 - Columbus, GA
      • Minutes 2016 - Myrtle Beach
      • Minutes 2013 - Jacksonville, FL
      • Minutes 2012 - Norfolk, VA
      • Minutes 2011 - San Diego, CA
      • Minutes 2010 - St. Louis, MO
      • Minutes 2009 - Charleston, SC
      • Minutes 2008 - Honalulu, HI
      • Minutes 1998 - Lancaster, PA

      The USS Robert L. Wilson DD/DDE 847 Association

      Tin Can Sailors 2021 Reunion Scheduled for

      August 29 - September 2, 2021 hasbeen cancelled.

      If you have any questions, please contact me at

      [email protected]

      The USS Robert L. Wilson Association is a Navy veterans' organization whose mission it is to preserve the history of that ship and all who served in her. We encourage and support interest in the US Navy, and support all who serve in the sea services. It is dedicated to the officers and men who served aboard the "Willy Boat" from 1946 to 1974. A time period known as the Cold War. Accordingly, she is called a Cold War Warrior.

      This website is our means of communication to all who seek us. It replaced our former website, which was maintained by Shipmate Gerold Ricks, on WebTV in early 2014.

      Though our ship is long gone, we, the ship's crew, still meet annually for muster to share and enjoy our camaraderie.


      Robert Wilson may refer to.

      Unionpedia is a concept map or semantic network organized like an encyclopedia – dictionary. It gives a brief definition of each concept and its relationships.

      This is a giant online mental map that serves as a basis for concept diagrams. It's free to use and each article or document can be downloaded. It's a tool, resource or reference for study, research, education, learning or teaching, that can be used by teachers, educators, pupils or students for the academic world: for school, primary, secondary, high school, middle, technical degree, college, university, undergraduate, master's or doctoral degrees for papers, reports, projects, ideas, documentation, surveys, summaries, or thesis. Here is the definition, explanation, description, or the meaning of each significant on which you need information, and a list of their associated concepts as a glossary. Available in English, Spanish, Portuguese, Japanese, Chinese, French, German, Italian, Polish, Dutch, Russian, Arabic, Hindi, Swedish, Ukrainian, Hungarian, Catalan, Czech, Hebrew, Danish, Finnish, Indonesian, Norwegian, Romanian, Turkish, Vietnamese, Korean, Thai, Greek, Bulgarian, Croatian, Slovak, Lithuanian, Filipino, Latvian, Estonian and Slovenian. More languages soon.

      All the information was extracted from Wikipedia, and it's available under the Creative Commons Attribution-ShareAlike License.

      Google Play, Android and the Google Play logo are trademarks of Google Inc.


      Voir la vidéo: Iain Murray - Life of Robert L. Dabney Christian biography (Novembre 2021).