Podcasts sur l'histoire

USS Elliot (DD-146/ DMS-4/ AG-104)

USS Elliot (DD-146/ DMS-4/ AG-104)


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

USS Elliot (DD-146/ DMS-4/ AG-104)

USS Elliot (DD-146/ DMS-4/ AG-104) était un destroyer de classe Wickes qui a servi de dragueur de mines autour d'Hawaï et dans les Aléoutiennes, puis a servi de navire-école pour le reste de la Seconde Guerre mondiale.

Les Elliot a été nommé d'après Richard McCall Elliot, qui a été tué à bord de l'USS Manley (DD-74) le 19 mars 1918 lorsque ses grenades sous-marines ont explosé après une collision avec un navire marchand de son convoi.

Les Elliot a été lancé le 4 juillet 1918 à Cramps et mis en service le 25 janvier 1919. Entre le 28 avril et le 4 juin 1919, il a entrepris une croisière en Méditerranée, visitant les Açores, Gibraltar, Malte et Spalato (Split). Elle a ensuite rejoint la flotte du Pacifique, bien qu'elle ait rejoint sa nouvelle unité, la division Destroyer 13, à New York, où elle a pris part aux célébrations pour saluer le président Wilson à son retour pour Paris. Elle atteint finalement sa nouvelle base à San Diego le 7 août 191.

Le 25 mars 1920, le Elliot Il partit rejoindre la flotte asiatique, où il rejoignit la division 13 des destroyers. En juin 1920, il emmena l'amiral Cleaves, commandant en chef de la flotte asiatique, pour enquêter sur le meurtre d'un missionnaire américain sur le Yangtze. Elle a aidé à protéger les intérêts américains lors des émeutes de 1920, puis a participé à une visite de collecte de renseignements à Port Arthur et à Darien (le nom japonais de Dalian), pour recueillir des renseignements sur ces parties de la Chine détenues par les Japonais. Il subit ensuite une révision à Cavite, avant de retourner aux États-Unis à l'automne 1921. Il est désarmé le 22 mai 1922.

Les Elliot a été remis en service le 8 février 1930 et a servi avec la Division de destroyers 11 sur la côte ouest. Elle a été utilisée comme garde d'avion pour les porte-avions participant aux exercices de combat et aux problèmes de flotte.

Au printemps 1934, le Elliot déplacé vers la côte ouest dans le cadre d'un problème de flotte de deux océans.

En 1935 le Elliot est devenu un navire de remorquage à grande vitesse pour les cibles de la flotte. À partir de 1937, elle a également été mise à disposition pour des services de formation et d'expérimentation. En 1940, elle participa à l'expédition Eclipse à Muleje, en Basse-Californie, pour observer l'éclipse totale du 1er octobre.

Le 19 novembre 1940, le Elliot a été reclassé comme le dragueur de mines à grande vitesse DMS-4, et basé à Pearl Harbor, où il a rejoint la Division des Mines 6. Lorsque les Japonais ont attaqué Pearl Harbor, le Elliot était en mer, revenant de l'île Johnston avec la TF 3 (Indianapolis, Hopkins, Southard, Dorsey, Elliot et Longue), où ils avaient testé un nouveau type de bateau de débarquement. Elle a été immédiatement affectée aux forces effectuant des patrouilles anti-sous-marines autour d'Hawaï, et elle a opéré autour de ces îles jusqu'au 11 juillet 1942. Le 28 janvier 1942, elle était l'un des quatre navires qui ont tenté d'attraper le sous-marin japonais I-171 après avoir coulé le transport Général Royal T. Frank près d'Hawaï. Le sous-marin s'est échappé et a survécu jusqu'au 1er février 1944. En mai 1942, le Elliot a été utilisé pour transporter certains des survivants de l'USS Lexington retour à San Diego et San Francisco.

En juillet 1942, le Elliot rejoint les forces en direction des Aléoutiennes. Il participe au bombardement de Kiska le 7 août dans le cadre du TG 8.6. Il a été utilisé pour des missions de patrouille et d'escorte dans les Aléoutiennes, ainsi que comme dragueur de mines avant et pendant l'invasion d'Attu en mai 1943.

En juin 1943, le Elliot rejoint le Commandement de l'entraînement opérationnel à San Francisco. Il était basé à San Diego, où il servait de remorqueur cible et de navire-école. À la mi-août 1944, il déménage à Pearl Harbor, où il remplit les mêmes fonctions le 22 juillet 1945.

Les Elliot, désormais redésigné AG-104, est retourné aux États-Unis à l'automne 1945 et a été désarmé le 12 octobre 1945. Il a été vendu à la ferraille le 29 janvier 1946.

Les Elliot a reçu une étoile de bataille pendant la Seconde Guerre mondiale, pour l'occupation d'Attu dans les Aléoutiennes.

Déplacement (standard)

1 160 t (conception)

Déplacement (chargé)

Vitesse de pointe

35 nœuds (conception)
35,34 kts à 24 610 shp à 1 149 t à l'essai (les mèches)

Moteur

Turbines Parsons à 2 arbres
4 chaudières
24 200 shp (conception)

Varier

3 800 nm à 15 nœuds à l'essai (les mèches)
2 850 nm à 20 nœuds à l'essai (les mèches)

Armure - ceinture

- plate-forme

Longueur

314 pieds 4 pouces

Largeur

30 pieds 11 pouces

Armement (tel que construit)

Quatre pistolets 4 pouces/50
Douze torpilles de 21 pouces dans quatre tubes triples
Deux chenilles de grenades sous-marines

Complément d'équipage

114

Lancé

4 juillet 1918

Commandé

25 janvier 1919

Déclassé

12 octobre 1945

Vendu à la ferraille

29 janvier 1946


Liste des navires de la marine américaine : D-F

Cette section du liste des navires de la marine américaine contient tous les navires de la marine des États-Unis dont les noms commencent par D, E et F.

Pour une liste exclusive des navires actuellement mis en service, voir la liste des navires de l'US Navy actuellement en service.

Pour les navires avec des noms uniques, "USS Nom de bateau" redirige vers l'article du navire. Pour les noms réutilisés, "USS Nom de bateau" est une page d'index pour les navires de ce nom. Les liens après le nom mènent aux pages de navires spécifiques.


Le Journal d'Haïti

CETTE SECTION EST EN ATTENTE – POUR PLUS DE DÉTAILS SUR L'U.S.S. NAVIRES DANS LES EAUX HATIENS, VEUILLEZ COMMANDER Catalogue Peter C. Jeannopoulos. Environ 200 navires couverts et 530 annulations. Voir rubrique Commande.

Vous trouverez ci-dessous une liste des navires connus de la marine américaine (USS) qui ont des couvertures avec des oblitérations avec des noms de villes haïtiennes ou des noms d'eaux territoriales haïtiennes. La liste sera mise à jour au fur et à mesure que de nouvelles informations arriveront. Les dates indiquées en gras sont les dates confirmées (avec les couvertures indiquées dans cette liste), en italique grasc sont confirmées (vu par l'éditeur lors de la vente ou dans une collection mais aucune image de couverture n'est fournie pour le moment), et en italique avec (*) sont signalés mais non vus ou confirmés (ces dates en italique avec *, servent de référence potentielle rien d'autre).

Certaines annonces ont déjà été faites, mais elles sont truffées d'erreurs et ne sont pas fiables. Un exemple est l'USS Astoria qui avait une date déclarée de 1929, mais ce navire n'était pas dans la marine américaine à ce moment-là. Il s'avère que la date est 1939 (USS-CA-34) et non 1929. L'USS Arctic est un autre cas où la date signalée était 05.18.1927, mais est en fait 03.18.1927, noms erronés : Trevor pour Trever, Alwyn pour Aylwin etc.

Les dates actives sont celles pendant lesquelles les navires étaient au service de la marine américaine.

Noter: La couverture de l'USS Barry a une note manuscrite disant qu'il a été coulé le 25 mai 1945. C'est incorrect. Il a été touché et gravement endommagé par une mission japonaise Kamikaze à cette date en effet, mais il n'a été coulé que le 21 juin 1945. Pendant cette période d'un mois, il a été utilisé comme leurre.

Nous remercions beaucoup les collectionneurs qui ont et fournissent des images pour rendre cette section aussi précise que possible (si vous repérez des fautes de frappe ou des erreurs, veuillez les signaler pour correction). Comparez la date de votre couverture pour vous assurer qu'elle est antérieure à celle indiquée ci-dessous (si une date est fournie) avant de soumettre votre couverture. Les dates en italique clair ne sont pas considérées comme les premières dates connues et vous devez envoyer un scan de votre couverture, car cette date de preuve sera celle enregistrée. Les numérisations des couvertures doivent être effectuées à 300 dpi et envoyées par courrier électronique à : [email protected]

ALTAIR (AD-11) – 22 avril 1927, Gonaïves

  • offre de destroyer
  • actif: 1921 6 déc – 1946 8 juil.
  • longueur: 424 pieds, personnel: 481

ANTARES (AG-10) – 14 mars 1939, Gonaïves

  • cargaison
  • actif: 23 février 1922 – 1946 2 août
  • longueur: 401 pi, personnel: 197

ARCTIQUE (AF-7) – 1927 18 mars, Gonaïves

  • magasins expédier
  • actif: 1921 7 novembre – 1946 3 avril
  • longueur: 416 pieds, personnel: 211

ARKANSAS (BB-33) – 10 février 1927, Gonaïves

  • bataille navale
  • actif: 1912 17 sept. – 1946 29 juil.
  • longueur: 562 pieds, personnel: 1063, avion: 3 hydravions

ASTORIE (CA-34) – 1939 21 janvier, Gonaïves

  • croiseur lourd
  • actif: 1934 28 avril – 1942 9 août (coulé à Battle Savo Island)
  • longueur: 588 pieds, personnel: 899

AYLWIN (DD-355) – 1939 2 février, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 1er mars 1935 – 1945 16 octobre
  • longueur: 341 pieds, personnel: 251

BABBITT (DD-128) – 14 février 1932, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 1919 24 oct. – 1922 15 juin 1930 4 avril – 1946 25 janv.
  • longueur: 314 pi, personnel: 113
  • Remarque: reclassé en AG-102 le 10 juin 1945

PONT DE BAIN (DD-246) – 10 avril 1929, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 9 février 1921 – 1945 21 juillet
  • longueur: 314 pi, personnel: 137

BAUCHE (DD-363) – 1939 16 mars, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 1936 20 octobre – 1945 19 octobre
  • longueur: 381 pieds, personnel: 194

ABOYEUR (DD-213) – 30 octobre 1925, xxx / Baie Haïti

  • destructeur
  • actif: 1919 27 déc. – 1945 18 juil.
  • longueur: 314 pi, personnel: 132

BARRY (DD-248) – 9 avril 1931, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 15 novembre 1921 – 1945 21 juin (coulé, mais touché le mois précédent par le kamikaze japonais)
  • longueur: 314 pi, personnel: 130

BERNADOU (DD-153) – 11 avril 1931, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 1919 19 mai – 2922 1 juil. 1930 1er mai – 1945 17 juil.
  • longueur: 314 pi, personnel: 122

BIDDLE (DD-151) – 23 janvier 1931, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 1919 22 avril – 1945 5 octobre
  • longueur: 314 pi, personnel: 159
  • Remarque: reclassifié AG-114, le 30 juin 1945

BILLINGSLEY (DD-293) –

  • destructeur
  • actif: 1920 1er mars – 1930 1er mai
  • longueur: 314 pi, personnel: 122

BLEU (DD-387) –

  • destructeur
  • actif: 14 août 1937 – 1942 22 août (coulé, bataille de Guadalcanal)
  • longueur: 342 pieds, personnel: 158

BOGS (DD-136) – 15 mai 1934, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 1918 23 sept. – 1922 29 juin 1931 19 déc. – 1946 20 mars
  • longueur: 314 pi, personnel: 122
  • Remarque: reclassifié AG-19 le 5 sept 1931, DMS-3 fin 1940, AG-19 le 5 juin 1945

BRANT (AM-24)

  • dragueur de mines
  • actif: 1918 5 sept. – 1945 19 déc.
  • longueur: 187 pieds, personnel: 78
  • Remarque: reclassifié AM-24 le 17 juil 1920, AT-132 le 1 juin 1942 ARS-32 le 1 sept 1942

BRECKINRIDGE (DD-148)

  • destructeur
  • actif: 17 février 1919 – 1922 30 juin 1930 mai – 1936 septembre 1939 septembre – 1945 30 novembre
  • longueur: 314 pi, personnel: 122
  • Remarque: reclassifié AG-112 le 19 déc 1945

PONT (AF-41) –

  • magasins expédier
  • actif: 2 juin 1917 – 1946 27 juin
  • longueur: 422 pi, personnel: 238

BROOKLYN (CL-40) – 2 février 1938, Gonaïves

  • croiseur léger
  • actif: 1937 30 sept. – 1947 3 janv.
  • longueur: 608 pieds, personnel: 868

BROOKS (DD-232) – 8 février 1928, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 1920 18 juin – 1945 2 août
  • longueur: 314 pi, personnel: 130

BRUCE (DD-329) – 1927 25 janvier, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 1920 29 sept. – 1930 1 mai
  • longueur: 314 pi, personnel: 122

BUSHNELL (AS-2) – 15 mai 1934, Gonaïves

  • navire d'enquête
  • actif: 1915 24 nov. – 1946 13 sept.
  • longueur: 351 pieds, personnel: 151
  • Remarque: rebaptisé Sumner 1940 Sep 13, reclassé en AG-32 le 25 Jul 1940 et AGS-5 le 1 Dec 1943

CACHALOT (SS-170) – 1939 30 janvier, Aux Cayes

  • sous-marin
  • actif: 1933 1er déc. – 1945 17 oct.
  • longueur: 272 pieds, personnel: 45 (temps de paix), 55 (temps de guerre)

CAMDEN (AS-6) – 16 mars 1927, Gonaïves

  • cargo
  • actif: 15 août 1917 – 1918 3 mai 1919 21 fév – 1931 26 mai 1940 17 sept – 1946 23 oct
  • longueur: 342 pieds, personnel: 158
  • Remarque: construit en Allemagne sous le nom de SS Kiel, saisi en avril 1917.
  • note 2: reclassifié ID-3143 le 15 août 1917. AS-6 le 17 juil. 1920, IX-42 le 17 sept. 1940

CAS (DD-285) – 1er avril 1929, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 1919 8 déc – 1930 22 oct
  • longueur: 314 pi, personnel: 122

CASSIN (DD-372) – 1939 24 janvier, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 1936 21 août – 1945 17 décembre
  • longueur: 341 pieds, personnel: 158

CASTINE (PG-6) – 22 février 1916, Cap Haïtien

  • canonnière
  • actif: 1894 22 octobre – 1919 28 août
  • longueur: 204 pieds, personnel: 154

CHANDLER (DD-206) – 1939 30 janvier, Baie des Anglais

  • destructeur
  • actif: 5 sept. 1919 – 1945 12 nov.
  • longueur: 314 pi, personnel: 122
  • Remarque: reclassifié DMS-9 le 19 nov 1940, AG-108 le 5 juin 1945

CHARLES AUBURN (DD-294) –

  • destructeur
  • actif: 1920 23 mars – 1930 1 mai
  • longueur: 314 pi, personnel: 122

CHAUMONT (AP-5) – 2 avril 1933, Port-au-Prince

  • transport
  • actif: 22 novembre 1921 – 1943 2 septembre
  • longueur: 448 pieds, personnel: 286
  • Remarque: rebaptisé Samaritain AH-10 le 2 septembre 1943

CHICAGO (CL-29) – 1er mai 19344, Gonaïves

  • croiseur lourd
  • actif: 9 mars 1931 – 1943 30 janvier (coulé, bataille de l'île Rennell)
  • longueur: 570 pieds, personnel: 1100, avion: 4 hydravions Seagull

ENFANTS (DD-241) – 14 mars 1928, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 1920 22 oct. – 1945 10 déc.
  • longueur: 314 pi, personnel: 137

COLE (DD-155) – 22 janvier 1932, Gonaxxxx

  • destructeur
  • actif: 1919 19 juin – 1922 10 juil. 1930 1er mai – 1945 1 nov.
  • longueur: 342 pieds, personnel: 122

CONCORDE (CL-10) – 24 septembre 1926, Gonaïves

  • croiseur léger
  • actif: 3 novembre 1923 – 1945 12 décembre
  • longueur: 342 pieds, personnel: 158

CONNECTICUT (BB-18) – 16 juillet 1914, Port-au-Prince

  • bataille navale
  • actif: 1906 29 sept. – 1923 1 mars
  • longueur: 456 pieds, personnel: 827

CONTOCUISSON (AT-36) –

  • remorqueur
  • actif: 1920 20 août – 1933 27 novembre
  • longueur: 157 pieds, personnel: 50

CONYNGHAM (DD-371) –

  • destructeur
  • actif: 1936 4 novembre – 1946 20 décembre
  • longueur: 341 pieds, personnel: 158

CORMORAN (AM-40) –

  • dragueur de mines
  • actif: 1919 15 mai – 1946 29 mars
  • longueur: 187 pieds, personnel: 72

LÂCHE (DD-70) –

  • destructeur
  • actif: 1918 19 oct. – 1940 23 oct.
  • longueur: 315 pieds, personnel: 146

SEICHE (SS-171) – 6 août 1934, Port-au-Prince

  • sous-marin
  • actif: 1934 8 juin – 1945 24 octobre
  • longueur: 274 pieds, personnel: 45 (temps de paix), 55 (temps de guerre)

CUYAMA (AO-3) – 22 avril 1927, Haïti W.I.

  • pétrolier
  • actif: 1917 12 avril – 1946 2 avril
  • longueur: 475 pieds, personnel: 309

VALLÉE (DD-353) – 3 février 1928, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 1935 17 juin – 1945 16 octobre
  • longueur: 341 pieds, personnel: 160

Whitney oblitérer du 4 février 1928 ci-joint

DALLAS (DD-199) – 2 avril 1929, Baie des Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 1920 20 oct. – 1945 28 juil.
  • longueur: 314 pi, personnel: 130

DÉCATURE (DD-341) –

  • destructeur
  • actif: 9 août 1922 – 1945 28 juil.
  • longueur: 314 pi, personnel: 114

DETROIT (CL-8) – 1927 x 16, Gonaïves

  • croiseur léger
  • actif: 1923 31 juil. – 1946 11 janv.
  • longueur: 556 pieds, personnel: 458, avion: 2 hydravions

DEWEY (DD-349) – 25 janvier 1935, Gonâve

  • destructeur
  • actif: 1934 4 octobre – 1945 19 octobre
  • longueur: 341 pieds, personnel: 160

DICKERSON (DD-157) –

  • destructeur
  • actif: 3 sept. 1919 – 1922 25 juin 1930 1er mai – 1943 21 août
  • longueur: 341 pieds, personnel: 101
  • Remarque: reclassifié APD-21 en août 1943

DOBBIN (AD-3) – 1925 18 octobre, Gonaïves

  • offre de destroyer
  • actif: 1924 23 juil. – 1946 27 sept.
  • longueur: 483 pieds, personnel: 414

DAUPHIN (PG-24) – 24 avril 1916, Port-Prince [sic]

  • canonnière-dispatch
  • actif: 8 décembre 1885 – 8 décembre 1921
  • longueur: 256 pieds, personnel: 152

DORSEY (DD-117) – 14 mai 1934, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 1918 16 sept. – 1923 9 mars 1930 1er mars – 1945 8 déc.
  • longueur: 314 pi, personnel: 100

Du PONT (DD-152) – 23 janvier 1931, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 30 avril 1919 – 1922 22 avril 1930 1er mai – 1937 14 janv. 1939 16 oct – 1946 2 mai
  • longueur: 314 pi, personnel: 101
  • Remarque: reclassé en AG-80 le 25 sept 1944

AIGLE16 juillet 1915, Cap Haïtien

  • canonnière ?
  • actif: 1898 5 avril – 1919 23 mai
  • longueur: 177 pieds, personnel: 67
  • Remarque: construit en 1890

ELLIOT (DD-146) – 14 mai 1934, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 1919 25 janv. – 1922 22 mai & 1930 8 fév – 1945 12 oct.
  • longueur: 314 pi, personnel: 101
  • Remarque: reclassé le 19 nov 1940 en DMS-4, puis le 5 juin 1945 en AG-104

ENTREPRISE (CV-6) – 18 juillet 1938, en route Gonaïves

  • porte-avions
  • actif: 1938 12 mai – 1947 17 février
  • longueur: 825 pieds, personnel: 2217, avion: 90

ERICSSON (DD-56) –

  • destructeur
  • actif: 14 août 1915 – 16 juin 1922
  • longueur: 305 pieds, personnel: 101

FARRAGUT (DD-348) – 25 janvier 1935, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 1934 18 juin – 1945 23 octobre
  • longueur: 341 pieds, personnel: 160

FLORIDE (BB-30) – 14 mars 1927, Haïti

  • bataille navale
  • actif: 15 septembre 1911 – 16 février 1931
  • longueur: 521 pieds, personnel: 1001

FLUSSER (DD-289) – 1928 (?) 12 mars, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 1920 25 février – 1930 1er mai
  • longueur: 314 pi, personnel: 120

GÉORGIE (BB-15) – 1914 16 août, Pt Au Prince [sic]

  • bataille navale
  • actif: 1906 24 sept. – 1920 15 juil.
  • longueur: 441 pieds, personnel: 812

GILMER (DD-233) – 1er avril 1929, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 1920 30 avril – 1946 5 février
  • longueur: 314 pi, personnel: 130
  • note : reclassé en transport à grande vitesse APD-11 le 22 janvier 1943

GOFF (DD-247) – 15 mai 1934, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 1921 19 janv. – 1945 21 juil.
  • longueur: 314 pi, personnel: 137

HANCOCK (AP-3) – 1914 17 déc.

  • navire de transport
  • actif: 1902 20 nov. – 1903 3 mars 1903 21 sept. – 1919 3 sept. 1920 15 mars – 1925 1er sept.
  • longueur: 314 pi, personnel: 114
  • Remarque: reclassé en 1921 en IX-12

HATFIELD (DD-231) – 8 février 1928, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 192o 16 avr. – 1946 13 décembre
  • longueur: 314 pi, personnel: 101

HENDERSON (AP-1) – 3 déc. 1926, Port-au-Prince

  • transport
  • actif: 1917 24 mai – 1943 13 oct. 1944 23 mars – 1946 13 sept.
  • longueur: 484 pieds, personnel: 233, 1695 soldats, comme AH-9 : 477 patients
  • Remarque: remis en service sous le nom d'USS Bountiful (AH-9) le 23 mars 1944


HERBERT (DD-160) – 13 mai 1934, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 1919 21 nov. – 1922 27 juin 1930 1er mai – 1945 25 sept.
  • longueur: 314 pi, personnel: 124

HOLLANDE (AS-3) – 1939 22 janvier, Aux Cayes

  • offre de sous-marin
  • actif: 1926 1 juin – 1947 21 mars
  • longueur: 483 pieds, personnel: 388
  • Remarque: reclassé le 30 août 1945 en ARG-18

HONOLULU (CL-48) – 1er février 1939, Gonaïves

  • croiseur léger
  • actif: 15 juin 1938 – 1947 3 février
  • longueur: 608 pieds, personnel: 868

HOPKINS (DD-249) – 15 mars 1939, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 21 mars 1921 – 1945 21 déc.
  • longueur: 314 pi, personnel: 101

HOUSTON (CA-30) – 1939 22 janvier, Gonaïves

  • croiseur lourd
  • actif: 1930 17 juin – 1942 1 mars (coulé, bataille du détroit de la Sonde)
  • longueur: 570 pieds, personnel: 1100, avion: 4 hydravions Seagull

HOVEY (DD-208) – 1939 12 février, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 1919 24 sept. – 1945 5 déc.
  • longueur: 314 pi, personnel: 167

HUMPHREY (DD-236) – 1934 16 mai, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 1920 21 juillet – 1945 26 octobre
  • longueur: 314 pi, personnel: 101

IDAHO (BB-42) – 1939 12 février, Gonaïves

  • bataille navale
  • actif: 1919 24 mars – 1946 3 juil.
  • longueur: 624 pieds, personnel: 1081

INDIANAPOLIS (CA-35) – 14 mai 1934, Gonaïves

  • croiseur
  • actif: 15 novembre 1932 – 1945 30 juillet (coulé par un sous-marin japonais)
  • longueur: 610 pieds, personnel: 1269 (temps de guerre), avion : 2 hydravions Kingfisher

ISHERWOOD (DD-284) – 19xx 12 avr., Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 1919 4 déc – 1930 1 mai
  • longueur: 314 pi, personnel: 120

J. FRED TALBOT (DD-156) – 8 janvier 1934, Gonaïves, Bay Area

  • destructeur
  • actif: 1919 30 juin – 1946 21 mai
  • longueur: 314 pi, personnel: 101

JACOB JONES (DD-130) – 4 juillet 1934, Port-au-Prince

  • destructeur
  • actif: 1919 octobre 19 – 1922 juin 24 & 1930 1er mai – 1942 28 février (coulé près de la côte du New Jersey par U-578)
  • longueur: 314 pi, personnel: 113

JARVIS (DD-393) –

  • destructeur
  • actif: 27 octobre 1937 – 1942 9 août (coulé, Guadalcanal)
  • longueur: 314 pi, personnel: 158

JOHN D. EDWARDS (DD-216) –

  • destructeur
  • actif: 1920 6 avril – 1945 28 juil.
  • longueur: 314 pi, personnel: 124

KANAWHA (AO-1) – 15 mars 1939, Gonaïves

  • graisseur
  • actif: 5 juin 1915 – 1929 18 déc. 1934 5 juin – 1943 8 avril (coulé, Îles Salomon)
  • longueur: 476 pieds, personnel: 317

KANE (DD-235) – 1929 17 avril, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 1920 11 juin – 1946 24 janvier
  • longueur: 314 pi, personnel: 101

KANSAS (BB-21) – 5 novembre 1914, Port-au-Prince

  • bataille navale
  • actif: 1907 18 avril – 1921 16 décembre
  • longueur: 456 pieds, personnel: 880

ROI (DD-242) – 22 février 1928, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 1920 16 déc – 1945 23 oct
  • longueur: 314 pi, personnel: 101

KITTERY (AK-2) –

  • cargo
  • actif: 1918 6 juillet – 1933 5 avril
  • longueur: 293 pieds, personnel: 87

LANGLEY (CV-1) – 14 mai 1934, Gonaïves

  • porte-avions
  • actif: 22 mars 1922 – 26 février 1937
  • longueur: 542 pieds, personnel: 468, avion: 36
  • Remarque: a été nommé USS Jupiter du 7 avril 1913 au 24 mars 1920 (ne portait pas d'avion sous le nom de Jupiter)

LARDNER (DD-286) – 6 février 1925, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 1919 10 déc – 1930 1 mai
  • longueur: 314 pi, personnel: 120

LAURENT (DD-250) – 22 janvier 1927, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 18 avril 1921 – 1945 24 octobre
  • longueur: 314 pi, personnel: 101

LÉA (DD-118) – 14 mai 1934, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 1918 2 oct. – 1945 20 juil.
  • longueur: 314 pi, personnel: 133

LÉARY (DD-158) – 1932 28 janvier, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 5 déc 1919 – 1922 29 juin 1930 1er mai – 1943 24 déc (coulé au combat)
  • longueur: 314 pi, personnel: 176

LEXINGTON (CV-2) –

  • porte-avions
  • actif: 14 déc. 1927 – 1942 8 mai (coulé, bataille de la mer de corail)
  • longueur: 888 pieds, personnel: 2791 (y compris le personnel aéronautique), avion: 78

LONGUE (DD-209) –

  • destructeur
  • actif: 1919 20 oct. – 1945 6 janv. (coulé par kamikaze)
  • longueur: 314 pi, personnel: 101

MACDONOUGH (DD-351) –

  • destructeur
  • actif: 1935 15 mars – 1945 22 octobre
  • longueur: 341 pieds, personnel: 160

MAHAN (DD-364) – 1939 23 janvier, Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 1936 18 sept. – 1944 7 déc (coulé par des tirs amis après des attaques kamikazes)
  • longueur: 341 pieds, personnel: 158

MANLEY (DD-74) – 193x 28 janv., Gonaïves

  • destructeur
  • actif: 1917 15 oct. – 1922 14 juin 1930 1er mai – 1945 19 nov.
  • longueur: 316 pieds, personnel: 100

McCALL (DD-400) –

  • destructeur
  • actif: 1938 22 juin – 1945 30 novembre
  • longueur: 341, personnel: 184

McCAWLEY (DD-276) –

  • destructeur
  • actif: 1919 22 sept. – 1930 1er avril
  • longueur: 314 pi, personnel: 120

McDOUGAL (DD-54) –

  • destructeur
  • actif: 1914 16 juin – 1922, 1933 30 juin – 1933 1 nov.
  • longueur: 305 pieds, personnel: 98
  • Remarque: ne s'appelait DD-54 que du 1er novembre 1933 au 5 juillet 1934

McFARLAND (DD-237) –

  • destructeur
  • actif: 1920 30 sept. – 1945 8 nov.
  • longueur: 314 pi, personnel: 122

MEMPHIS (CL-13) –

  • croiseur léger
  • actif: 4 février 1925 – 1945 17 décembre
  • longueur: 556 pieds, personnel: 790

MILWAUKEE (CL-5) –

  • croiseur léger
  • actif: 20 juin 1923 – 1944 20 avril
  • longueur: 556 pieds, personnel: 458, avion: 2 hydravions
  • Remarque: prêté à l'URSS le 20 avril 1944 – retourné à l'US Navy le 16 mars 1949

MINDORO (CVE-120) – 1951 sept 14

  • transporteur d'escorte
  • actif: 1945 4 déc – 1955 4 août
  • longueur: 557 pieds, personnel: 1060
  • Remarque: reclassé en cargo le 20 mai 1959, avion: 33

MINNEAPOLIS (CA-36) – 1939 25 janvier, Gonaïves

  • croiseur lourd
  • actif: 1934 19 mai – 1947 10 février 1947
  • longueur: 588 pieds, personnel: 708, avion: 4 hydravions

MISSISSIPPI (BB-41) –

  • bataille navale
  • actif: 1917 18 déc. – 1956 17 sept.
  • longueur: 624 pieds, personnel: 1081

MOFFETT (DD-362) –

  • destructeur
  • actif: 1936 28 août – 1945 2 novembre
  • longueur: 381 pieds, personnel: 194

MONTANA (ACR-13) –

  • croiseur cuirassé
  • actif: 21 juillet 1908 – 2 février 1921
  • longueur: 505 pieds, personnel: 859

NASHVILLE (CL-43) –

  • croiseur léger
  • actif: 6 juin 1938 – 1946 24 juin
  • longueur: 608 pieds, personnel: 868, avion: 4 hydravions

NOUVEAU MEXIQUE (BB-40) –

  • bataille navale
  • actif: 1918 20 mai – 1946 19 juil.
  • longueur: 624 pieds, personnel: 1084

LA NOUVELLE ORLÉANS (CA-32) –

  • croiseur lourd
  • actif: 15 février 1934 – 10 février 1947
  • longueur: 588 pieds, personnel: 876, avion: 4 hydravions

NORTHAMPTON (CA-26) –

  • croiseur lourd
  • actif: 1930 17 mai – 1942 30 novembre (coulé, bataille de Tassafaronga)
  • longueur: 600 pieds, personnel: 1100, avion: 2 hydravions

OKLAHOMA (BB-37) –

  • bataille navale
  • actif: 2 mai 1916 – 1944 1er septembre (coulé, Pearl Harbor)
  • longueur: 583 pieds, personnel: 1398, avion: 3 hydravions

PENNSYLVANIE (BB-38) –

  • bataille navale
  • actif: 1916 12 juin – 1946 29 août
  • longueur: 608 pieds, personnel: 1350, avion: 2 hydravions

PENSACOLA (CA-24) –

  • croiseur lourd
  • actif: 6 février 1928 – 1946 26 août
  • longueur: 586 pieds, personnel: 1200, avion: 4 flotteurs

POIRÉ (DD-340) –

  • destructeur
  • actif: 7 août 1922 – 1944 13 septembre (coulé suite à l'attaque)
  • longueur: 314 pi, personnel: 133

PISTON (SS-179) –

  • sous-marin
  • actif: 1936 19 novembre – 1945 15 novembre
  • longueur: 301 pieds, personnel: 50 (73 en 1945)

LIEU JAUNE (SS-180) –

  • sous-marin
  • actif: 1937 15 janv. – 1945 21 sept.
  • longueur: 301 pieds, personnel: 50 (73 en 1945)

PORTER (DD-356) –

  • destructeur
  • actif: 1936 25 août – 1942 26 octobre (coulé en action)
  • longueur: 381 pieds, personnel: 194

PORTLAND (CA-33) –

  • croiseur lourd
  • actif: 23 février 1933 – 1946 12 juillet
  • longueur: 610 pieds, personnel: 876, avion: 4 flotteurs

PREBLE (DD-345) –

  • destructeur
  • actif: 191920 19 mars – 1945 7 déc.
  • longueur: 314 pi, personnel: 129

PRESTON (DD-379) –

  • destructeur
  • actif: 1936 27 oct. – 1942 14 nov.
  • longueur: 341 pieds, personnel: 158

  • dragueur de mines
  • actif: 1918 5 juin – 1946 29 avril
  • longueur: 187 pieds, personnel: 72
  • Remarque: reclassé AM-26 le 17 juil. 1920, AT-139 le 1 juin 1942 ATO-139 le 15 mai 1944

RALEIGH (CL-7) –

  • croiseur léger
  • actif: 6 février 1924 – 1945 2 novembre
  • longueur: 555 pieds, personnel: 458

RALPH TALBOT (DD-390) –

  • destructeur
  • actif: 1937 14 oct. – 1946 29 août
  • longueur: 341 pieds, personnel: 158

RANGER (CV-4) –

  • bataille navale
  • actif: 1934 4 juin – 1946 18 octobre
  • longueur: 769 pieds, personnel: 2461 (y compris le personnel aérien), 2148 en 1941, avion: 76 (86 maximum)

REID (DD-369) –

  • destructeur
  • actif: 1936 2 novembre – 1944 11 décembre (coulé par kamikaze)
  • longueur: 341 pieds, personnel: 158

SOULAGEMENT (AH-1) –

  • navire-hôpital
  • actif: 1920 28 déc. – 1946 11 juin
  • longueur: 484 pieds, personnel: 375, capacité de lit: 550

REUBEN JAMES (DD-245) –

  • destructeur
  • actif: 1920 24 sept. – 1941 31 oct. (coulé par le U-552)
  • longueur: 314 pi, personnel: 159

RICHMOND (CL-9) –

  • croiseur léger
  • actif: 2 juillet 1923 – 1945 21 décembre
  • longueur: 556 pieds, personnel: 512

  • dragueur de mines
  • actif: 1918 29 août – 1945 9 novembre
  • longueur: 188 pieds, personnel: 78
  • Remarque: reclassé AM-3 le 7 juillet 1920 AT-140 le 1 juin 1942 ATO-140 le 13 avril 1944

ROPER (DD-147) –

  • destructeur
  • actif: 15 févr. 1919 – 1945 15 sept.
  • longueur: 314 pi, personnel: 101

SACREMENT (PG-19) –

  • canonnière
  • actif: 1914 26 avril – 1946 6 février
  • longueur: 226 pi, personnel: 171
  • Remarque: reclassé en PG-19 le 17 juillet 1920

SAUMON (SS-182) –

  • sous-marin
  • actif: 15 mars 1938 – 1945 24 sept.
  • longueur: 308 pi, personnel: 59

SALT LAKE CITY (CA-25) –

  • croiseur lourd
  • actif: 1929 11 déc – 1947 29 août
  • longueur: 586 pieds, personnel: 1200, avion: 4 hydravions

SARATOGA (CV-3) – 21 octobre 1934, Gonaïves (couverture fournie par M. S.)

  • porte-avions
  • actif: 16 novembre 1927 – 1946 25 juillet (coulé par essai de bombe atomique)
  • longueur: 888 pieds, personnel: 2791, avion: 78
  • Remarque: le numéro de coque était CC-3 puis CV-3

SAVANE (CL-42) – 4 mai 1938, Gonaïves

  • croiseur léger
  • actif: 10 mars 1938 – 1947 3 février 1947
  • longueur: 608 pieds, personnel: 868, avion: 4 hydravions

SCHENK (DD-159) –

  • destructeur
  • actif: 1919 30 oct. – 1946 17 mai
  • longueur: 314 pi, personnel: 122

JOINT (SS-183) –

  • sous-marin
  • actif: 1938 30 avr. – 1945 15 novembre
  • longueur: 308 pi, personnel: 59

SEATTLE (ACR-11) –

  • croiseur cuirassé
  • actif: 1916 9 novembre – 1946 28 juin
  • longueur: 504 pieds, personnel: 887
  • Remarque: était l'USS Washington jusqu'au 9 novembre 1916

SEMMES (DD-189) –

  • destructeur
  • actif: 1920 21 fév – 1946 2 juin
  • longueur: 314 pi, personnel: 101

REQUIN (DD-281) –

  • destructeur
  • actif: 1919 28 novembre – 1930 1er mai
  • longueur: 314 pi, personnel: 122

SIRIUS (AK-15) –

  • cargo
  • actif: 20 janv. 1922 – 1946 26 avr.
  • longueur: 401 pi, personnel: 189

SKIPJACK (SS-184) –

  • sous-marin
  • actif: 30 juin 1938 – 1946 28 août
  • longueur: 308 pi, personnel: 59

SMITH THOMPSON (DD-212) –

  • destructeur
  • actif: 10 déc. 1919 – 1936 15 mai
  • longueur: 314 pi, personnel: 121

VIGNON (SS-185) – 1939 30 janvier, Aux Cayes Haïti

  • sous-marin
  • actif: 15 déc. 1937 – 1945 15 nov.
  • longueur: 308 pi, personnel: 59

SUD (DD-207) –

  • destructeur
  • actif: 1919 24 sept. – 1945 5 déc.
  • longueur: 314 pi, personnel: 122

CAROLINE DU SUD (BB-26) –

  • bataille navale
  • actif: 1er mars 1910 – 15 décembre 1921
  • longueur: 453 pieds, personnel: 751

RAIE (SS-186) –

  • sous-marin
  • actif: 15 mars 1938 – 1945 17 octobre
  • longueur: 308 pi, personnel: 59

STURTEVANT (DD-240) –

  • destructeur
  • actif: 1920 21 sept. – 1942 26 avril (coulé dans un champ de mines)
  • longueur: 314 pi, personnel: 130

TACOMA (C-18) –

  • croiseur protégé
  • actif: 1904 30 janv. – 1924 16 janv.
  • longueur: 308 pi, personnel: 339
  • Remarque: était C-18 jusqu'au 7 juillet 1920, reclassé en PG-32 le 7 juillet 1920 en CL-20 le 8 août 1921

TALBOT (DD-114) –

  • destructeur
  • actif: 1918 20 juil. – 1923 31 mars 1930 31 mai – 1945 9 oct.
  • longueur: 314 pi, personnel: 122
  • Remarque: reclassé en APD-7 le 31 octobre 1942

TARBELLE (DD-142) –

  • destructeur
  • actif: 1918 27 nov. – 1922 8 juin 1930 29 mai – 1936 , 1939 4 oct. – 1945 20 juil.
  • longueur: 314 pi, personnel: 122

TATTNALL (DD-125) –

  • destructeur
  • actif: 1919 26 juin – 1922 15 juin 1930 1er mai – 1945 17 déc
  • longueur: 314 pi, personnel: 122
  • Remarque: reclassifié APD-19 le 24 juillet 1943

  • dragueur de mines
  • actif: 1918 20 août – 1945 23 novembre
  • longueur: 187 pieds, personnel: 85

TENNESSEE (ACR-10) –

  • croiseur cuirassé
  • actif: 17 juillet 1906 – 25 mai 1916
  • longueur: 504 pieds, personnel: 887
  • Remarque: a abandonné l'USS Memphis le 25 mai 1916, fait naufrage le 29 août 1916

TENNESSEE (BB-43) –

  • bataille navale
  • actif: 1920 3 juin – 1947 17 février
  • longueur: 624 pieds, personnel: 1083

TEXAS (BB-35) –

  • bataille navale
  • actif: 1914 12 mars – 1948 21 avril
  • longueur: 573 pieds, personnel: 1048

TOUCEY (DD-282) –

  • destructeur
  • actif: 1919 9 déc – 1930 1 mai
  • longueur: 314 pi, personnel: 122

TRACY (DD-214) –

  • destructeur
  • actif: 1920 9 mars – 1946 19 janv.
  • longueur: 314 pi, personnel: 132

TRENTON (CL-11) –

  • croiseur léger
  • actif: 1924 19 avril – 1945 20 décembre
  • longueur: 556 pieds, personnel: 458

TREVER (DD-339) –

  • destructeur
  • actif: 3 août 1922 – 1945 23 novembre
  • longueur: 314 pi, personnel: 122

TUSCALOOSA (CA-37) –

  • croiseur lourd
  • actif: 1934 17 août – 1946 13 février
  • longueur: 588 pieds, personnel: 708, avion: 4 hydravions

GÂCHETTE (SS-237) –

  • sous-marin
  • actif: 31 janvier 1942 – 1945 28 mars (coulé par les Japonais en mer de Chine orientale)
  • longueur: 312 pieds, personnel: 60

RAMEAUX (DD-127) –

  • destructeur
  • actif: 1910 28 juil – 1922 24 juin 1930 20 fév – 1937 6 avril 1939 30 sept – 1940 23 oct
  • longueur: 314 pi, personnel: 122

UPSHUR (DD-144) –

  • destructeur
  • actif: 1918 23 déc – 1922 15 mai 1930 2 juin – 1936 22 déc 1939 4 oct – 1945 2 nov
  • longueur: 314 pi, personnel: 113
  • Remarque: reclassé en AG-103 le 3 juin 1945
  • bataille navale
  • actif: 31 août 1911 – 1941 7 décembre (coulé, Pearl Harbor)
  • longueur: 521 pieds, personnel: 1041

  • cargo
  • actif: 21 décembre 1921 – 1946 15 janvier
  • longueur: 401 pi, personnel: 227

VESTALE (AR-4) –

  • navire de réparation
  • actif: 3 sept. 1913 – 1946 14 août
  • longueur: 466 pieds, personnel: 873
  • Remarque: anciennement Collier 1

VIRÉO (AM-52) –

  • dragueur de mines
  • actif: 1919 16 oct. – 1946 18 avril
  • longueur: 188 pieds, personnel: 186 (76 remorqueur)

WASHINGTON (ACR-11) – 6 décembre 1915, Gonaïves

  • croiseur cuirassé
  • actif: 7 août 1906 – 8 novembre 1916 (comme USS Washington)
  • longueur: 504 pieds, personnel: 887
  • Remarque : rebaptisé USS Seattle du 9 novembre 1916 au 28 juin 1946.

OUEST DE LA VIRGINIE (BB-48) –

  • bataille navale
  • actif: 1923 1er déc. – 1947 9 janv.
  • longueur: 624 pieds, personnel: 1407

WHITNEY (AD-4) –

  • destructeur
  • actif: 2 sept. 1924 – 1946 22 oct.
  • longueur: 484 pieds, personnel: 416

WILLIAMS (DD-108) –

  • destructeur
  • actif: 1919 1er mars – 1922 7 juin 1939 6 nov. – 1940 24 sept.
  • longueur: 314 pi, personnel: 122

WILLIAMSON (DD-244) –

  • destructeur
  • actif: 1920 29 oct. – 1945 8 nov.
  • longueur: 314 pi, personnel: 122

WINDOWS (DD-359) –

  • destructeur
  • actif: 1937 17 fév – 1950 28 juin
  • longueur: 381 pieds, personnel: 238

bécasse (AM-14) – 22 juin 1932, Port-au-Prince / Haïti


USS ELLIOT (DD-146)

Richard McCall Elliot, Jr. war der Sohn von Richard McCall Elliot ( 25. März 1861 – 1925) et Elizabeth Farnum Wheeler Elliot ( 24. Février 1868 à Philadelphie, Pennsylvanie – 15. Avril 1955 à Gloucester, Gloucestershire, Angleterre ), décède en 1887 geheiratet hatten. Er schloss am 10. Juli 1909 die United States Naval Academy à Annapolis, Maryland ab. Zuerst diente er 19010 un Bord des Schlachtschiffes USS MICHIGAN ( BB-27 ). Danach diente er an Land und wechselt erst Anfang 1914 an Bord des Zerstörers USS AYLWIN ( DD-47 ). Der Zerstörer kam aus der Guantanamo Bay, wo mehrere Übungen absolviert wurden, und befand sich zusammen mit den Schwesterschiffen USS BENHAM ( DD-49 ) et USS PARKER ( DD-48 ) am 6. Avril etwa 15 Seemeilen vor dem Light Küste von North Carolina. Da explodierte im Feuerraum Nr. 1 der Kessel. Drei Besatzungsmitglieder erlitten dabei schwerste Verletzungen und der Maschinenraum wurde überflutet. Elliot übernahm umgehend die Leitung über die Rettungsmaßnahmen der Maschinenraumbesatzung. Die drei Verletzten übernahm man auf der USS BENHAM und eilte nach Norfolk, Virginia ins Marinekrankenhaus. Die USS PARKER übernahm derweil die restliche Besatzung der USS AYLWIN. Für seine gezeigte Tapferkeit erhielt Elliot eine Belobigung. 1915 ging Elliot wieder von Bord des Zerstörers und diente für einige Monate an Land. Im Rang eines Lieutenant Commander wechselte er dann 1917 an Bord des Zerstörers USS MANLEY ( DD-74 ) und war dort der Executive Officer. Das Schiff wurde während des Ersten Weltkrieges für Eskortierfahrten von der amerikanischen Ostküste bis zur irischen Küste verwendet. Am 19. März 1918 erreichte der Zerstörer Queenstown, Irlande. Noch vor der Hafeneinfahrt kollidierte die USS MANLEY mit dem britischen Hilfskreuzer HMS MOTAGUA. Durch die Wucht des Aufpralls entzündeten sich die mitgeführten Wasserbomben auf dem Zerstörer und explodierten. Dabei wurde Lieutenant Commander Elliot und dreiunddreißig weitere Besatzungsmitglieder der USS MANLEY getötet. Durch die Explosionen und dem darauffolgenden starken Feuer wurde der Zerstörer stark beschädigt.
Man überführte den Leichnam von LCDR Elliot in die USA et begrub ihn auf dem Friedhof à Bryn Mawr im Montgomery County, Pennsylvanie.
Er hinterließ eine junge Frau, die er 1917 in Philadelphia geheiratet hatte.

USS ELLIOT (DD-146)

Schiffsbiografie

Die USS ELLIOT ( DD-146 ) ist das erste Schiff bei der US Navy, das zu Ehren von Lieutenant Commander Richard McCall Elliot, Jr. benannt worden ist.
Der Zerstörer ist das zweiundsiebzigste Schiff aus der WICKES – Klasse.
Auf der William Cramp & Sons,
Division de la construction navale à Philadelphie, Pennsylvanie wurde am 23. Février 1918 der Kiel des Schiffes gelegt. Mme Richard McCall Elliot, Jr., Witwe von LCDR Richard McCall Elliot, Jr., taufte am 4. Juli 1918 den Zerstörer vor dessen Stapellauf. Lieutenant-commandant Ernest Ludolph Gunther (7 septembre 1887 au Kentucky – 27 mars 1948 à San Mateo, Kalifornien) stellte am 25. Januar 1919 das unter seinem Kommando stehende Schiff in den Dienst der US Navy.
Sie USS ELLIOT absolvierte ihre Ausbildungs- und Erprobungsfahrt in der Karibik. Anschließend kehrte das Kriegsschiff in die Werft nach Philadelphia zurück und wurde hier einer eingehenden Überprüfung unterzogen. Danach wechselte der Zerstörer in den Hafen von New York, wo er für seine erste Kreuzfahrt ausgerüstet wurde. Suis 28. Avril 1919 stach die USS ELLIOT à See et a commencé ihre Fahrt ins Mittelmeer. Dabei wurden unter anderem die Häfen von Ponte Delgado, Açoren à Gibraltar, auf Malta und in Split besucht. Am 4. Juni lief der Zerstörer wieder in die Werft von Philadelphia ein. Hier integrierte man das Kriegsschiff in die Zerstörer Division 13 ( DesDiv 13 ), die der Pazifikflotte zugeteilt worden war. In der DesDiv 13 befanden sich außerdem die Zerstörer USS PHILIP ( DD-76 ), USS BUCHANAN ( DD-131 ), USS AARON WARD ( DD-132 ), USS UPSHUR ( DD-144) et USS GREER ( DD-145 ). Zusammen mit diesen Kriegsschiffen, begrüßte die USS ELLIOT im New Yorker Hafen die Ankunft des Passagierschiffes SS GEORGE WASHINGTON, auf dem sich US Präsident Thomas Woodrow Wilson ( 28. Dezember 1856 in Staunton, Virginia – 3. Februar 1924 in Washington DC ) auf von der Pariser Friedenskonferenz befand. Gleich im Anschluss daran verließ die USS ELLIOT New York et begab sich auf die Fahrt in den Pazifik. Suis 24. Juli befand sich die USS ELLIOT zusammen mit den Schwesterschiffen USS PHILIP, USS BUCHANAN, USS WICKES ( DD-75 ), USS YARNALL ( DD-143), USS BOGGS ( DD-136 ), USS DENT ( DD-116 ) , USS TARBELL ( DD-142 ) et USS WATERS ( DD-115) auf der Durchfahrt durch den Panamakanal. Der Zerstörer legte am 7. August in der Marinebasis San Diego, Kalifornien an. Hier übernahm US Marineminister Josephus Daniels ( 18 mai 1962 à Washington, Caroline du Nord – 15 janvier 1948 à Raleigh, Caroline du Nord ) die Überprüfung des Ausbildungsstandes der Mannschaft und des Kriegsschiffes. Bis zum 25. März 1920 blieb der Zerstörer an der kalifornischen Küste und beteiligte sich an mehreren Übungen mit den Schiffen der Pazifikflotte. An diesem Tag legte das Kriegsschiff à San Diego ab und fuhr in den Fernen Osten zur asiatischen Flotte. Das Einsatzgebiet der USS ELLIOT nun de guerre die chinesische Küste im Sommer und die Manila Bay auf der philippinischen Insel Luzon im Winter. Ende Juni kam Amiral Albert Gleaves (1er janvier 1858 à Nashville, Tennessee & 6 janvier 1937 à Haverford, Pennsylvanie), Befehlshaber der asiatischen Flotte, an Bord des Zerstörers. Das Kriegsschiff sollte den Yangtze hinauffahren. Während einiger beginnenden Unruhen in den chinesischen Städten war der amerikanische Missionar William Anson Reimert (7 février 1877 à New Tripoli, comté de Lehigh, Pennsylvanie – 13. juin 1920 in der Nähe von Yuchow, Provinz Hunan) ermordet worden. Diese Tat sollte aufgeklärt und die Schuldigen zur Verantwortung gezogen werden. Die USS ELLIOT stand nun während der beginnenden Unruhen in China bereit, um das Leben und den Besitz von Amerikanern zu beschützen. Dazu war das Kriegsschiff hauptsächlich à Chefoo, Chine stationiert. Im septembre a commencé der Zerstörer mit senneur Kreuzfahrt entlang der chinesischen Küste. Dabei besuchte er die Häfen von Port Arthur und Dalian, Halbinsel Liaodong. Dort sollten geheimdienstliche Informationen gesammelt werden, die sich auf die kriegerischen Vorbereitungen Japans bezogen. Anschließend machte sich das Kriegsschiff auf den Weg nach Cavite, Manila Bay, Philippines, der Hauptbasis der asiatischen Flotte. Dort sollte es sich einer umfassenden Überholung unterziehen. Im Sommer 1921 lag die USS ELLIOT erneut vor der chinesischen Küste bei Chefoo und reiste dann am im September nach San Francisco, Kalifornien. Dort a commencé à der Mare Island Naval Shipyard à Vallejo, Kalifornien eine Überholung und eine Modifizierung der Geschütze. Zur selben Zeit unterzogen sich dieser Modifizierung unter anderem die Zerstörer USS YARNALL, USS TARBELL, USS LAMBERTON ( DD119 ), USS BREESE ( DD-122 ), USS RADFORD ( DD-120 ), USS DELPHY ( DDF261 ), USS Mc-261 237 ), USS LITCHFIELD ( DD-336 ), USS KENNISON ( DD-138 ) et USS LEA ( DD-118 ).
Im Oktober wechselte die USS ELLIOT nach San Diego. Hier stellte man j'ai 22 ans. Mai 1922 den Zerstörer außer Dienst und versetzte ihn in die Reserveflotte. Lieutenant-commandant Charles Horatio McMorris ( 31. Août 1890 à Wetumpka, Alabama - 20. Février 1954 à Valparaiso, Chili ) stellte am 8. Février 1930 die USS ELLIOT wieder in den aktiven Dienst der US Navy. Der Zerstörer gehörte nun zur Zerstörer Division 11 ( DesDiv 11 ) und patrouillierte entlang der US Westküste. Das Kriegsschiff wurde während der abgehaltenen Flottenmanöver als Wachschiff für die in der US Navy befindlichen Flugzeugträger eingesetzt. Nach diesen Manövern kehrte die USS ELLIOT aber immer wieder in die Marinebasis von San Diego zurück und nahm von dort aus seine Patrouillenfahrten wieder auf. Alors befand sich der Zerstörer unter anderem am 11. avril 1932 in der Marinebasis und am 1. Juni 1932 im Hafen von Bremerton, Washington, und am Navy Day, am 27. Oktober 1933, lag er fest vertäut am Kai von San Diego. Dann zog man im Frühjahr 1934 für das Flottenmanöver Nummer 15 die Kriegsschiffe der Pazifikflotte vor der Hawaiianischen Küste zusammen und es wurde die Eroberung eines Stützpunktes geprobt. Anschließend zog man die Kriegsschiffe an den Panamakanal auf der pazifischen Seite zusammen. Hier sollte die Verteidigung des Kanals geprobt werden. Am 23. Avril 1934 lagen im Hafenbereich vor Balboa die Zerstörer USS ELLIOT, USS LEA, USS GREER, USS YARNALL, USS TARBELL, USS LITCHFIELD, USS TRACY ( DD-214 ), USS SIMPSON ( DD-221 ), USS MACLEISH ( DD-220 ), USS McCORMICK ( DD-223 ), USS TRUXTUN ( DD-229 ), USS ROPER ( DD-147 ) , USS HALE ( DD-133 ), USS DORSEY ( DD-117 ), USS RATHBURNE ( DD-113 ), USS TALBOT ( DD-114 ), USS WATERS ( DD-115 ), USS DENT ( DD-116 ), USS AARON WARD ( DD-132 ), USS BUCHANAN ( DD-131 ), USS CROWNINSHIELD ( DD-134 ), USS PREBLE ( DD-345 ), USS WILLIAM B. PRESTON ( DD-344 ), USS SANDS ( DD-243 ) , USS LAWRENCE ( DD-250 ), USS FOX ( DD-234 ), USS BARNEY ( DD-149 ), USS SOUTHARD ( DD-207 ), USS CHANDLER ( DD-206 ), USS FARENHOLT ( DD-332 ), USS PERRY ( DD-340 ), USS WASMUTH ( DD-338 ), USS TREVER ( DD-339 ), USS HOVEY ( DD-208 ), USS LONG ( DD-209 ), USS DAHLGREN ( DD-187 ), USS PRUITT ( DD-347 ), USS J. FRED TALBOTT ( DD-156 ) et USS DALLAS ( DD-199 ), die Schwere Kreuzer USS CHICAGO ( CA-29 ) et USS INDIANAPOLIS ( CA-35 ), die Leichten Kreuzer USS DETROIT ( CL-8 ) et USS RALEIGH ( CL- 7 ), der Zerstörertender USS MELVILLE ( AD-2 ) et das Reparaturschiff USS MEDUSA ( AR-1 ). Nach dem Manöver auf der pazifischen Seite folgte auf der atlantischen Seite des Panamakanals ein weiteres Manöver. Diesmal sollte ein Angriff auf den Kanal geprobt werden. An diesem Manöver, das am 6. Mai beginn, beteiligte sich auch das Luftschiff USS MACON ( ZRS-5 ). Die Kriegsschiffe der Zerstörer Division 11 fuhren in diesem Monat von der Guantanamo Bay, Kuba aus nach New York. Hier hatte US Präsident Franklin Delano Roosevelt ( 30 janvier 1882 à Hyde Park, New York – 12 avril 1945 à Warm Springs, Géorgie ), als Oberbefehlshaber der US Flotte für den 31. Mai 1934 zu einer Präsidenten Flottenschau geladen. Er selber befand sich dabei an Bord des Schlachtschiffes USS INDIANAPOLIS das vor Ambrose Light vor Anker lag. Anschließend ankerten die Schiffe vom 31. Mai bis zum 18. Juni in einer Linie im Hudson River von Midtown Manhattan bis nach Norden vor Yonkers. An der Flottenschau waren die Schlachtschiffe USS CALIFORNIA ( BB-44 ), USS COLORADO ( BB-45 ), USS MARYLAND ( BB-46 ), USS MISSISSIPPI ( BB-41 ), USS NEW MEXIKO ( BB-40 ), USS NEW YORK ( BB-34 ), USS PENNSYLVANIA ( BB-38 ), USS TENNESSEE ( BB-43 ), USS TEXAS ( BB-35 ) et USS WEST VIRGINIA ( BB-48 ), die Flugzeugträger USS LANGLEY ( CV-1 ), USS LEXINGTON ( CV-2 ) et USS SARATOGA ( CV-3 ), die Schweren Kreuzer USS INDIANAPOLIS, USS CHICAGO, USS CHESTER ( CA-27 ), USS HOUSTON ( CA-30 ), USS LOUISVILLE ( CA-28 ), USS NORTHAMPTON ( CA-26 ), USS PENSACOLA ( CA-24 ), USS PORTLAND ( CA-33 ) et USS SALT LAKE CITY ( CA-25 ), die Leichten Kreuzer USS DETROIT, USS RALEIGH, USS CINCINNATI ( CL-6 ), USS CONCORD ( CL-10 ), USS MARBLEHEAD ( CL-12 ), USS MEMPHIS ( CL-13 ), USS MILWAUKEE ( CL-5 ) et USS OMAHA ( CL-4 ), die Zerstörer USS ELLIOT, USS TRACY, USS MACLEISH, USS McCORMICK, USS TRUXTUN, USS SIMPSON, USS CHANDLER, USS DAHLGREN, USS DALLAS, USS DORSEY, USS FOX, USS GREER, USS HOVEY, USS LAW RENCE, USS LEA, USS LITCHFIELD, USS LONG, USS PERRY, USS PREBLE, USS RATHBURNE, USS ROPER, USS SANDS, USS SOUTHARD, USS TALBOT, USS TARBELL, USS TREVER, USS YARNALL, USS WASMUTH, USS WATERS, USS WILLIAM PRESTON, USS BAINBRIDGE ( DD-246 ), USS BARRY ( DD-248 ), USS UPSHUR ( DD-144 ), USS DECATUR ( DD-187 ), USS DENT ( DD-116 ), USS DICKERSON ( DD-157 ), USS FAIRFAX ( DD-93 ), USS CHILDS ( DD-241 ), USS HERBERT ( DD-160 ), USS HULBERT ( DD-342 ), USS HUMPHREYS ( DD-236 ), USS LEARY ( DD-158 ), USS HOPKINS ( DD-249 ), USS McFARLAND ( DD-237 ), USS NOA ( DD-343 ), USS OVERTON ( DD-239 ), USS SCHENCK ( DD-159 ), USS REUBEN JAMES ( DD-245 ), USS WILLIAMSON ( DD-244 ), USS GILMER ( DD-233 ), USS GOFF ( DD-247 ), USS STURTEVANT ( DD-240 ) et USS ZANE ( DD-337 ), die Zerstörer Tender USS MELVILLE et USS WHITNEY ( AD-4 ) , die Flottenöltanker USS CUYAMA ( AO-3 ), USS NECHES ( AO-5 ) et USS SALINAS ( AO-19 ), die Reparaturschiffe USS MEDUSA et USS VESTAL ( AR-4 ), das Vielseitige Hilfsschiff USS BOGGS ( AG-19 ), die Frachtschiffe USS BRIDGE ( AF-1 ) und USS ARCTIC ( AF-7 ), das Hospitalschiff USS RELIEF ( AH-1 ) und der U-Boot Tender USS ARGONNE ( AS-10 ) beteiligt. Von ausländischen Marinen war der französische Schulkreuzer JEANNE D´ARC anwesend. In der Brooklyn Navy Yard lag zur Notfallversorgung der Flottenöltanker USS BRAZOS ( AO-4 ) et das Unklassifizierte Schiff USS SEATTLE ( IX-39 ). Die folgenden Schiffe der US Küstenwache waren in New York stationiert und haben möglicherweise Überwachungsoder andere Regelungen während der Flottenschau übernommen. Die Patrouillenboote USCGC ARGO ( WPC-100 ), USCGC AURORA ( WPC-103 ), USCGC CALYPSO ( WPC-104 ), USCGC DAPHNE ( WPC-106 ), USCGC GALATEA ( WPC-108 ), USCGC HERMES ( WPC-109 ), USCGC ICARUS ( WPC-110 ), USCGC PERSEUS ( WPC-114) et USCGC THETIS ( WPC-115 ), die Patrouillenboote USCGC CHAMPLAIN ( 1929 ), USCGC MANHATTAN ( CG-30 ), USCGC PATROL ( 1917 ), USCGC SEBAGO ( 1930 ), USCGC TAMPA ( 1921 ) et USCGC WISSAHICKON ( CG-12 ) et die Hafenschlepper USCGC CALUMET ( 1894 ), USCGC GUTHRIE ( 1895 ), USCGC HUDSON ( 1893 ), USCGC LEOPARD ( 1920 ), USCGC LIGHTNING, USCGC RARITAN ( 1905 ) . Im Jahr 1935 löste man die USS ELLIOT aus den aktiven Dienst und gab dem Kriegsschiff eine neue Aufgabe. Jetzt wurde der Zerstörer als Hochgeschwindigkeitsschleppschiff für Flottenziele eingesetzt, damit Bomberpiloten das Abwerfen ihrer todbringenden Last auf bewegliche Ziele üben konnten. Ab 1937 stand das Kriegsschiff auch kontinuierlich für Ausbildungs- und Versuchszwecke zur Verfügung. Le président américain Franklin Delano Roosevelt setzte eine Flottenparade an, die vom 31. Mai bis zum 18. Juni 1938 in New York andauerte. Dazu wechselte die USS ELLIOT wieder in den Atlantik.An der Flottenparade beteiligten sich die Schlachtschiffe USS CALIFORNIA, USS COLORADO, USS MARYLAND, USS MISSISSIPPI, USS NEW MEXIKO, USS NEW YORK, USS PENNSYLVANIA, USS TENNESSEE, USS TEXAS und USS SUSSINI GRIPPE, USS WEST VIERGE USSGA , die Schweren Kreuzer USS CHESTER, USS CHICAGO, USS HOUSTON, USS INDIANAPOLIS, USS LOUISVILLE, USS NORTHAMPTON, USS PENSACOLA, USS PORTLAND et USS SALT LAKE CITY, die Leichten Kreuzer USS CINNCINATTI, USS DEMEMITHEAD, USS MARBLEITAD, USS MARBLEITHEAD, , USS MILWAUKEE, USS OMAHA et USS RALEIGH, die Zerstörer USS ELLIOT, USS McCORMICK, USS MACLEISH, USS BAINBRIDGE, USS BARRY, USS CHANDLER, USS DAHLGREN, USS DALLAS, USS DECATUR, USS DENT, USS FAIRFOX, USS FAIRFOX, , USS GOFF, USS GRIER, USS HERBERT, USS HOVEY, USS HULBERT, USS HUMPHREYS, USS LAWRENCE, USS LEA, USS LEARY USS LITCHFIELD, USS LONG, USS McFARLAND, USS NOA, USS OVERTON, USS PERRY, USS PREBLE, USS ATHBURLAND , USS REUBEN JAMES, USS ROPER, USS SAND S, USS SCHENCK, USS SIMPSON, USS SOUTHARD, USS STURTEVANT, USS TALBOT, USS TARBELL, USS TREVER, USS TRUXTUN, USS UPSHUR, USS DORSEY, USS WASMUTH, USS WATERS, USS WILLIAM B PRESTON, USS WILLIAMSON, YARNALL, USS ZANE, USS CHILDS et USS DICKERSON, der Zerstörer und Minensucher USS TRACY ( DM-19 ), die Zerstörertender USS MELVILLE et USS WHITNEY, die Flottentanker USS CUYAMA, USS NECHES und USS SALINAS, un die Werkaturd USS MEDUSA, das Vielseitige Hilfsschiff USS BOGGS, die Vorratsschiffe USS BRIDGE et USS ARCTIC, das Hospitalschiff USS RELIEF ( AH-1 ), der U-Boote Tender USS ARGONNE ( AS-10 ). Von den Internationalen Marinen war der französische Panzerkreuzer JEANNE D ARC anwesend. Die USS ELLIOT wechselte nach der Flottenparade wieder in den Pazifik und fuhr nach San Diego. Im Jahr 1940 begleitete der Zerstörer die Eclipse Expedition nach Muleje, Baja California, Mexiko und wurde von dort aus direkt in die US Marinebasis Pearl Harbor, Territorium Hawaii versetzt. Hier baute man das Kriegsschiff in der Pearl Harbor Navy Yard zu einem Hochgeschwindigkeitsminensuchboot um. Am 19. novembre 1940 klassifizierte man dann die USS ELLIOT um und übergab ihr die Kennung DMS-4. Es erfolgten nun Übungen mit den Kriegsschiffen aus der Mine Division 6 entlang der US Westküste und vor den Hawaiianischen Inseln. Dans dieser MineDiv 6 befanden sich außerdem noch die USS LAMBERTON ( DMS-2 ), USS DORSEY ( DMS-1 ) et USS BOGGS ( DMS-3 ). Am 7. Dezember 1941, an dem Tag an dem die Japaner Pearl Harbor angriffen und somit die USA in den Zweiten Weltkrieg mit hineinzogen, befand sich USS ELLIOT zusammen mit den Kriegsschiffen aus der Task Force 3, die Vizeadmiral Wilson Brown, Jr. ( 27 Avril 1882 à Philadelphie, Pennsylvanie – 2 janvier 1957 à New Haven, Connecticut ) befehligte, vor dem Johnston Atoll, das sich rund 1.390 km südwestlich der Hawaiianischen Inseln befindet. In der TF 3 befand sich zu dieser Zeit der Flugzeugträger USS Lexington ( CV-2 ), die Schweren Kreuzer USS PENSACOLA ( CA-24 ), USS SALT LAKE CITY ( CA-25 ), USS CHICAGO ( CA-29 ), USS INDIANAPOLIS ( CA-35 ), USS NEW ORLEANS ( CA-32 ), USS ASTORIA ( CA-34 ), USS MINNEAPOLIS ( CA-36 ) et USS SAN FRANCISCO ( CA-38 ), die Zerstörer USS MAHAN ( DD-364 ), USS DRAYTON ( DD-366 ), USS LAMSON ( DD-367 ), USS FLUSSER ( DD-368 ), USS CUSHING ( DD-376 ), USS PERKINS ( DD-377 ), USS SMITH ( DD-378 ) et USS PRESTON ( DD-379 ), die Hochgeschwindigkeitsminensuchboote USS ELLIOT, USS LAMBERTON, USS DORSEY, USS BOGGS, USS HOPKINS ( DMS-13 ), USS ZANE ( DMS-14 ), USS WASMUTH ( DMS-15 ), USS TREVER ( DMS-16 ), USS PERRY ( DMS-17 ), USS CHANDLER ( DMS-9 ), USS SOUTHARD ( DMS-10 ), USS HOVEY ( DMS-11 ) et USS LONG ( DMS-12 ), die Truppentransportschiffe USS HENDERSON ( AP-1 ), USS CHAUMONT ( AP-5 ), USS WILLIAM WARD BURROWS ( AP-6 ), USS HARRIS ( AP-8 ), USS ST MIHIEL ( AP-32 ), USS REPUBLIC ( AP-33 ) u nd USS U S GRANT ( AP-29 ), sowie das Transportschiff USS ALCHIBA ( AK-23 ). Noch am selben Tag, nachdem die Japaner ihren Angriff auf Pearl Harbor beendet hatten, fuhren die Schiffe der TF 3 zur Hawaiianischen Marinebasis zurück und erreichten diese zwei Tage später. Die USS ELLIOT a commencé sofort in den Hawaiianischen Gewässern mit ihren Anti –U-Boot Patrouillenfahrten. Das Kriegsschiff behielt diese Aufgabe bis zum 11. Juni 1942. An diesem Tag verließ das Hochgeschwindigkeitsminensuchboot seine Heimatbasis und fuhr zu den Aleuten, wo es in die Task Force 8 integriert wurde, welche 25 , Kalifornien – 13. Mai 1957 à Boston, Massachusetts ) kommandierte. Innerhalb dieser TF gehörte die USS ELLIOT zur Task Group 8.6, die Contre-amiral William Ward Smith (8 février 1888 – 1966) befehligte. In dieser TG befanden sich die Schweren Kreuzer USS INDIANAPOLIS und USS LOUISVILLE ( CA-28 ), die Leichten Kreuzer USS NASHVILLE ( CL-43 ), USS ST LOUIS ( CL-49 ) et USS HONOLULU ( CL-48 ), die Zerstörer USS GRIDLEY ( DD-380 ), USS McCALL ( DD-400 ), USS CASE ( DD-370 ), USS KING ( DD-242 ) et USS REID ( DD-369 ) et das Hochgeschwindigkeitsminensuchboot USS ELLIOT. Am 3. August verließen diese Schiffe Kodiak und fuhren nach Kiska. Hier bombardierten ab dem 7. August die Großkampfschiffe feindliche Stellungen. Dieser Beschuss wurde bis zum 11. Août aufrechterhalten. Die USS ELLIOT selber hatte in diesen vier Tagen die Aufgabe, nach japanischen U-Booten zu suchen. Nach diesem Bombardement nahm das Hochgeschwindigkeitsminensuchboot seine Eskortier- und Patrouillenaufgaben innerhalb der Aleuten bis Mai 1943 wahr. Im Vorfeld der Invasion der Aleuteninsel Attu, die im Mai durchgeführt wurde, suchte das Kriegsschiff nach feindlichen Minen und machte diese unschädlich. Im Juni verließ die USS ELLIOT dann das Kampfgebiet und fuhr nach San Diego. Hier unterstellte man das Kriegsschiff dem Operational Training Command à San Francisco. Die USS ELLIOT, die nun ein Trainingsschiff war, unterstand diesem Kommando bis zum 13. Août 1944. Trotzdem zog man das Kriegsschiff immer wieder für andere Aufgaben ab. So lag das Hochgeschwindigkeitsminensuchboot am 15. Mai 1944 in der Marinebasis San Diego, sicherte vom 17. zum 18. Mai mehrere Übungen des erst reparierten Leichten Kreuzers USS DENVER ( CL-58 ) ab, lag vom 21. zum 22. sowie am 25 Mai wieder in der Marinebasis und verließ diese vom 26. bis zum 28. Mai. Vom 31. Mai bis zum 1. Juni lag das Kriegsschiff erneut in der Marinebasis. Dann am 13. August verließ die USS ELLIOT San Diego und fuhr nach Pearl Harbor. Dort übernahm das Hochgeschwindigkeitsminensuchboot bis zum 22. Juli 1945 ähnliche Aufgaben als Trainingsschiff. In dieser Zeit, am 5. juin 1945, klassifizierte man die USS ELLIOT zu einem Vielseitigen Hilfsschiff um und gab ihm die Kennung AG-104. An diesem 22. Juli verließ das Kriegsschiff die Marinebasis auf dem Hawaiianischen Inseln und fuhr wieder an die kalifornische Küste. Hier legte es im Hafen von San Pedro an. In diesem Hafen stellte man das Kriegsschiff am 12. Octobre 1945 außer Dienst und strich am 25. Octobre 1945 den Namen USS ELLIOT ( AG-104 ) von der US Navy – Liste. Am 29. Januar 1946 verkaufte man den Schiffskörper zum verschrotten.

USS ELLIOT (DD-146)
Commandant

LCDR Ernest Ludolph Gunther 26 janvier 1919 – 10 juillet 1920 (später RADM)
LT Joseph Howard Chadwick 10. juillet 1920 - 28. juillet 1921
LTJG Wallace Howard Gregg 28. juillet 1921 - 22. mai 1922
Außerdienststellung 22. Mai 1922 – 8. Février 1930
LCDR Charles Horatio McMorris 8. Février 1930 – Février 1930 (später VADM)
LTJG Matthew Lawrence Kelly Février 1930 - 27. Juin 1930
LCDR John Gould Moyer 27 juin 1930 – 10 juin 1931
LCDR Glenn Albert Smith 10. juin 1931 - 2. juin 1932
LCDR John Raymond Sullivan 2. juin 1932 - 10. mai 1933
LCDR Homer Howard Hobson Harrison 10. Mai 1934 – ?
Lieutenant Charles Lester Hutton 15. janvier 1936 – – 21. juillet 1936
LCDR Cyril Alfred Rumble 21. juillet 1936 – 15. juillet 1937
LCDR Armand James Robertson 15. juillet 1937 – 14. juin 1938 (später RADM)
LCDR Albert Livingston Toney 14. juin 1938 - 15. novembre 1940
Umklassifizierung 19. novembre 1940 als DMS-4
LCDR Carroll Dayne Reynolds 15. novembre 1940 – 19. mars 1942
LCDR Daniel Jacob Wagner 19. März 1942 – 1. Janvier 1943 (später RADM)
LCDR Henry Mullins Jr. 1. janvier 1943 - 30. novembre 1943
LCDR Joseph Ignatius Manning 1. avril 1944 - 3. novembre 1944
LCDR Thurston Barnes Morton 3. novembre 1944 - 10. juin 1945
Umklassifizierung 5. juin 1942 comme AG-104
LT William A. Smith 10. juin 1945 – 12. octobre 1945


USS ELLIOT (DD-146)

USS ELLIOT (DD-146)

Richard McCall Elliot, Jr.
* 12. avril 1888 à Philadelphie, Pennsylvanie
† 19. Mars 1918 auf der USS MANLEY ( DD-74 )
war ein Offizier in der US Navy und diente während des Ersten Weltkrieges

Richard McCall Elliot, Jr. war der Sohn von Richard McCall Elliot ( 25. März 1861 – 1925) et Elizabeth Farnum Wheeler Elliot ( 24. Février 1868 à Philadelphie, Pennsylvanie – 15. Avril 1955 à Gloucester, Gloucestershire, Angleterre ), décède en 1887 geheiratet hatten. Er schloss am 10. Juli 1909 die United States Naval Academy à Annapolis, Maryland ab. Zuerst diente er 19010 un Bord des Schlachtschiffes USS MICHIGAN ( BB-27 ). Danach diente er an Land und wechselt erst Anfang 1914 an Bord des Zerstörers USS AYLWIN ( DD-47 ). Der Zerstörer kam aus der Guantanamo Bay, wo mehrere Übungen absolviert wurden, und befand sich zusammen mit den Schwesterschiffen USS BENHAM ( DD-49 ) et USS PARKER ( DD-48 ) am 6. Avril etwa 15 Seemeilen vor dem Light Küste von North Carolina. Da explodierte im Feuerraum Nr. 1 der Kessel. Drei Besatzungsmitglieder erlitten dabei schwerste Verletzungen und der Maschinenraum wurde überflutet. Elliot übernahm umgehend die Leitung über die Rettungsmaßnahmen der Maschinenraumbesatzung. Die drei Verletzten übernahm man auf der USS BENHAM und eilte nach Norfolk, Virginia ins Marinekrankenhaus. Die USS PARKER übernahm derweil die restliche Besatzung der USS AYLWIN. Für seine gezeigte Tapferkeit erhielt Elliot eine Belobigung. 1915 ging Elliot wieder von Bord des Zerstörers und diente für einige Monate an Land. Im Rang eines Lieutenant Commander wechselte er dann 1917 an Bord des Zerstörers USS MANLEY ( DD-74 ) und war dort der Executive Officer. Das Schiff wurde während des Ersten Weltkrieges für Eskortierfahrten von der amerikanischen Ostküste bis zur irischen Küste verwendet. Am 19. März 1918 erreichte der Zerstörer Queenstown, Irlande. Noch vor der Hafeneinfahrt kollidierte die USS MANLEY mit dem britischen Hilfskreuzer HMS MOTAGUA. Durch die Wucht des Aufpralls entzündeten sich die mitgeführten Wasserbomben auf dem Zerstörer und explodierten. Dabei wurde Lieutenant Commander Elliot und dreiunddreißig weitere Besatzungsmitglieder der USS MANLEY getötet. Durch die Explosionen und dem darauffolgenden starken Feuer wurde der Zerstörer stark beschädigt.
Man überführte den Leichnam von LCDR Elliot in die USA et begrub ihn auf dem Friedhof à Bryn Mawr im Montgomery County, Pennsylvanie.
Er hinterließ eine junge Frau, die er 1917 in Philadelphia geheiratet hatte.

USS ELLIOT (DD-146)

Schiffsbiografie

Die USS ELLIOT ( DD-146 ) ist das erste Schiff bei der US Navy, das zu Ehren von Lieutenant Commander Richard McCall Elliot, Jr. benannt worden ist.
Der Zerstörer ist das zweiundsiebzigste Schiff aus der WICKES – Klasse.
Auf der William Cramp & Sons,
Division de la construction navale à Philadelphie, Pennsylvanie wurde am 23. Février 1918 der Kiel des Schiffes gelegt. Mme Richard McCall Elliot, Jr., Witwe von LCDR Richard McCall Elliot, Jr., taufte am 4. Juli 1918 den Zerstörer vor dessen Stapellauf. Lieutenant-commandant Ernest Ludolph Gunther (7 septembre 1887 au Kentucky – 27 mars 1948 à San Mateo, Kalifornien) stellte am 25. Januar 1919 das unter seinem Kommando stehende Schiff in den Dienst der US Navy.
Sie USS ELLIOT absolvierte ihre Ausbildungs- und Erprobungsfahrt in der Karibik. Anschließend kehrte das Kriegsschiff in die Werft nach Philadelphia zurück und wurde hier einer eingehenden Überprüfung unterzogen. Danach wechselte der Zerstörer in den Hafen von New York, wo er für seine erste Kreuzfahrt ausgerüstet wurde. Suis 28. Avril 1919 stach die USS ELLIOT à See et a commencé ihre Fahrt ins Mittelmeer. Dabei wurden unter anderem die Häfen von Ponte Delgado, Açoren à Gibraltar, auf Malta und in Split besucht. Am 4. Juni lief der Zerstörer wieder in die Werft von Philadelphia ein. Hier integrierte man das Kriegsschiff in die Zerstörer Division 13 ( DesDiv 13 ), die der Pazifikflotte zugeteilt worden war. In der DesDiv 13 befanden sich außerdem die Zerstörer USS PHILIP ( DD-76 ), USS BUCHANAN ( DD-131 ), USS AARON WARD ( DD-132 ), USS UPSHUR ( DD-144) et USS GREER ( DD-145 ). Zusammen mit diesen Kriegsschiffen, begrüßte die USS ELLIOT im New Yorker Hafen die Ankunft des Passagierschiffes SS GEORGE WASHINGTON, auf dem sich US Präsident Thomas Woodrow Wilson ( 28. Dezember 1856 in Staunton, Virginia – 3. Februar 1924 in Washington DC ) auf von der Pariser Friedenskonferenz befand. Gleich im Anschluss daran verließ die USS ELLIOT New York et begab sich auf die Fahrt in den Pazifik. Suis 24. Juli befand sich die USS ELLIOT zusammen mit den Schwesterschiffen USS PHILIP, USS BUCHANAN, USS WICKES ( DD-75 ), USS YARNALL ( DD-143), USS BOGGS ( DD-136 ), USS DENT ( DD-116 ) , USS TARBELL ( DD-142 ) et USS WATERS ( DD-115) auf der Durchfahrt durch den Panamakanal. Der Zerstörer legte am 7. August in der Marinebasis San Diego, Kalifornien an. Hier übernahm US Marineminister Josephus Daniels ( 18 mai 1962 à Washington, Caroline du Nord – 15 janvier 1948 à Raleigh, Caroline du Nord ) die Überprüfung des Ausbildungsstandes der Mannschaft und des Kriegsschiffes. Bis zum 25. März 1920 blieb der Zerstörer an der kalifornischen Küste und beteiligte sich an mehreren Übungen mit den Schiffen der Pazifikflotte. An diesem Tag legte das Kriegsschiff à San Diego ab und fuhr in den Fernen Osten zur asiatischen Flotte. Das Einsatzgebiet der USS ELLIOT nun de guerre die chinesische Küste im Sommer und die Manila Bay auf der philippinischen Insel Luzon im Winter. Ende Juni kam Amiral Albert Gleaves (1er janvier 1858 à Nashville, Tennessee & 6 janvier 1937 à Haverford, Pennsylvanie), Befehlshaber der asiatischen Flotte, an Bord des Zerstörers. Das Kriegsschiff sollte den Yangtze hinauffahren. Während einiger beginnenden Unruhen in den chinesischen Städten war der amerikanische Missionar William Anson Reimert (7 février 1877 à New Tripoli, comté de Lehigh, Pennsylvanie – 13. juin 1920 in der Nähe von Yuchow, Provinz Hunan) ermordet worden. Diese Tat sollte aufgeklärt und die Schuldigen zur Verantwortung gezogen werden. Die USS ELLIOT stand nun während der beginnenden Unruhen in China bereit, um das Leben und den Besitz von Amerikanern zu beschützen. Dazu war das Kriegsschiff hauptsächlich à Chefoo, Chine stationiert. Im septembre a commencé der Zerstörer mit senneur Kreuzfahrt entlang der chinesischen Küste. Dabei besuchte er die Häfen von Port Arthur und Dalian, Halbinsel Liaodong. Dort sollten geheimdienstliche Informationen gesammelt werden, die sich auf die kriegerischen Vorbereitungen Japans bezogen. Anschließend machte sich das Kriegsschiff auf den Weg nach Cavite, Manila Bay, Philippines, der Hauptbasis der asiatischen Flotte. Dort sollte es sich einer umfassenden Überholung unterziehen. Im Sommer 1921 lag die USS ELLIOT erneut vor der chinesischen Küste bei Chefoo und reiste dann am im September nach San Francisco, Kalifornien. Dort a commencé à der Mare Island Naval Shipyard à Vallejo, Kalifornien eine Überholung und eine Modifizierung der Geschütze. Zur selben Zeit unterzogen sich dieser Modifizierung unter anderem die Zerstörer USS YARNALL, USS TARBELL, USS LAMBERTON ( DD119 ), USS BREESE ( DD-122 ), USS RADFORD ( DD-120 ), USS DELPHY ( DDF261 ), USS Mc-261 237 ), USS LITCHFIELD ( DD-336 ), USS KENNISON ( DD-138 ) et USS LEA ( DD-118 ).
Im Oktober wechselte die USS ELLIOT nach San Diego. Hier stellte man j'ai 22 ans. Mai 1922 den Zerstörer außer Dienst und versetzte ihn in die Reserveflotte. Lieutenant-commandant Charles Horatio McMorris ( 31. Août 1890 à Wetumpka, Alabama - 20. Février 1954 à Valparaiso, Chili ) stellte am 8. Février 1930 die USS ELLIOT wieder in den aktiven Dienst der US Navy. Der Zerstörer gehörte nun zur Zerstörer Division 11 ( DesDiv 11 ) und patrouillierte entlang der US Westküste. Das Kriegsschiff wurde während der abgehaltenen Flottenmanöver als Wachschiff für die in der US Navy befindlichen Flugzeugträger eingesetzt. Nach diesen Manövern kehrte die USS ELLIOT aber immer wieder in die Marinebasis von San Diego zurück und nahm von dort aus seine Patrouillenfahrten wieder auf. Alors befand sich der Zerstörer unter anderem am 11. avril 1932 in der Marinebasis und am 1. Juni 1932 im Hafen von Bremerton, Washington, und am Navy Day, am 27. Oktober 1933, lag er fest vertäut am Kai von San Diego. Dann zog man im Frühjahr 1934 für das Flottenmanöver Nummer 15 die Kriegsschiffe der Pazifikflotte vor der Hawaiianischen Küste zusammen und es wurde die Eroberung eines Stützpunktes geprobt. Anschließend zog man die Kriegsschiffe an den Panamakanal auf der pazifischen Seite zusammen. Hier sollte die Verteidigung des Kanals geprobt werden. Am 23. Avril 1934 lagen im Hafenbereich vor Balboa die Zerstörer USS ELLIOT, USS LEA, USS GREER, USS YARNALL, USS TARBELL, USS LITCHFIELD, USS TRACY ( DD-214 ), USS SIMPSON ( DD-221 ), USS MACLEISH ( DD-220 ), USS McCORMICK ( DD-223 ), USS TRUXTUN ( DD-229 ), USS ROPER ( DD-147 ) , USS HALE ( DD-133 ), USS DORSEY ( DD-117 ), USS RATHBURNE ( DD-113 ), USS TALBOT ( DD-114 ), USS WATERS ( DD-115 ), USS DENT ( DD-116 ), USS AARON WARD ( DD-132 ), USS BUCHANAN ( DD-131 ), USS CROWNINSHIELD ( DD-134 ), USS PREBLE ( DD-345 ), USS WILLIAM B. PRESTON ( DD-344 ), USS SANDS ( DD-243 ) , USS LAWRENCE ( DD-250 ), USS FOX ( DD-234 ), USS BARNEY ( DD-149 ), USS SOUTHARD ( DD-207 ), USS CHANDLER ( DD-206 ), USS FARENHOLT ( DD-332 ), USS PERRY ( DD-340 ), USS WASMUTH ( DD-338 ), USS TREVER ( DD-339 ), USS HOVEY ( DD-208 ), USS LONG ( DD-209 ), USS DAHLGREN ( DD-187 ), USS PRUITT ( DD-347 ), USS J.FRED TALBOTT ( DD-156 ) et USS DALLAS ( DD-199 ), die Schwere Kreuzer USS CHICAGO ( CA-29 ) et USS INDIANAPOLIS ( CA-35 ), die Leichten Kreuzer USS DETROIT ( CL-8 ) et USS RALEIGH ( CL -7 ), der Zerstörertender USS MELVILLE ( AD-2 ) et das Reparaturschiff USS MEDUSA ( AR-1 ). Nach dem Manöver auf der pazifischen Seite folgte auf der atlantischen Seite des Panamakanals ein weiteres Manöver. Diesmal sollte ein Angriff auf den Kanal geprobt werden. An diesem Manöver, das am 6. Mai beginn, beteiligte sich auch das Luftschiff USS MACON ( ZRS-5 ). Die Kriegsschiffe der Zerstörer Division 11 fuhren in diesem Monat von der Guantanamo Bay, Kuba aus nach New York. Hier hatte US Präsident Franklin Delano Roosevelt ( 30 janvier 1882 à Hyde Park, New York – 12 avril 1945 à Warm Springs, Géorgie ), als Oberbefehlshaber der US Flotte für den 31. Mai 1934 zu einer Präsidenten Flottenschau geladen. Er selber befand sich dabei an Bord des Schlachtschiffes USS INDIANAPOLIS das vor Ambrose Light vor Anker lag. Anschließend ankerten die Schiffe vom 31. Mai bis zum 18. Juni in einer Linie im Hudson River von Midtown Manhattan bis nach Norden vor Yonkers. An der Flottenschau waren die Schlachtschiffe USS CALIFORNIA ( BB-44 ), USS COLORADO ( BB-45 ), USS MARYLAND ( BB-46 ), USS MISSISSIPPI ( BB-41 ), USS NEW MEXIKO ( BB-40 ), USS NEW YORK ( BB-34 ), USS PENNSYLVANIA ( BB-38 ), USS TENNESSEE ( BB-43 ), USS TEXAS ( BB-35 ) et USS WEST VIRGINIA ( BB-48 ), die Flugzeugträger USS LANGLEY ( CV-1 ), USS LEXINGTON ( CV-2 ) et USS SARATOGA ( CV-3 ), die Schweren Kreuzer USS INDIANAPOLIS, USS CHICAGO, USS CHESTER ( CA-27 ), USS HOUSTON ( CA-30 ), USS LOUISVILLE ( CA-28 ), USS NORTHAMPTON ( CA-26 ), USS PENSACOLA ( CA-24 ), USS PORTLAND ( CA-33 ) et USS SALT LAKE CITY ( CA-25 ), die Leichten Kreuzer USS DETROIT, USS RALEIGH, USS CINCINNATI ( CL-6 ), USS CONCORD ( CL-10 ), USS MARBLEHEAD ( CL-12 ), USS MEMPHIS ( CL-13 ), USS MILWAUKEE ( CL-5 ) et USS OMAHA ( CL-4 ), die Zerstörer USS ELLIOT, USS TRACY, USS MACLEISH, USS McCORMICK, USS TRUXTUN, USS SIMPSON, USS CHANDLER, USS DAHLGREN, USS DALLAS, USS DORSEY, USS FOX, USS GREER, USS HOVEY, USS LAW RENCE, USS LEA, USS LITCHFIELD, USS LONG, USS PERRY, USS PREBLE, USS RATHBURNE, USS ROPER, USS SANDS, USS SOUTHARD, USS TALBOT, USS TARBELL, USS TREVER, USS YARNALL, USS WASMUTH, USS WATERS, USS WILLIAM PRESTON, USS BAINBRIDGE ( DD-246 ), USS BARRY ( DD-248 ), USS UPSHUR ( DD-144 ), USS DECATUR ( DD-187 ), USS DENT ( DD-116 ), USS DICKERSON ( DD-157 ), USS FAIRFAX ( DD-93 ), USS CHILDS ( DD-241 ), USS HERBERT ( DD-160 ), USS HULBERT ( DD-342 ), USS HUMPHREYS ( DD-236 ), USS LEARY ( DD-158 ), USS HOPKINS ( DD-249 ), USS McFARLAND ( DD-237 ), USS NOA ( DD-343 ), USS OVERTON ( DD-239 ), USS SCHENCK ( DD-159 ), USS REUBEN JAMES ( DD-245 ), USS WILLIAMSON ( DD-244 ), USS GILMER ( DD-233 ), USS GOFF ( DD-247 ), USS STURTEVANT ( DD-240 ) et USS ZANE ( DD-337 ), die Zerstörer Tender USS MELVILLE et USS WHITNEY ( AD-4 ) , die Flottenöltanker USS CUYAMA ( AO-3 ), USS NECHES ( AO-5 ) et USS SALINAS ( AO-19 ), die Reparaturschiffe USS MEDUSA et USS VESTAL ( AR-4 ), das Vielseitige Hilfsschiff USS BOGGS ( AG-19 ), die Frachtschiffe USS BRIDGE ( AF-1 ) und USS ARCTIC ( AF-7 ), das Hospitalschiff USS RELIEF ( AH-1 ) und der U-Boot Tender USS ARGONNE ( AS-10 ) beteiligt. Von ausländischen Marinen war der französische Schulkreuzer JEANNE D´ARC anwesend. In der Brooklyn Navy Yard lag zur Notfallversorgung der Flottenöltanker USS BRAZOS ( AO-4 ) et das Unklassifizierte Schiff USS SEATTLE ( IX-39 ). Die folgenden Schiffe der US Küstenwache waren in New York stationiert und haben möglicherweise Überwachungsoder andere Regelungen während der Flottenschau übernommen. Die Patrouillenboote USCGC ARGO ( WPC-100 ), USCGC AURORA ( WPC-103 ), USCGC CALYPSO ( WPC-104 ), USCGC DAPHNE ( WPC-106 ), USCGC GALATEA ( WPC-108 ), USCGC HERMES ( WPC-109 ), USCGC ICARUS ( WPC-110 ), USCGC PERSEUS ( WPC-114) et USCGC THETIS ( WPC-115 ), die Patrouillenboote USCGC CHAMPLAIN ( 1929 ), USCGC MANHATTAN ( CG-30 ), USCGC PATROL ( 1917 ), USCGC SEBAGO ( 1930 ), USCGC TAMPA ( 1921 ) et USCGC WISSAHICKON ( CG-12 ) et die Hafenschlepper USCGC CALUMET ( 1894 ), USCGC GUTHRIE ( 1895 ), USCGC HUDSON ( 1893 ), USCGC LEOPARD ( 1920 ), USCGC LIGHTNING, USCGC RARITAN ( 1905 ) . Im Jahr 1935 löste man die USS ELLIOT aus den aktiven Dienst und gab dem Kriegsschiff eine neue Aufgabe. Jetzt wurde der Zerstörer als Hochgeschwindigkeitsschleppschiff für Flottenziele eingesetzt, damit Bomberpiloten das Abwerfen ihrer todbringenden Last auf bewegliche Ziele üben konnten. Ab 1937 stand das Kriegsschiff auch kontinuierlich für Ausbildungs- und Versuchszwecke zur Verfügung. Le président américain Franklin Delano Roosevelt setzte eine Flottenparade an, die vom 31. Mai bis zum 18. Juni 1938 in New York andauerte. Dazu wechselte die USS ELLIOT wieder in den Atlantik. An der Flottenparade beteiligten sich die Schlachtschiffe USS CALIFORNIA, USS COLORADO, USS MARYLAND, USS MISSISSIPPI, USS NEW MEXIKO, USS NEW YORK, USS PENNSYLVANIA, USS TENNESSEE, USS TEXAS und USS SUSSINI GRIPPE, USS WEST VIERGE USSGA , die Schweren Kreuzer USS CHESTER, USS CHICAGO, USS HOUSTON, USS INDIANAPOLIS, USS LOUISVILLE, USS NORTHAMPTON, USS PENSACOLA, USS PORTLAND et USS SALT LAKE CITY, die Leichten Kreuzer USS CINNCINATTI, USS DEMEMITHEAD, USS MARBLEITAD, USS MARBLEITHEAD, , USS MILWAUKEE, USS OMAHA et USS RALEIGH, die Zerstörer USS ELLIOT, USS McCORMICK, USS MACLEISH, USS BAINBRIDGE, USS BARRY, USS CHANDLER, USS DAHLGREN, USS DALLAS, USS DECATUR, USS DENT, USS FAIRFOX, USS FAIRFOX, , USS GOFF, USS GRIER, USS HERBERT, USS HOVEY, USS HULBERT, USS HUMPHREYS, USS LAWRENCE, USS LEA, USS LEARY USS LITCHFIELD, USS LONG, USS McFARLAND, USS NOA, USS OVERTON, USS PERRY, USS PREBLE, USS ATHBURLAND , USS REUBEN JAMES, USS ROPER, USS SAND S, USS SCHENCK, USS SIMPSON, USS SOUTHARD, USS STURTEVANT, USS TALBOT, USS TARBELL, USS TREVER, USS TRUXTUN, USS UPSHUR, USS DORSEY, USS WASMUTH, USS WATERS, USS WILLIAM B PRESTON, USS WILLIAMSON, YARNALL, USS ZANE, USS CHILDS et USS DICKERSON, der Zerstörer und Minensucher USS TRACY ( DM-19 ), die Zerstörertender USS MELVILLE et USS WHITNEY, die Flottentanker USS CUYAMA, USS NECHES und USS SALINAS, un die Werkaturd USS MEDUSA, das Vielseitige Hilfsschiff USS BOGGS, die Vorratsschiffe USS BRIDGE et USS ARCTIC, das Hospitalschiff USS RELIEF ( AH-1 ), der U-Boote Tender USS ARGONNE ( AS-10 ). Von den Internationalen Marinen war der französische Panzerkreuzer JEANNE D ARC anwesend. Die USS ELLIOT wechselte nach der Flottenparade wieder in den Pazifik und fuhr nach San Diego. Im Jahr 1940 begleitete der Zerstörer die Eclipse Expedition nach Muleje, Baja California, Mexiko und wurde von dort aus direkt in die US Marinebasis Pearl Harbor, Territorium Hawaii versetzt. Hier baute man das Kriegsschiff in der Pearl Harbor Navy Yard zu einem Hochgeschwindigkeitsminensuchboot um. Am 19. novembre 1940 klassifizierte man dann die USS ELLIOT um und übergab ihr die Kennung DMS-4. Es erfolgten nun Übungen mit den Kriegsschiffen aus der Mine Division 6 entlang der US Westküste und vor den Hawaiianischen Inseln. Dans dieser MineDiv 6 befanden sich außerdem noch die USS LAMBERTON ( DMS-2 ), USS DORSEY ( DMS-1 ) et USS BOGGS ( DMS-3 ). Am 7. Dezember 1941, an dem Tag an dem die Japaner Pearl Harbor angriffen und somit die USA in den Zweiten Weltkrieg mit hineinzogen, befand sich USS ELLIOT zusammen mit den Kriegsschiffen aus der Task Force 3, die Vizeadmiral Wilson Brown, Jr. ( 27 Avril 1882 à Philadelphie, Pennsylvanie – 2 janvier 1957 à New Haven, Connecticut ) befehligte, vor dem Johnston Atoll, das sich rund 1.390 km südwestlich der Hawaiianischen Inseln befindet. In der TF 3 befand sich zu dieser Zeit der Flugzeugträger USS Lexington ( CV-2 ), die Schweren Kreuzer USS PENSACOLA ( CA-24 ), USS SALT LAKE CITY ( CA-25 ), USS CHICAGO ( CA-29 ), USS INDIANAPOLIS ( CA-35 ), USS NEW ORLEANS ( CA-32 ), USS ASTORIA ( CA-34 ), USS MINNEAPOLIS ( CA-36 ) et USS SAN FRANCISCO ( CA-38 ), die Zerstörer USS MAHAN ( DD-364 ), USS DRAYTON ( DD-366 ), USS LAMSON ( DD-367 ), USS FLUSSER ( DD-368 ), USS CUSHING ( DD-376 ), USS PERKINS ( DD-377 ), USS SMITH ( DD-378 ) et USS PRESTON ( DD-379 ), die Hochgeschwindigkeitsminensuchboote USS ELLIOT, USS LAMBERTON, USS DORSEY, USS BOGGS, USS HOPKINS ( DMS-13 ), USS ZANE ( DMS-14 ), USS WASMUTH ( DMS-15 ), USS TREVER ( DMS-16 ), USS PERRY ( DMS-17 ), USS CHANDLER ( DMS-9 ), USS SOUTHARD ( DMS-10 ), USS HOVEY ( DMS-11 ) et USS LONG ( DMS-12 ), die Truppentransportschiffe USS HENDERSON ( AP-1 ), USS CHAUMONT ( AP-5 ), USS WILLIAM WARD BURROWS ( AP-6 ), USS HARRIS ( AP-8 ), USS ST MIHIEL ( AP-32 ), USS REPUBLIC ( AP-33 ) u nd USS U S GRANT ( AP-29 ), sowie das Transportschiff USS ALCHIBA ( AK-23 ). Noch am selben Tag, nachdem die Japaner ihren Angriff auf Pearl Harbor beendet hatten, fuhren die Schiffe der TF 3 zur Hawaiianischen Marinebasis zurück und erreichten diese zwei Tage später. Die USS ELLIOT a commencé sofort in den Hawaiianischen Gewässern mit ihren Anti –U-Boot Patrouillenfahrten. Das Kriegsschiff behielt diese Aufgabe bis zum 11. Juni 1942. An diesem Tag verließ das Hochgeschwindigkeitsminensuchboot seine Heimatbasis und fuhr zu den Aleuten, wo es in die Task Force 8 integriert wurde, welche 25 , Kalifornien – 13. Mai 1957 à Boston, Massachusetts ) kommandierte. Innerhalb dieser TF gehörte die USS ELLIOT zur Task Group 8.6, die Contre-amiral William Ward Smith (8 février 1888 – 1966) befehligte. In dieser TG befanden sich die Schweren Kreuzer USS INDIANAPOLIS und USS LOUISVILLE ( CA-28 ), die Leichten Kreuzer USS NASHVILLE ( CL-43 ), USS ST LOUIS ( CL-49 ) et USS HONOLULU ( CL-48 ), die Zerstörer USS GRIDLEY ( DD-380 ), USS McCALL ( DD-400 ), USS CASE ( DD-370 ), USS KING ( DD-242 ) et USS REID ( DD-369 ) et das Hochgeschwindigkeitsminensuchboot USS ELLIOT. Am 3. August verließen diese Schiffe Kodiak und fuhren nach Kiska. Hier bombardierten ab dem 7. August die Großkampfschiffe feindliche Stellungen. Dieser Beschuss wurde bis zum 11. Août aufrechterhalten. Die USS ELLIOT selber hatte in diesen vier Tagen die Aufgabe, nach japanischen U-Booten zu suchen. Nach diesem Bombardement nahm das Hochgeschwindigkeitsminensuchboot seine Eskortier- und Patrouillenaufgaben innerhalb der Aleuten bis Mai 1943 wahr. Im Vorfeld der Invasion der Aleuteninsel Attu, die im Mai durchgeführt wurde, suchte das Kriegsschiff nach feindlichen Minen und machte diese unschädlich. Im Juni verließ die USS ELLIOT dann das Kampfgebiet und fuhr nach San Diego. Hier unterstellte man das Kriegsschiff dem Operational Training Command à San Francisco. Die USS ELLIOT, die nun ein Trainingsschiff war, unterstand diesem Kommando bis zum 13. Août 1944. Trotzdem zog man das Kriegsschiff immer wieder für andere Aufgaben ab. So lag das Hochgeschwindigkeitsminensuchboot am 15. Mai 1944 in der Marinebasis San Diego, sicherte vom 17. zum 18. Mai mehrere Übungen des erst reparierten Leichten Kreuzers USS DENVER ( CL-58 ) ab, lag vom 21. zum 22. sowie am 25 Mai wieder in der Marinebasis und verließ diese vom 26. bis zum 28. Mai. Vom 31. Mai bis zum 1. Juni lag das Kriegsschiff erneut in der Marinebasis. Dann am 13. August verließ die USS ELLIOT San Diego und fuhr nach Pearl Harbor. Dort übernahm das Hochgeschwindigkeitsminensuchboot bis zum 22. Juli 1945 ähnliche Aufgaben als Trainingsschiff. In dieser Zeit, am 5. juin 1945, klassifizierte man die USS ELLIOT zu einem Vielseitigen Hilfsschiff um und gab ihm die Kennung AG-104. An diesem 22. Juli verließ das Kriegsschiff die Marinebasis auf dem Hawaiianischen Inseln und fuhr wieder an die kalifornische Küste. Hier legte es im Hafen von San Pedro an. In diesem Hafen stellte man das Kriegsschiff am 12. Octobre 1945 außer Dienst und strich am 25. Octobre 1945 den Namen USS ELLIOT ( AG-104 ) von der US Navy – Liste. Am 29. Januar 1946 verkaufte man den Schiffskörper zum verschrotten.

USS ELLIOT (DD-146)
Commandant

LCDR Ernest Ludolph Gunther 26 janvier 1919 – 10 juillet 1920 (später RADM)
LT Joseph Howard Chadwick 10. juillet 1920 - 28. juillet 1921
LTJG Wallace Howard Gregg 28. juillet 1921 - 22. mai 1922
Außerdienststellung 22. Mai 1922 – 8. Février 1930
LCDR Charles Horatio McMorris 8. Février 1930 – Février 1930 (später VADM)
LTJG Matthew Lawrence Kelly Février 1930 - 27. Juin 1930
LCDR John Gould Moyer 27 juin 1930 – 10 juin 1931
LCDR Glenn Albert Smith 10. juin 1931 - 2. juin 1932
LCDR John Raymond Sullivan 2. juin 1932 - 10. mai 1933
LCDR Homer Howard Hobson Harrison 10. Mai 1934 – ?
Lieutenant Charles Lester Hutton 15. janvier 1936 – – 21. juillet 1936
LCDR Cyril Alfred Rumble 21. juillet 1936 – 15. juillet 1937
LCDR Armand James Robertson 15. juillet 1937 – 14. juin 1938 (später RADM)
LCDR Albert Livingston Toney 14. juin 1938 - 15. novembre 1940
Umklassifizierung 19. novembre 1940 als DMS-4
LCDR Carroll Dayne Reynolds 15. novembre 1940 – 19. mars 1942
LCDR Daniel Jacob Wagner 19. März 1942 – 1. Janvier 1943 (später RADM)
LCDR Henry Mullins Jr. 1. janvier 1943 - 30. novembre 1943
LCDR Joseph Ignatius Manning 1. avril 1944 - 3. novembre 1944
LCDR Thurston Barnes Morton 3. novembre 1944 - 10. juin 1945
Umklassifizierung 5. juin 1942 comme AG-104
LT William A. Smith 10. juin 1945 – 12. octobre 1945


Inhaltsverzeichnis

Mourir USS Lamberton entstand als Zerstörer (DD-119) der les mèches-Klasse unter der Baunummer 217 zwischen dem 1. Oktober 1917 und dem 22. August 1918 bei der Newport News Shipbuilding and Drydock Company à Newport News (Virginie) und war der erste von sechs Zerstörern dieses Typs, die dort entstanden. Namensgeber war der 1912 verstorbene Konteradmiral Benjamin P. Lamberton, der als Chef des Stabes unter Admiral Dewey in der Schlacht in der Bucht von Manila gedient hatte. Taufpatin des Schiffes war am 30. März 1918 Mlle Isabell Stedman Lamberton, eine Enkelin des Namensgebers. Der Zerstörer war das bisher einzige Schiff, das seinen Namen trug. Ώ]

Erster Kommandant wurde Lieutenant-commandant Frank L. Slingluff (1886-1947), der 1916 schon kurzzeitig erster Kommandant des Zerstörers Tucker guerre de Gewesen. Ώ]

Dienst à Friedenszeiten

Nach einer Ausbildungsfahrt in der Karibik kam die Lamberton im Frühjahr 1919 zur Flotte de l'Atlantique und nahm an diversen Geschwader- und Flottenmanövern teil, die sie bis zu den Azoren führte.

Nach der Verlegung zur neuformierten Flotte du Pacifique verließ mourir Lamberton Hampton Roads am 19. Juli 1919 et traf am 7. August in San Diego ein. An der Westküste der USA operierte die Lamberton vom août 1919 bis zum juin 1922. Sie nahm an verschiedenen Ausbildungsprogrammen teil und war in Experimente zur Weiterentwicklung von Marinetaktiken involviert.

Suis 30. juin 1922 wurde der Zerstörer à San Diego vorerst außer Dienst gestellt. Ώ]

Nach über acht Jahren in der Reserve wurde die Lamberton wurde am 15. novembre 1930 sous le lieutenant-commandant S. N. Moore erneut à Dienst gestellt. Für die nächsten eineinhalb Jahre folgten Ausbildungsfahrten des Zerstörers an der Westküste. Ώ]

Minensucher

Danach wurde mourir Lamberton am 16. avril 1932 zum Hilfskriegsschiff umklassifiziert, erhielt das Kennzeichen AG-21 für ein allgemeines Hilfs- und Versuchsschiff und fongierte fortan vorrangig als Zielschlepper. Von 1933 bis 1940 guerre sie in dieser Funktion vor dem Küstenabschnitt von San Diego im Einsatz. Ώ] Auch war sie in dieser Zeit in experimentelle Minenräum-Ausbildungsphasen eingebunden und wurde am 19. novembre 1940 zum schnellen Minenräumer DMS-2 umklassifiziert. Dazu wurde das Schiff mit drei anderen ehemaligen Zerstörern (USS Dorsey [DMS 1, ex-DD 117], Boggs [DMS 3, ex-DD 136, AC 19], Elliot [DMS 4, ex-DD 146]) der les mèches-Klasse zu schnellen Minensuchern umgebaut. Bei der Umrüstung der Schiffe wurde der vierte Kessel und der dazugehörige hintere Schornstein der Schiffe entfernt, an deren Stelle im Rumpf ein zusätzlicher Tank eingebaut wurde. Wie auf ihren Schwesterschiffe in der neuen Klasse wurden alle Torpedorohre (vier seitliche Drillingsrohre) et die alte Drei-Zoll-Flak entfernt. Die bisherigen 4-Zoll-Kanonen wurden durch modernere 3-Zoll-Geschütze ersetzt, die auch gegen Ziele in der Luft einsetzbar waren. Auf dem Heck wurden umfangreiche Einrichtungen für die Minensuche installiert. Zur U-Boot-Abwehr behielten die neuen Schiffe weiter vorn zwei nach auswärts gerichtete Abwurfschienen für Wasserbomben. Später wurde auch noch die elektrische Anlage der Minensuch-Zerstörer verändert, um auch erfolgreich gegen magnetische Minen eingesetzt zu werden. Der ehemalige Zerstörer wurde auf der Nach dem Umbau im Mare Island Naval Shipyard folgte die Verlegung nach Pearl Harbor, wo das Schiff am 11. September 1941 eintraf. Es wurde der Division minière 6 zugeteilt, zu der auch die Schwesterschiffe Dorsey, Boggs et Elliot gehörten. ΐ] Mourir Lamberton wurde in den Gewässern um Hawaii als Zielschlepper und zur Sicherung vor Unterseebooten eingesetzt.
Der spätere Schauspieler Ernest Borgnine diente zu dieser Zeit als Kanonier auf der Lamberton. Α]

Zweiter Weltkrieg

Während des japanischen Angriffs auf Pearl Harbor am 7. Dezember 1941 war die Lamberton aussi Eskorte des Kreuzers USS Minneapolis (CA-36) auf dem Weg nach Oʻahu. Für die nächsten sieben Monate fuhr sie Patrouille in den Gewässern um die hawaiianischen Inseln.

Am 11. juillet 1942 verließ das Schiff Pearl Harbor und verlegte nach Kodiak, (Alaska), wo sie sieben Tage später eintraf. Der nunmehrige schnelle Minenräumer wurde hier während des Feldzuges gegen die Aleuten im Patrouillen- und Geleitzugsdienst eingesetzt. Mitte Mai 1943 geleitete die Lamberton die Einsatzgruppe mit Verstärkungstruppen zur zweiten Landung in der Massacre Bay, auf der Insel Attu. Danach folgten weitere Patrouillenfahrten bis zum Ende Juni 1943 und anschließender Fahrt nach Kuluk Bay. Danach verlegte die Lamberton zurück nach San Diego, wo sie am 23. Juli eintraf. Hier erfolgte am 5. juin 1945 die erneute Rückklassifizierung in ein Hilfskriegsschiff mit der Bezeichnung AG-21. Für den Rest des Krieges fongierte sie als Zielschlepper vor der Westküste und vor Pearl Harbor.

Am 13. Dezember 1946 wurde die Lamberton à Bremerton außer Dienst gestellt und am 9. Mai 1947 an die „National Metal and Steel Corporation“ auf Terminal Island, Los Angeles auf Abbruch verkauft.


Recherchez des notes SAP, des articles de la base de connaissances SAP, du contenu de la communauté SAP et plus encore.

Cockpit de reporting du support d'entreprise - Nouvelle session Meet-the-Expert le 23 juin 2021

Le cockpit de reporting SAP Enterprise Support est désormais disponible pour les solutions sur site.

Réservez la date pour 23 juin 2021 et rejoignez le nouveau Rencontre d'experts. Vous serez:

  • être présenté à l'outil avec le contenu sur site nouvellement intégré
  • être autorisé à utiliser tous ses avantages pour un rapport sur mesure personnalisable selon vos besoins

Retrouvez plus de détails sur les modalités d'inscription sur ce blog.

Essayez le support intégré pour vous engager avec le support produit SAP sans quitter votre produit

Avec notre Prise en charge intégrée offre, les principaux piliers de l'activité de support sont intégrés au produit et disponibles pour l'utilisateur là où il en a besoin. Les utilisateurs n'ont plus besoin d'ouvrir une solution ou un portail de collaboration distinct pour demander de l'aide. Au lieu de cela, accéder au support est aussi simple que de cliquer sur un assistant numérique contextuel dans l'application qu'ils utilisent pour obtenir les bonnes informations, gérer vos incidents ou collaborer rapidement avec un expert SAP en temps réel, en partageant les connaissances. Lire la suite!

Noter: La prise en charge intégrée de SAP est actuellement disponible pour SAP S/4HANA Cloud.

Engagez-vous avec le support produit de SAP via SAP for Me

Le support de SAP fait évoluer la stratégie de support numérique en fournissant les premières fonctionnalités de support dans le portail client SAP for Me. Visitez SAP for Me pour explorer la présentation transparente du système et la disponibilité du cloud intégré et le tableau de bord System & Provisioning (utilisateur S requis). Vous verrez un aperçu générique de tous les systèmes, y compris la disponibilité du système cloud et le nombre d'incidents ouverts pour le système.

« Mon calendrier » fournit des informations sur les dates de vos événements importants, telles que la maintenance planifiée du service cloud ainsi que l'expiration de la clé de licence, et offre un accès pour rejoindre une session Programmer un expert ou Programmer un responsable.

D'autres fonctionnalités, auxquelles les clients accèdent actuellement via SAP ONE Support Launchpad, seront ajoutées au fil du temps. Pour en savoir plus, lisez cet article de blog ou visitez la communauté SAP.

Enregistrez vos produits préférés

Visitez l'application Mes produits améliorée pour enregistrer vos produits cloud pris en charge et les versions de produits sur site dans votre profil SAP ONE Support Launchpad. Vos produits favoris sont ensuite partagés avec d'autres applications Launchpad comme la recherche dans la base de connaissances, la recherche d'experts et le centre de téléchargement de logiciels pour mieux personnaliser votre expérience.

Inscrivez-vous gratuitement aux webémissions de soutien de CIC

Nouveau sur SAP ? Vous cherchez à améliorer votre expérience d'assistance ? Vous voulez en savoir plus sur les outils d'assistance de nouvelle génération ? La gestion des incidents devient un problème ?

CIC a ce qu'il vous faut. Nous avons créé des sessions d'activation qui vous aident à tirer le meilleur parti de votre support et à optimiser votre expérience avec SAP.

Nos sessions (environ 30 minutes) sont ouvertes à tous les clients et partenaires SAP. Ils sont livrés sur différents fuseaux horaires dans les langues suivantes : chinois, anglais, français, allemand, japonais, espagnol et portugais. Tous sont suivis d'une séance de questions-réponses en direct avec un expert CIC.

Trouvez toutes les informations dont vous avez besoin, y compris les liens d'inscription, les sujets de diffusion Web et les rediffusions disponibles ici.

Nouvelle URL pour la matrice de disponibilité des produits, le planificateur de maintenance SAP et d'autres outils

Pour bénéficier d'une connexion simplifiée avec SAP Universal ID, le nouvelle URL userapps.support.sap.com remplacé apps.support.sap.com de 8 mai 2021.

Alors que les visiteurs accédant à apps.support.sap.com après cette date seront automatiquement redirigés, nous vous recommandons d'ajuster les favoris de votre navigateur en conséquence.

Ce changement s'appliquera à la matrice de disponibilité des produits (PAM), au planificateur de maintenance SAP, au portail de support SAP BusinessOne, à la portée en ligne, au référentiel de processus de logistique logicielle, à l'analyseur de dépendances de mise à niveau et à d'autres outils. Cependant, les scénarios techniques de système à système se connectant à apps.support.sap.com ne sont pas affectés, de même que les applications intégrées dans SAP ONE Support Launchpad.

L'accréditation de support produit 2021 est ouverte à l'enregistrement !

Les clients SAP peuvent actualiser leur accréditation ou s'inscrire aux modules de l'accréditation de support produit 2021, un programme d'apprentissage et d'habilitation, sans frais supplémentaires - facile à utiliser à tout moment.

Rejoignez notre programme d'accréditation du support produit et devenez membre de notre communauté. Le programme d'accréditation du support produit est disponible pour tous les clients SAP sans frais supplémentaires. Accédez au programme avec votre s-user et profitez d'une auto-activation facile à utiliser pour accélérer votre temps de réponse et augmenter l'efficacité et la productivité lors de vos interactions d'assistance.

Vous êtes déjà membre et avez terminé votre accréditation 2020 ? Ensuite, vous pouvez facilement renouveler votre certificat et obtenir votre lot d'accréditation 2021 après avoir terminé les derniers modules et apprentissages. En savoir plus sur SAP News Center.

L'assistance prédictive et préventive de SAP aide à résoudre les problèmes avant qu'ils ne surviennent

Le support produit de SAP met en œuvre des interventions en temps réel sur mesure pour le client afin de prévoir et de prévenir les événements et incidents ayant un impact sur l'entreprise.

Du support à la demande aux outils en libre-service, les utilisateurs SAP bénéficient déjà d'un support numérique intuitif et contextuel. Les exemples incluent la correspondance de solution d'incident et l'assistant d'assistance compatibles avec l'IA, pour aider à résoudre les problèmes sans enregistrer d'incident. De plus, des canaux en temps réel et des communautés d'assistance comme SAP Community et Ask an Expert Peer aident à s'engager avec SAP ou des experts externes pour résoudre les problèmes plus rapidement.

SAP s'efforce de fournir une assistance préventive en mettant en œuvre des interventions personnalisées telles que Cloud Health pour aider à éviter les incidents ayant un impact sur l'entreprise. En analysant les performances et les données d'erreur pour chaque action de l'utilisateur, SAP Cloud Health redéfinit la surveillance traditionnelle et permet une action préventive. Les fonctionnalités préventives et prédictives augmenteront avec le temps. Cliquez ici pour plus d'informations.


L'application de navigateur Internet Explorer 11 sera retirée et ne sera plus prise en charge le 15 juin 2022. Les mêmes applications et sites Internet Explorer 11 que vous utilisez aujourd'hui peuvent s'ouvrir dans Microsoft Edge avec le mode Internet Explorer.

Activer le mode Internet Explorer dans Microsoft Edge

Dans la barre d'adresse de Microsoft Edge, tapez edge://settings/defaultbrowser puis cliquez sur Entrée.

Faites glisser le Autoriser le rechargement des sites dans Internet Explorer basculer sur ON.

Le mode Internet Explorer est maintenant activé. Pour afficher un site Web à l'aide du mode Internet Explorer dans Microsoft Edge, procédez comme suit.

Accédez au site Web que vous souhaitez afficher en mode Internet Explorer.

Cliquez sur les trois points dans le coin supérieur droit de la fenêtre du navigateur.

Sélectionner Plus d'outils > Recharger en mode Internet Explorer.

Pour revenir à la navigation sans le mode Internet Explorer, vous pouvez choisir Quitter dans la barre d'informations en haut de l'écran ou fermer votre onglet actuel et ouvrir un nouvel onglet dans Microsoft Edge

Importez vos favoris vers Microsoft Edge

Depuis Internet Explorer 11,

Sur votre PC Windows 10 S, ouvrez Microsoft Edge, sélectionnez Paramètres et plus > Paramètres > Importer depuis un autre navigateur.

Choisir Internet Explorer puis sélectionnez Importer.

Gardez vos favoris ici ou faites-les glisser où vous voulez. Montrez vos compétences en organisation en créant, supprimant ou renommant vos dossiers favoris. Pour classer les favoris par ordre alphabétique, maintenez enfoncé (ou faites un clic droit) n'importe quel élément de la liste.


Conçu pour la découverte.

Des histoires et des collections qui informent, aident et inspirent. Mis à jour quotidiennement.

En savoir plus sur les histoires et les collections qui informent, aident et inspirent. Mis à jour quotidiennement.

Des histoires et des collections qui informent, aident et inspirent. Mis à jour quotidiennement.

Les histoires originales de notre équipe éditoriale vous apportent tout, des premières mondiales exclusives aux interviews en coulisses. Appuyez sur l'onglet Aujourd'hui et découvrez des informations sur les développeurs et créateurs de jeux influents, découvrez quelques trucs et astuces, ou découvrez comment les applications changent la façon dont les gens travaillent, jouent et vivent.

Près de 20K histoires et comptage.

Organisé par des experts. Trié sur le volet pour vous.

En savoir plus sur Organisé par des experts. Trié sur le volet pour vous.

Organisé par des experts.
Trié sur le volet pour vous.

Avec des milliers d'applications ajoutées à l'App Store chaque semaine, il y a toujours quelque chose de nouveau à découvrir. Pour vous aider à découvrir les applications, les histoires et les jeux que vous aimerez certainement, notre équipe d'éditeurs à temps plein propose des suggestions personnalisées en fonction de vos préférences et de vos achats précédents.

Découvrez des applications étonnantes avec une expérience de recherche riche.

En savoir plus sur Découvrez des applications étonnantes avec une expérience de recherche riche.

Découvrez des applications étonnantes avec une expérience de recherche riche.

Notre fonction de recherche riche propose des suggestions et des conseils utiles, et fournit des résultats avec des aperçus vidéo en ligne, des articles éditoriaux, des trucs et astuces et des listes.

1,8 million d'applications disponibles dans le monde.

175 vitrines dans plus de 40 langues.

Plus de 150 éditeurs experts dans le monde.

Obtenez les détails sur chaque application.

En savoir plus sur Obtenez les détails de chaque application.

Obtenez les détails sur chaque application.

Les pages de produits de l'application vous donnent les détails dont vous avez besoin pour décider quoi télécharger. De plus de vidéos aux classements et aux critiques, il existe de nombreuses façons de vous aider à choisir l'application qui vous convient.

Confidentialité et sécurité.
Intégré à tout ce que nous faisons.

Sécurité pour chaque application. A tous les niveaux.

En savoir plus sur la sécurité pour chaque application. A tous les niveaux.

Sécurité pour chaque application.
A tous les niveaux.

Nous nous assurons que les applications proviennent de sources connues, sont exemptes de logiciels malveillants connus et n'ont pas été falsifiées au moment de l'installation ou du lancement.

100 % des applications sont automatiquement filtrées pour détecter les logiciels malveillants connus.

Plus de 16 000 applications utilisent les technologies de santé Apple telles que HealthKit, CareKit et ResearchKit conçues pour protéger la vie privée des patients.

Vous choisissez les données à partager. Et avec qui.

En savoir plus sur Vous choisissez les données à partager. Et avec qui.

Vous choisissez les données à partager. Et avec qui.

Chaque application doit demander votre autorisation afin que vous puissiez choisir les données à partager. La première fois qu'une application tierce souhaite accéder à vos informations, telles que votre position, vos contacts, vos calendriers ou vos photos, vous recevez une alerte. Même si vous accordez l'accès une fois, vous pouvez le révoquer plus tard. Nous veillons également à ce que les applications se voient refuser l'accès à certaines données sensibles sur votre appareil, qu'elles ne puissent pas modifier votre appareil ou votre système d'exploitation et qu'il leur soit interdit d'obtenir un accès complet à vos données.

Plus de 215 000 soumissions ont été rejetées l'année dernière pour violation des règles de confidentialité.

Les applications ne peuvent pas extraire vos données d'autres applications.

En savoir plus sur Les applications ne peuvent pas extraire vos données d'autres applications.

Les applications ne peuvent pas extraire vos données d'autres applications.

Les protections au niveau du système empêchent une application d'accéder aux données d'autres applications sans votre autorisation explicite.


Directives publicitaires

Reuters s'engage pour un journalisme impartial et indépendant. L'acceptation de fonds pour la publicité ou le contenu sponsorisé permet à Reuters d'étendre notre couverture des actualités et des événements mondiaux conformément aux principes de confiance. Les directives suivantes expliquent comment Reuters protège notre intégrité journalistique et la confiance de nos lecteurs et clients tout en travaillant avec des annonceurs et des sponsors.

Les directives suivantes s'appliquent à toutes les publicités publiées sur n'importe quelle plateforme Reuters, y compris les publicités créées par nos annonceurs ou en collaboration avec Reuters Solutions. Une publicité est un contenu contrôlé et payé par un tiers.

  • Aucune relation avec un annonceur ou un accord publicitaire ne compromettra la stricte conformité de Reuters aux principes de confiance, qui exigent l'indépendance, l'intégrité et l'absence de parti pris.
  • La rédaction de Reuters ne créera, n'éditera, n'influencera ni ne contribuera de quelque manière que ce soit à la production de publicité.
  • Les publicités se distingueront clairement du contenu créé par la rédaction de Reuters. Si nécessaire pour faire la distinction, une publicité sera marquée en évidence comme « Publicité ».
  • Les annonceurs sont responsables du contenu de leurs annonces. Leur publicité doit être conforme à toutes les lois, réglementations et directives applicables et ne doit pas être fausse ou trompeuse.
  • Les publicités ne reflètent pas les opinions de Reuters ou de son équipe éditoriale. Néanmoins, Reuters se réserve le droit de rejeter ou de supprimer toute publicité si, de l'avis de Reuters, la publicité est inexacte, trompeuse ou pourrait nuire à la réputation de Reuters.

Les directives suivantes s'appliquent au contenu créé indépendamment par le service d'information de Reuters, mais financé en tout ou en partie par un sponsor payant :

  • Accepter le financement de sponsors pour créer un contenu indépendant du point de vue éditorial peut permettre à Reuters d'enrichir notre fichier d'actualités, d'élargir nos offres pour les lecteurs et les clients, ou d'explorer des sujets d'actualité précédemment examinés d'une nouvelle manière ou avec une analyse plus approfondie.
  • Reuters peut accepter le financement de sponsors payants si nous produisons le contenu même sans le financement, car il vaut la peine d'être publié.
  • Reuters acceptera d'accepter le financement du contenu si la direction éditoriale de Reuters News, y compris le rédacteur en chef, convient que l'accord de parrainage est conforme aux normes éditoriales de Reuters et aux principes de confiance.
  • Le contenu sponsorisé doit être un contenu indépendant sur le plan éditorial qui est tout aussi précieux, impartial et fiable que tout autre contenu d'actualités de Reuters. Ça signifie:


Voir la vidéo: USS Misery, But Not For Me - WoWS Ranked Montage (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Burl

    L'excellente réponse, je félicite

  2. Bestandan

    J'ai vu… j'ai vu…. Tout est trop exagéré, mais cool)))

  3. Molan

    Fromme stupide !!! super

  4. Roth

    La consolation bon marché!

  5. Ovadiah

    Désolé, pas dans cette section .....



Écrire un message