Podcasts sur l'histoire

Quel est le français original de la citation de Napoléon « Quand votre ennemi fait un faux mouvement, ne le dérangez pas » ?

Quel est le français original de la citation de Napoléon « Quand votre ennemi fait un faux mouvement, ne le dérangez pas » ?

Napoléon est bien considéré comme ayant déclaré, avant l'assaut de Soult sur les hauteurs de Pratzen à Austerlitz, des paroles à l'effet de :

Lorsque votre adversaire fait un faux mouvement, il est sage de ne pas le déranger.

La première interprétation en anglais de la citation que j'ai trouvée est tirée des Considérations sur la tactique et la stratégie de G. Twemlow (1855)

L'ennemi fait un faux pas, pourquoi l'interrompre ?

De même, Napoleon's Marshals (1891) de William S. Walsh rend la citation comme suit :

Quand l'ennemi fait un faux pas, il vaut mieux ne pas l'interrompre.

Quelqu'un peut-il localiser l'attribution originale française de cette citation, ainsi que la première interprétation française connue de celle-ci ?


Avec l'aimable autorisation de sempaiscuba dans un commentaire ci-dessous :

La première version anglaise se trouve en fait dans History of Europe from the Commencement of the French Revolution in 1789 to the Restoration of the Bourbons in 1815, Volume 5 by Archibald Alison pp228-229, publié pour la première fois en 1836.

Dans ce cas, attendons vingt minutes ; quand l'ennemi fait un faux mouvement, il faut bien se garder de l'interrompre.

La référence à vingt minutes est due à la réponse de Soult sur le temps qu'il faudrait à ses hommes pour escalader les hauteurs de Pratzen depuis leur emplacement obscurci (par la brume et la fumée) à sa base.


Mise à jour - 18 décembre 2018

Jomini semble être le plus ancien souvenir français existant de la citation - mais était dans le Tyrol au moment d'Austerlitz sur le personnel de Ney. (voir ci-dessous) Toute mise à jour à ce sujet serait appréciée.

Selon historyofwar.org Dumas était le quartier-maître de Napoléon pendant la campagne d'Austerlitz, et donc très probablement un témoin oculaire de la conversation avec le maréchal Soult. Peut-être Jomini a-t-il perfectionné le phrasé d'une remarque improvisée qui n'est pas immédiatement reconnue par les autres comme profonde.


La première version que j'ai pu trouver en français est

"Quand l'ennemi fait un faux mouvement , il faut se garder de l'interrompre"

qui apparaît dans le baron Jomini Vie politique et militaire de Napoléon, qui a été publié en 1827, quelque 22 ans après l'événement.


Pour autant que je sache, la première version anglaise de la citation apparaît en fait dans History of Europe from the Commencement of the French Revolution in 1789 to the Restoration of the Bourbons in 1815, Volume 5 by Archibald Alison, pp 228-229, publié pour la première fois en 1836 :

Dans ce cas, attendons vingt minutes ; quand l'ennemi fait un faux mouvement, il faut bien se garder de l'interrompre.


Alison donne ses sources pour l'histoire au bas de la page.

(1) Dum. xiv. 160. 161. Jom. ii. 179, 180. Sav. ii. 133, 134. Grand. iv. 444.

L'index de ces références se trouve au début du premier volume.


La plus ancienne de ces sources est :

  • Volume 14 du Précis des Evènemens Militaires, 1799 - 1807, par le général Mathieu Dumas. 18 vol. Paris, 1822.

mais dans son récit, Dumas, ne mentionne pas réellement cette partie de la citation :

Mais au premier rayon du soleil brillant qui éclaira cette journée mémorable, malgré le brouillard encore épais dans les fonds, ils aperçurent les hauteurs de Prazen, qui se dégarnissaient de troupes : le mouvement des alliés était bien prononcé. Napoléon , avant de donner au maréchal Soult l'ordre d'attaquer, lui dit "Combien vous faut -il de temps pour couronner les hauteurs de Prazen? - Moins de vingt minutes, répondu " le maréchal , car mes troupes sont placées ce dans le fond de la vallée : couvertes par les brouillards et la fumée des bivouacs, l'enc nemi ne peut les apercevoir.- En ce cas, ce dil-il, attendons encore lai quart d'heure."

  • (c'est moi qui souligne)

La citation apparaît certainement dans la Vie politique et militaire de Napoléon du baron Jomini, publiée en 1827 :

les troupes de Soult étaient massées sur deux lignes de bataillons en colonnes d'attaque dans le fond de Puntowitz. Je demande au maréchal combien de temps il faut pour gagner les hauteurs de Pratzen ; il me promet d'être en moins de vingt minutes. - Attendons encore, lui répondis -je… quand l'ennemi fait un faux mouvement , il faut se garder de l'interrompre".

  • (c'est moi qui souligne)

Le baron de Jomini est une autre des sources citées par Allison, il s'agit donc peut-être de la première apparition de l'expression en français.

Cependant, comme Pieter l'a observé dans les commentaires, Jomini faisait partie de l'état-major de Ney en 1805 (combattant avec lui à la bataille d'Ulm), et comme Ney était au Tyrol pour la campagne d'Austerlitz, Jomini ne pouvait pas être un témoin oculaire de la un événement.

Il est possible que le mot d'esprit attribué à Napoléon dans ce cas soit simplement un embellissement ultérieur au récit antérieur de Dumas.


Citation de Napoléon "Lorsque votre adversaire fait un faux mouvement, il est sage de ne pas le déranger." est connu en France pour être :

"N'interrompez jamais un ennemi qui est en train de faire une erreur."

Cependant, j'ai aussi trouvé un légèrement citation différente sur certains sites français :

"N'interrompez jamais un ennemi qui est en train de anglais une erreur."

Essentiellement, les deux verbes signifient la même chose (commettre une erreur, commettre une erreur) mais j'insiste sur ce point car je suppose que l'OP veut la formulation originale.

Après quelques recherches, je me suis rendu compte que la plupart des gens écrivaient cette citation en utilisant le verbe "faire", et en particulier le célèbre quotidien français "Le Figaro" sur leur site Internet (http://evene.lefigaro.fr/citation/interrompez-jamais -ennemi-train-faire-erreur-68691.php).

En fin de compte, la première citation DEVRAIT être la bonne et originale, mais je n'ai aucune source "officielle" pour le prouver.


Voir la vidéo: Napoléon Bonaparte: Le Secret pour Mener le Monde. Citations (Janvier 2022).